Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Sam'Hein dans la nature [Solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   Jeu 15 Mai - 21:58

[23 Venty 6498]


Blorf mâchait tranquillement la poignée d'herbe verte qu'il venait de faucher et regardait d'un oeil vide une étrange créature gigoter dans tous les sens en poussant de petits cris. La nuit était sur le point de tomber et elle n'avait cessé de bouger en tous sens depuis qu'elle était arrivée. Blorf déglutit et pencha la tête pour attrapper une autre botte d'herbe. Lorsqu'il redressa le cou, il remarqua que la créature s'était posée sur son postérieur. Il continua de mâchonner indifférement.

- HAHA, ouais, super drôle! lança Angal à l'adresse de l'Ondoyen qui le regardait depuis un bon moment -suffisament longtemps pour qu'il se sente dans l'obligation de lui lancer des sarcasmes au museau.
Il se releva, mécontent de ses efforts infructueux. Cela faisait près de deux heures qu'il tentait de produire du feu, mais cela s'avèrait beaucoup plus difficile que ce qu'il avait imaginé. Il fallait qu'il maîtrise beaucoup mieux son essence divine que cela: jusqu'alors, il se contentait de la déplacer dans corps en petites quantités pour transporter la chaleur; mais il fallait davantage la concentrer en un point précis pour créer du feu.
Il se remit en position. Les danses Sam'Hein étaient faites pour permettre au combattant de combattre à l'arme blanche tout en déplaçant son essence divine à l'intérieur de son corps de façon fluide et efficace. Quand il maîtriserait parfaitement la Danse, il parviendrait à maîtriser cette technique. Le pied droit en avant, les genoux légèrement fléchis, le bras droit levé au niveau du torse et le bras gauche à l'arrière.
Le Sam'Hein inspira, ferma les yeux. Il commença: ses pas avançaient à une cadence rapide et régulière; parfois croisés, parfois décroisés, les pieds écartés ou joints, et les bras suivaient le mouvement des jambes sans jamais laisser le torse à découvert, une main en arrière pour la contre-attaque, traçant d'élégantes courbes dans le vide pour amener délicatement la chaleur jusqu'aux extrêmités. Les épaules montaient et descendaient, formant une ondulation, souvent elles pivotaient d'un demi-tour, car ce tournoiement déstabilisait l'adversaire tout en faisant affluer la chaleur. Quinze pas, seize pas, les mains frôlèrent le sol, dix-sept, un saut retourné, dix-huit, dix-neuf...Angal sentait la chaleur s'accumuler dans ses bras. Vingt, vingt-et-un...bientot...vingt-deux, vingt-trois.
Le danseur prit son élan, déversa autant d'essence divine dans sa main qu'il en était capable, fit un bond en avant et jeta un coup de poing dans un cri de rage: il put sentir l'ondulation de l'essence parcourir son bras, s'accumuler dans son poing...mais rien ne se produisit. Instinctivement et par dépit, alors qu'il se trouvait à l'arrêt, fermement campé sur ses pieds, il envoya une nouvelle impulsion dans son bras: ce fut comme si l'essence accumulée avait explosé dans son poing lorsque la seconde vague vint percuter la "réserve".

Blorf meugla de toutes ses forces lorsque la langue de feu vint lui chauffer le museau. Il secoua la tête en se rua tout droit en avant, à moitié aveuglé par la peur. Il sentit une légère secousse sur son flanc mais ne s'arrêta pas pour autant.

Angal sourait, étendu par terre et essouflé. Ses côtes lui faisaient mal; cet Odoyen l'avait jarté comme un rien. Mais cette fois, il était satisfait. Bien sûr, la flamme n'aurait pas eu grand effet sur un adversaire; c'est tout juste si elle aurait pu lui donner un coup de chaud. Et le temps de préparation était bien trop long, alors que la dernière fois il lui avait suffit de donner un simple coup de poing. Mais c'était un bon début.

Allongé dans l'herbe, il se demandait où étaient Meelie et Grey, ce qu'ils faisaient...s'ils pensaient à lui. Il se demanda également combien de temps il mettrait pour rejoindre Méthianne. Elle lui avait donné son itinéraire, et il lui avait dit qu'il la rejoindrait dès que possible.

-Bon, à la bouffe.
Il se leva et se dirigea vers son sac à dos. Il avait fait pas mal d'emplettes avant de partir, et parmi elles une petite arbalette à fleches léthargiques très pratiques pour la chasse. Il la sortit de son étui et l'assembla, avant de partir à la recherche d'une proie qui pourrait contenter sa faim.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   Ven 16 Mai - 2:27

[28 Venty 6498]



Angal courait dans les herbes hautes aussi vite que ses jambes et le barda qu'il transporait le lui permettait. Son sac bringueballait dans son dos et le déséquilibrait, son épée partait dans tous les sens dès qu'il lâchait le pommeau, la sangle qui la maintenait à sa ceinture menaçant de se briser et de laisser le Sam'Hein avec une simple dague fixée à son avant-bras.
Il se retourna l'espace d'une seconde, mais manqua de trébucher et reporta son attention sur le sol devant lui. La végétation des Plaines qui lui arrivait presque jusqu'au cou l'empêchait se semer ses poursuivants.

- Hh...hh...évidement...hh...il a fallu que...je...hh...rencontre le seul foutu pré...dateur...de toutes ces...hh...hh...foutues Plaines! gémit-il pour lui-même. Et en plus...hh...hh...ils sont trois!...
En effet, les trois Galperdes se rapprochaient à une vitesse folle, et bientot Angal n'aurait d'autre option que la confrontation. Ces félins étaient en voie de disparition car ils chassaient les Odoyens, avant que les éleveurs d'Odoyens ne décident de les chasser à leur tour. Ils étaient extrêmement rapides et si bien camouflés qu'Angal ne les avait repèrés que parce qu'ils s'étaient battus pour savoir qui aurait le droit de le chiquer en premier. Pour autant qu'Angal en avait appris à leur propos, ils étaient aveugles, car la vue leur était inutile dans les hautes; cependant ils possèdaient un odorat extrêmement développé. Il en restait très peu dans la région, quoiqu'un peu trop au goût du Crocheteur.

Il jeta un coup d'oeil en arrière juste à temps pour apercevoir une masse d'un vert moucheté s'élancer droit sur lui. Il dégaina son épée, et d'un seul geste, il fit un tour sur lui-même en donnant un large coup de lame...qui n'eut comme seul résultat de fouetter l'air. Heureusement, le Sam'Hein parvint à retrouver rapidement son équilibre sans perdre de vitesse: il était primordial de ne pas se laisser encercler.
Il profita d'un des rares points de repères qu'offrait le paysage -en l'occurence un vieil arbre dessèché- pour jeter son sac à dos au sol. Il n'en avait pas besoin pour le moment, et pourrait revenir plus tard...s'il était encore entier d'ici là.

Les herbes bougèrent à sa droite. Presque aussitot, l'un des félins surgit, toutes griffes dehors et plus encore. Angal eut juste le temps de lever son arme, et transperça la gueule de la bête. Il trébucha légèrement, mais ne s'arrêta pas: le suivant attaquait déjà d'un bond, de la gauche. Le voleur éxécuta une roulade cahotique vers la gauche pour passer en dessous, et se releva juste à temps pour lui ouvrir le ventre d'un coup d'épée, fauchant la végétation alentours du même geste. Cependant, il n'avait pas vu le troisième arriver sur son bras tendu.
Angal poussa un hurlement lorsque les corcs se plantèrent dans ses muscles, jusqu'à l'os. Emportés par leur élan, les deux combattanrts roulèrent sur cinq bons mètres avant de se relever, chacun d'un côté, dans une posture d'attaque. Angal avait lâché son arme principale, mais l'autre était déjà prête à receuillir le sang de son ennemi. Il gardait son bras blessé en arrière, en y accumulant de la chaleur pour que la cicatrisation se fasse rapidement. Le sang avait déjà coagulé.
Tout déplacement latéral était rendu imossible par les herbes hautes. Le seul champ d'action disponible si Angal ne voulait pas perdre la bête de vue était un mince couloir. Ils attendirent. Soudain, le Galperde se rua en avant. Angal fit de même, sauf que ce furent ses pieds qui passèrent les premiers: l'herbe grasse glissa juste assez pour surprendre la créature et permettre au Sam'Hein de lui envoyer un coup de pied bien senti. Il se redressa en un éclair et profita de l'étourdissement de la bête pour lui trancher la gorge.

Il poussa un soupir de soulagement et se retourna: l'arbre était loin...Mais au moins, il avait trouvé son dîner.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.


Dernière édition par Angal Enysth le Dim 18 Mai - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   Dim 18 Mai - 21:56

[29 Venty 6498]




Le fil de l'épée tranchait l'air en sifflant dans le silence enluminé par le soleil qui se couchait. Angal était en train de répèter les mouvements que lui avait appris son père, il y a une éternité.
Malgré les instances de sa mère pour le laisser grandir avant de lui apprendre à se battre, Senviel avait tenu à ce qu'il connaisse les bases de la Danse et la façon de l'utiliser avec des armes blanches.

Les amis qu'il avait quitté à Mélandre lui manuqaient un peu moins, à présent. Ce voyage l'apaisait considèrablement. Il n'avait pas vraiment eu le temps de se reposer ou de méditer depuis qu'il avait rencontré Grey et qu'il lui avait proposé son aide. Les courts instants de répit qu'il avait eu jusqu'alors, ils les avait utilisé pour allèger le poids de la fatigue.
Même s'il appréciait la compagnie de ses amis, il appréciait tout autant le calme de la solitude. Il pouvait enfin se poser des questions et tenter de relier entre eux les évènements qu'il avait vécu. Il devait déterminer ce qu'il comptait faire, concernant la Guilde des Lépreux en pleine recrudescence, et surtout...le Dragon.
Cette fois, il voulait aider, ne pas rester bien à l'abri dans sa maison à attendre que son père revienne ou non. Mais comment? Il n'était pas un mage surpuissant, ni une personne influente, ni un grand soldat comme l'était son père...il était juste...un petit voleur de rien du tout.
Mais peut être pourrait-il tout du moins agir à son échelle...et autant faire en sorte qu'elle soit le plus large possible.

La lame tournoya dans les airs et se ficha dans le tronc de l'arbre en l'entamant de façon impressionnante. Le Sam'Hein sentait que son entraînement portait ses fruits. Il laissa son épée là où elle était et entreprit de Danser un peu. Il pouvait se permettre de faire tarder son entraînement, car il n'aurait pas à chasser pendant deux bonnes journées encore: la viande de Galperde était savoureuse et abondante.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   Ven 23 Mai - 17:33

[1er Metaly 6498]



- Bonjour, lança Angal en entrant dans l'auberge. Personne ne lui répondit, mais il était de coutume quand on rentrait dans un de ces bars de rase campagne de saluer les autochtones et qu'ils vous renvoient leur mépris au visage. Imperturbable, Angal s'avança donc jusqu'à la large planche d'acajou qui servait de comptoir.
- Qu'est-ce que je vous sert?
- Une Reine Noire, siouplait.
- Une Reine Noire pour le monsieur.
Le barman se retourna en attrappant divers récipients à la volée.
- On est bien à Lassanée ici?
- Exact. Bienvenue à Lassanée.
Angal congratula son sens de l'orientation. Les patelins ne manquaient pas dans ces plaines, et ne se composaient généralement que deux ou trois bâtiments, juste de quoi faire vivre une ferme et son personnel. C'était la première fois qu'il faisait étape dans un village depuis qu'il était parti de Mélandre.
- Il y a environ deux semaines, une torupe de danseurs Sam'Heins aurait pas fait étape dans le coin, par hasard?
- Si.
Cette fois, c'est l'exactitude des informations que lui avait donné Méthianne quant à son trajet qu'il remercia. Il but d'une gorgée le liquide bouillant qui s'offrit à lui, fit tinter sa bourse et laissa cinq écus sur le comptoir.

Il aurait bien eu besoin d'un bain, mais la veille au soir il avait cru apercevoir les lueurs de la caravane qu'il tentait de rejoindre, et il ne désirait pas s'attarder plus. Il regrettait de ne pas avoir eu la possibilité de louer un cheval à Mélandre. Il repartit donc à pied en direction de la lisière de la forêt des Murmures après avoir fait quelques provisions d'eau et de nourriture.

Il n'avait pas remarqué les quelques regards indiscrets qui s'étaient posés avec avidité sur le sac de cuir bien rebondi qu'il avait rangé dans sa sacoche après avoir payé. Il n'avait pas non plus que ces cinq paires d'yeux ne le lâcheraient plus trois jours durant.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   Mer 11 Juin - 13:57

[1er Metaly 6498]





- Vous êtes vraiment des purges! bougonna Angal, fermement attaché à tronc d'arbre fermement enraciné dans le sol.
Il y avait plusieurs raisons à sa mauvaise humeur. Premièrement, il avait été interrompu dans son voyage alors qu'il n'était plus qu'à une dizaine de jours de la troupe de Méthianne. Deuxièmement, il détèstait foncièrement les personnes qui l'avaient interrompu.
- Désolé Angal, mais c'est le business.
- Va te faire voir, face d'huître, cracha le Sam'Hein. Sale traître!
Lénarque haussa les épaules -les quatre- et continua de le fixer de ses quatre yeux.
- Tu m'en veux encore pour ça? Allons, ça doit bien faire...
- Trois ans! Tu m'as vendu, espèce de...RAGNFF!
- Voilà, ta compagnie m'est toujours plus agréable quand tu portes un baillon.
Lénarque envoya les deux bourses d'Angal à deux de ses subalternes, qui les soupesèrent avec envie.
- Avant de t'égorger, je vais quand même te dire pourquoi je t'ai balançé, continua-t-il, un sourire narquois accroché aux joues. Notre plan était franchement génial. Piquer un chargement d'or en transit en plein milieu d'Arrène, c'était cool. On avait tout prévu...sauf le fait qu'il y avait un sort-traceur sur les pièces, haha! Qu'est-ce que tu voulait que je fasse?
Angal le fixait d'un regard de braise tandis qu'il tentait tant bien que mal d'orienter son bras gauche correctement.
- J'ai été génial sur ce coup-là! Je t'ai refilé tout le fric en te disant de m'attendre, le temps de trouver un moyen de l'évacuer de la ville discrètement, et...boum! La milice est arrivée! Avec un coupable sous la dent, ils auraient été moins hargneux à me rechercher.
- Fu m'a fouveftimé, efpèfe d'enflure!
- ...ben ouais, jdois l'avouer. T'es parvenu à t'échapper. Il paraît que t'as sauté du quatrième étage.
- Du finquième.
- Ha! ha! ha! ha! s'esclaffa Lénarque en approchant son visage de celui d'Angal. Bon, on s'est assez marré. Il est temps pour toi de crever.

L'arachnide leva le bras, et Angal pressa l'interrupteur de sa lame contre le tronc: elle s'arma aussitôt, coupant les cordes juste à temps pour que le poignard ne fasse qu'érafler le tronc d'arbre. Angal fit une roulade en avant et ficha sa dague dans la cuisse du premier type qui arriva à sa portée. Sans interrompre son mouvement, il se releva et se lança sur le suivant, qui avait eu le temps de se préparer: il para le coup et envoya un coup de pied dans le genou d'Angal, le projetant au sol. Un sifflement dans l'air l'avertit qu'une lame allait s'abbatre sur lui: il roula sur le côté et coupa les veines d'un poignet imprudent encore accroché à une épée plantée dans le sol. Il en restait trois encore en pleine santé.
Angal fouilla du regard l'endroit plongé dans une obscurité crépusculaire à la recherche de son épée. Il se concentra afin d'utiliser cet étrange don qu'il avait reçu à sa naissance: son corps se fondit peu à peu dans l'obscurité -mais il ne pouvait pas dissimiluer la chaleur qu'il dégageait.
- Je te vois mieux que tu ne me vois, mon petit Sam'Hein!
Il esquiva de justesse un large coup de hache de combat; l'arme favorite de Lénarque. Il ne pouvait pas parer une telle arme avec une dague. Il était difficile de percevoir les appuis de son adversaire, ce à quoi se réfèrait Angal pour anticiper ses mouvements. A plusieurs reprises, la hache manqua de lui couper un membre. Finalement, son talon heurta quelque-chose au sol et il bascula en arrière, évitan par là même un large coup transversal qu'il n'avait pas vu venir.
C'était son sac! Sans hésiter, il plongea la main à l'intérieur et en retira son arbalète. Il pointa en direction de l'Arachnide et tira.
- Ah! ah! ah! Pas de chance! Elle n'est pas armée!
Le Sam'Hein lui lança son arbalète sans carreaux à la figure et s'enflamma un bref instant, révèlant sa position aux deux autres ennemis qui jusqu'alors pauteaugaient dans le noir. Il l'aperçut enfin, à quelques centimètres de sa main. Il se jeta en avant pour la récupèrer et fit une roulade pour esquiver une nouvelle fois la hache qui s'abattait sur lui.

Il était temps de mettre en pratique ce qu'il avait vu à l'entraînement.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Sam'Hein dans la nature [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Sam'Hein dans la nature [Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Plaines de Rathke-
Sauter vers: