Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Ajam'Aelo Arkhxas
¤ Thélusien ¤
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Race : Myriennate
Classe : Mage libre
Elément : Vent
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Âge: 19
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Dim 27 Jan - 18:31

[Ajam'Aelo Arkhxas]
[Place du marché - Terrasse d'un Restaurant Thiel]


Arkhxas manqua de justesse d'hurler face a cette foule qui grossissait toujours un peu plus a chaque fois qu'il tournait la tête d'un coté ou de l'autre. Il ne mangerait pas avant un moment, si déja il pouvait s'asseoir !
Les Ansuriens sans grande gène, comme a leur habitude, passaient sans même un regard, comme si rien n'était autour d'eux, tant qu'ils pouvaient avancer. Mais ses remontrances furent rapidement détournée car une odeur, qui semblait lointaine et en même temps, si connue, comme si elle avait toujours suivi le mage, vint engouffrer ses narines fines. Aussitot, Arkh eut un geste instinctif, de mettre sa main au fourreau de Cybèle, ce qui ne manqua pas d'effrayer plusieurs passants alentour. D'aileurs cette action, bien qu'allertant quelques gardes ayant levé leur hallebarde, au moins avait créé un cercle libre autour de l'intru. En tout cas, Arkhxas restait concentré, il ne fallait pas perdre au milieu de ces aromes, L'Arome. L'odeur de perte, de néant, de mort. Cette odeur que répugnait tout semblable du jeune homme, celle que chacun ne voulait porter face a son peuple. Finalement face aux multiples patisseries et plats des stands alentours, Arkh ne put réellement suivre cette piste, et quelqu'un venait de quitter sa table en laissant une bien jolie bourse - mais qui fut bien vite récupérée par des responsables - , il bondit alos pour reposer ses jambes et espérer alors être remarqué de qui que se soit. Mais il ne se doutait pas qu'un de ses semblables alors le remarquerait, c'était bien la dernière personne qu'il pensait croiser, et alors une brise fine lui parvint apportant le chant des bannis. Lui, un homme, un Ansurien a première vue, trainait a une table en riant en continu comme un fou relaché trop vite. Cette odeur, c'était lui. Un banni, un paria, touché de la graine d'un saule pleureur, marque de perte et de chagrin. L'odeur de cette sève parvenait encore jusqu'a Arkhxas, mais elle paraissait bien aigre. Il ne remarqua pas totalement la marque qu'elle produisit sur son front, mais il devinait l'empreinte du mal sur cet être.... Il ne se surprit pas a le scrutter sans modération, et a se faire dévisager par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Ajam-Aelo-Ar
Retep Artecad
~ Mélandrin ~
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 29
Race : Arachnide
Classe : Contrebandier
Elément : Métal
Date d'inscription : 17/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Dim 27 Jan - 22:04

[Retep Artecad]
[Guilde des voleurs]

Retep se redressa. Il avait dû s'assoupir sur le banc. Il jeta un regard circulaire autour de lui, apparemment il n'y avait personne dans le hall de guilde. Il cligna des yeux, le monde changea ses couleurs. Non il n'y avait personne. Il avait raconté la chasse aux quelques gamins présents puis avait mangé un morceau avec eux. Erian n'avait pas fait d'apparition, il était toujours très occupé pendant la fête. L'arachnide se leva et se dirigea vers la porte de la salle des trésors. Il hésita un moment avant de pénétrer dans la salle. Il poussa un long soupir et entra. Immédiatement il fouilla et remua tout ce qui y était, il trouva finalement ce qu'il cherchait et sorti en refermant la porte derrière lui. Il quitta le hall de guilde d'un pas tranquile.

Une fois sur les docks il partit en direction des ruelles. Il voyagea quelques minutes, tournant dans les venelles de plus en plus étroites. Finalement il s'arrêta devant une porte et sorti une petite clé argentée. Il entra chez lui et monta à l'étage. Il ouvrit une petite porte dérobée, la cachette contenait un coffre, il l'ouvrit et en sortit de grandes feuilles de parchemin. Il les roula et les enfila dans un cylindre de cuir rigidifié. Il sortit, verrouilla sa porte et reparti vers les docks.

Il marcha un long moment, suivant le front de mer, finalement il entra dans un entrepôt comme les autres. Là il trouva une cale sèche vide. Au fond, un vieux Kigoron était assis à un bureau, penché sur de grands parchemins dans le même genre que les siens. Le contrebandier s'approcha tranquillement, le charpentier n'avait pas changé, il regarda autour de lui apparemment son jumeau n'était pas là. Ces deux frères le reconnaitraient peut-être, mais ça n'était pas grave.


"Bonjour maitre Kramir... Votre frère est en course?"

Le kigoron leva la tête et plissa les yeux, le temps qu'ils se réhabituent à la distance. Un frisson parcourut sa barbe blanche, il avait murmuré quelquechose.

"Si vous voulez que je vous entende il va falloir parler plus fort.
-Votre visage m'est familier...
-C'est normal, vous aviez travaillé à la construction de mon bateau, avec votre frère l'armateur.
-Il y a quelques années oui... Une commande spéciale, d'après vos propres plans.
-Exactement."


Retep attrapa le cylindre de cuir accroché dans son dos et l'enleva. Il retira le couvercle et en fit glisser les grands parchemins. Le charpentier les prit et les étala sur son bureau. Il se frotta la barbe un instant.

"Il y a quelques défauts mais ce n'est presque rien."

Il releva la tête et dévisagea Retep.

"L'autre ne vous satisfait plus?
-Il a coulé.
-Oh! Vous m'en voyez désolé. Défaut?
-Canon.
-Pirates?
-Corsaires.
-Oh! Je vois... Oui, oui... Je vous remet parfaitement maintenant. Je suis fier d'avoir pu participer à ce bateau, même si il vaut mieux ne pas s'en vanter n'importe où.
-Construirez vous un nouveau Garad pour moi?
-Le Garad II sera encore meilleur.
-Bien. Alors où sont ces erreurs sur mes plans dont vous parliez?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Retep-Arteca
Das Irrlicht

avatar

Nombre de messages : 65
Race : Myriennate
Classe : Magicien
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Dim 27 Jan - 22:07

[Das Irrlicht-Ajam]
[Restaurant Thiel, puis, Prés d'un autre rsetaurant]


Il regrettait presque le départ de l'Hellbereth.
Il aurait eut des choses à lui demander...
Maintenant un peu calmé, il analysa la situation plus froidement.
Combien de chances y avait il pour que l'Hellbereth soit celui dont lui avait parlé feu son maître ?
*Certe, mais pour une race de barbare, un Hellbereth aux yeux rouges et aux cheveux gris, ça ne doit pas courir les rues...* lui transmit son cerveau.
Continuant de réfléchir, le Myriennate exilé, finissant son repas, paya et parti.

Maintenant.
Il en était sur à présent.
Tentant de rester le plus naturel possible, un petit sourire accroché aux lèvres, il fit un petit tour sur lui même pour tenter de repérer celui dont il était le centre d'intérêt...
Là.
le tenant sous la braise de son regard, un jeune homme le regardait...
Un homme ?

*Myriennate !* lui hurla son esprit.
Une obscure pulsion naquit des profondeurs de son cervau...
*MYRIENNATE !*
Toujours ce même cri lancinant...
Une irrépressible soif de sang s'empara de lui, mais i ldevait garder son calme. Surtout dans une place aussi fréquentée.
Un petit sourire malsaint déformant son visage, il enfonça un peu plus son chapeau sur tête, caressa brièvement la poignée de Mugen, et s'enfonça au hasard dans une ruelle adjacente.

Une ruelle de restaurant...
Raté !
Il avait tant espérer éviter la foule, mais si le myriennate le suivait, il était trop tard pour rebrousser chemin.
Alors qu'il eprdait patience, il vit la perche d'un destin ironique...
Un homme entrait d'un pas assuré dans un café. Il n'était plus de première fraîcheur, et un bandeau courrait sur une partie de son visage.

*Il faut que je lui propose. Que je m'assoie avec lui, et que j'attende de voir si mon nouvel ami trouve le courage d'y entrer.*
Il espérait seulement que le sam'heins, qui paraissait afféré, y resterait suffisameent longtemps...

Marchant sur lui, il tenta un ton assuré :
"excusez moi mais..."

Un bruit de pas précipité dans la ruelle...

[Je juge plus sage de te laisser décider Angal, (ainsi que Touik et Ajam, cela va de soi. rencontrer ou non ? ^^). Navré si je m'interpose dans votre propre RP Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touik Gzy Wulfiim
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Réveuse
Elément : Eau
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 22ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Lun 28 Jan - 4:27

[Welcome all !!! ^^ C'est toujours plus intéressant de faire du RP à plusieurs !]

Touik et son nouvel ‘ami’ s’installèrent donc à l’intérieur de cette auberge bombée. De leur table, la jeune femme pouvait voir toutes les allées-venues des serveurs et des clients tantôt quittant tantôt s’installant dans la grande salle du rez-de-chaussée du resto. Sans quitter le va et vient incessant, elle se renseigna :

« Quel est ton nom ?
- Tokan.
- Jamais entendu parlé, un ami de Lyckan tu disais ?
- Oui, nous n’avons fait que nous apercevoir quand Lyckan t’a conduite jusqu’à Isha la première fois.
- C’est possible… Isha désigne maintenant Jiulkan n’est pas ? Qu’est il arrivé à Ash ? »

Ils parlaient tous deux très bas : dans le brouhaha environnant, personne n’aurait pu saisir leurs paroles. Pourtant à cette question le lépreux hésita à répondre. Il se pencha plus vers Touik et murmura :

« Je ne suis pas sensé être au courant… Zeï pourra t’en dire plus long mais il parait que Ash n’est pas mort. Il paraît qu’il prépare quelque chose. Je sais pas quoi exactement mais c’est sûrement contre la Guilde. Ils nous traquent tu sais. Et ils sont puissants. Physiquement nous ne pourrions pas résister. Nous devons vivre dans le secret. En ce moment Ash… »

Il s’arrêta soudainement. Touik venait de lui écraser le pied. Non, non, pas méchamment : un type suspect venait d’entrer dans la salle. Il était grand et son unique œil scrutait la salle. Son unique œil ? Oui, le deuxième était caché d’un bandeau sombre qui lui couvrait une bonne moitié de visage. Un Sam’Heins. C’est eux qu’il cherchait : son regard passa sur la fille et le lépreux sans les relever apparemment, pourtant, quand il eut finit de faire le tour de la pièce, il vient vers eux. Heureusement les tables voisines étaient déjà occupées. Il s’installa à la suivante, ce qui était encore beaucoup trop près selon Touik.

*Parler d’autre chose, parler d’autre chose… Qu’est ce que Ash peut bien manigancer ? … Parler d’autre chose, comme si de rien n’était… Ca doit être vraiment important pour qu’il cède sa place à son fils… Parler d’autre chose, un sujet, vite !*

« Oui, j’étais à Arrène. Oh, rien de particulier, voir la famille. Les montagnes sont vraiment magnifiques ! Mais comme tu vois, je suis rentré vite : je n’aurais manqué la fête pour rien au monde. Alors comme ça le Père est malade ?
- Oui, il couve une grosse fièvre en ce moment. »

Ouf, il avait compris. Il faudrait parler par détours et codes pour se renseigner sur les changements importants aux sein de la MAFIA. Tokan se prêtait au jeu de toutes évidences.

« Crois tu qu’il me laissera lui venir en aide ? Cela fait si longtemps que je ne l’ai pas vu.
- Il s’est enfermé et n’accepte de visite que du guérisseur qui vient le voir tous les deux jours.
- Il est donc si mal ? Qui le soigne ?
- Une jeune femme. Elle si discrète qu’on la croirait parfois invisible. Mais le Père en paraît très content, à ce que mon Frère m’a dit.
- Hum. Tu me tiendras au courant de l’évolution de son état ?
- Bien sûr. Dès qu’il ira mieux je lui annoncerais ton retour.
- Pas la peine, je m’annoncerais moi même. Tu prends quelque chose ? demanda Touik en appuyant le lépreux du regard pour lui faire comprendre qu’il devait refuser.
- Non, merci beaucoup. Je n’ai pas faim. D’ailleurs je vais y allé. La Famille sera contente de te revoir Grande Sœur. Á la prochaine.
- Oui, porte toi bien. »

Le lépreux se leva et sortit. Au même moment un autre client entra. Un grand homme habiller de sombre et coiffé d’un haut de forme. Touik regarda du coin de l’œil le Sam’Heins. Il n’avait pas bougé. Elle espérait qu’il suive Tokan, mais la chance n’était pas de son côté. Quoique, peut être que si : alors qu’elle réfléchissait au moyen de se débarrasser de ce suiveur, l’Alkylin vint prendre sa commande. Derrière lui elle aperçut l’homme qui venait d’entrer. Il s’était approché de l’être de feu.

« Excusez moi mais... »

*Parfait, songeât Touik, engage la conversation. Moi je vous laisse entre amis messieurs.*

« Euh, je ne suis pas encore bien sûre de ce que je vais prendre, repassez dans quelques instants. Merci. »

Dit elle à l’Alkylin qui pqrtit, exaspéré par cette cliente difficile. Un regard furtif vers les deux hommes apprit à cette dernière que le nouvel arrivant venait de tirer une chaise et s’apprêtait à s’asseoir avec le Sam’Heins. Elle se leva et se faufila entre les tables vers les cuisines. Elle poussa la porte et entra sans perdre de temps. Elle croisa les doigts pour que l’arrivant retarde assez longtemps la filature qui avait été entreprise par le type au bandeau.

L'activité était frétillante aux fourneaux, ainsi, personne ne remarqua la jeune femme. Elle traversa la salle blanche, chipant au passage un bout de viande rouge encore cru qui attendait patiemment d'être cuisiné. Elle parvint à la porte battante à l'autre extrêmité des cuisines.

« Hep vous ! Qu'est ce que vous faites là !?»

Un gros ansurien en tablier blanc la poitait de son doigt boudineux.

«Euh, je suis la nouvelle.
- Quelle nouvelle ?
- Et bien, la nouvelle. On m'a engager hier pour aider pendant les trois jours de fête. C,est que tous le monde est surmené avec cette foule affamée.
- Ah ça, c'est bien vrai ! On a jamais vu autant de monde au Lognari ! Hein Momo ? D'ailleurs...»

Touik laissa le gros cuisinier discuter avec Momo et sortit dans l'arrière coure.

*Alors, où sont les égouts ? ... La trappe est là bas... Merci oeil de linx... À ton service.*

Elle allait se diriger vers la plaque, exitée de revoir Zeïkan, mais derrière elle la porte battante s'ouvrit violament...

[J'espère que j'ai pas trop contrôler ton perso Das... Wink Sinon je peux changer.
Angal : *votre mission, si vous l'aceptez* xD : si tu veux me suivre tu va devoir écourter une passionnante conversation avec notre ami le sombre myriennate puis taversé une cuisine pleine de gros cuisiniers affairés ^^ si tu y arrives c'est alors toi qui surgit par la porte de service... sinon et bien, c'est seulement notre cuisinier qui vient vider ses ordures ou n'importe qui d'autre ^^ Bon RP à tous Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/la-maison-du-recensement-f44/tou
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Lun 28 Jan - 21:44

[RAAAAH!! Il me restait deux lignes et j'ai tout effaçé...T_T]
[bon, je fais faire plus succint parce que ça me gonfle de tout refaire...
Das, jsuis désolé du coup jpeux pas t'inviter à table, mais je vais te bousculer, à toi de voir quelle sera ta réaction...^_^]


Quelques têtes se tournèrent lorsq'un Sam'Hein à l'allure peu engageante scruta la salle d'un seul oeil; un oeil au fond duquel on aurait dit qu'un brasier se consumait.
Mais à ce moment précis, Angal se fichait éperduement de ce que pouvait bien penser tous ces gens. D'un regard vif, il examina chaque porte, chaque escalier, chaque fenêtre, puis reporta son attention sur la salle...
Là.
Sans plus de simagrées, Angal marcha droit vers le lépreux et son associée, à la recherche d'une place libre. Il en trouva une un peu plus loin. Angal tira sa chaise et se laissa tomber dessus en renvoyant d'un signe de tête un serveur Akylin qui venait vers lui tout sourire. Il croisa les bras et ferma les yeux pour diriger toute son attention sur ce qui se passait dans son dos.

Ils parlaient à voix haute; cela aurait attiré l'attention s'ils s'étaient mis à chuchoter, et Angal aurait eu la confirmation qu'ils préparaient quelque chose. Il n'avais jamais été très doué pour l'espionnage, mais il avait côtoyé des Corbeaux suffisament longtemps à la Guilde pour en avoir acquis quelques notions. Ca et son bon sens lui permirent de comprendre rapidement qu'ils utilisaient un code...Mais le bruit ambiant l'empêchait de saisir tout ce qu'il voualit...
"Le" Père?...Leur grand gourou? Ou alors un simple nom de famille...En tout cas, ce dernier semblait mal en point...Il avait un guérisseur. Non, une guérisseuse. Elle venait régulièrement...c'était toujours bon à prendre. En tout cas, la "Grande Soeur" semblait plus proche de cette organisation que ce qu'Angal pensait au départ...
Des "au revoir", un raclement de chaise. Angal se tourna subreptiquement pour vérifier qui restait. La fille. Bien. Angal attendit le second raclement de chaise...mais rien.
Au moment où il s'apprêtait à se lever pour aller la rejoindre à sa table, un homme coiffé d'un haut-de-forme s'adressa à lui:

- Excusez moi, mais...
- Oui, je vous en prie,
coupa Angal en désignant la table. C'est libre.
Il ne savait même pas si c'était vraiment ce qu'il voulait; et d'ailleurs il s'en fichait. Angal décida de l'ignorer et reporta son attention sur les sons qui provenaient de derrière:
- Oui, ce petit commerçant au coin de Furuly fais vraiment des bigoudis d'une rare qualité!
Angal se retourna si brusquement qu'il faillit en tomber de sa chaise et dévisagea une vieille dame qui parlait coiffure et qui avait remplaçé la jolie et jeune Ansurienne.
- Merde! jura le Sam'Hein en bondissant de sa chaise.

Il fit courir son regard sur la salle, à la recherche de cette fille...qui venait d'entrer dans les cuisines! Angal se précipita dans cette direction et sentit quelque chose se cogner dans son coude et à sa taille, suivi d'un grand fracas. Lorsqu'il se retourna, l'homme qu'il avait invité à sa table était par terre, son haut-de-forme gisant au sol. Tant pis, pas le temps pour des excuses.
Il défonça la porte des cuisines en y entrant et courut droit devant en évitant de justesse une poêle qui était destinée à son front. Il ne fit pas attention à ce que le Chef était en train de hurler et s'appliqua à donner un grand coup d'épaule dans la porte du fond.

Elle était juste là, au beau milieu de l'arrière-cour. Habitude de voleur, Angal enregistra automatiquement toutes les issues possibles: la porte battante, un muret d'environ deux mètres de haut, une porte en bois dans le fond, et une trappe.

- Hé! apostropha-t-il. Maintenant que je t'ai coinçée, tu vas me dire tout ce que je veux savoir, tenta Angal en essayant de penser à ce qu'aurait dit Retep. Lui était très doué pour intimider les gens.
Pour appuyer ses paroles, il frappa le dessus de son poignet, et une lame sortit immédiatement de sa manche.
Il s'avança d'un pas.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Touik Gzy Wulfiim
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Réveuse
Elément : Eau
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 22ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Lun 28 Jan - 22:51

*Manqué… C’est le cas de le dire ! T’aurais pu être plus rapide et disparaître avant qu’il arrive ! On est coincé maintenant ! Et il n’a pas l’air très sympathique ce type !… Mais si, mais si, je suis sûre qu’on va bien s’entendre. De toute façon on ne va pas avoir le choix…*

L’imposant poursuivant s’avançait, menaçant. Un petit coup d’œil en arrière : le mur serait trop haut pour qu’elle puisse passer au dessus, et la porte de bois serait à coup sûr verrouillée. Et de toutes façons elle n’était pas certaine de pouvoir gagné une course poursuite contre le Sam’Heins… La trappe qui la séparait du labyrinthe souterrain des égouts ne représentait plus une issue envisageable et le type se tenait entre les cusines et elle. Il allait falloir faire connaissance avec ce mec, pas d’autres solutions. Quoique la façon dont il sortit soudainement l’arme dissimulée dans sa manche ne soit pas des plus avenantes.

*Gzy, toi qui t’y connais en type louche : une suggestion ?... Pas vraiment, l’a l’air très mécontent, tu l’as offensé ?... Tu crois qu’il est vraiment genre gros dur qui s’appète à découper une belle jeune fille telle que nous sans hésitation avec sa lame rétractile si jamais la belle jeune fille en question ne se met pas à table, ou alors que c’est du bluff ?...*

« Hé! Maintenant que je t'ai coinçée, tu vas me dire tout ce que je veux savoir. »

*Oh, il veut juste un renseignement alors. Peut être qu’il ne trouve pas les toilettes. Ou alors qu’il n’arrive pas à décider s’il prend une omelette Hamadriane ou un Galkima à broche. Conseille-lui le Mongoki grillé !… Tais-toi Gzy ! Laisse-moi réfléchir…*

Reculant légèrement, Touik força son sourire : bien que pas rassurée, elle ne voulait pas paraître paniquée, ce qui aurait sûrement donné beaucoup d’assurance au Sam’Heins. Elle n'aurait pas pu expliquer pourquoi mais son agresseur ne semblait entrer complétement dans son rôle... Toujours est il qu’elle n’en menait pas large, incapable de déterminer si l’être de feu était réellement près à être violent pour les informations qu’il recherchait… De la voix la plus assurée possible elle répondit :


« Avec plaisir monsieur, comment mon humble personne peut elle aider le fier Sam’Heins que vous êtes ? Vous êtes perdu ? Nul besoin de sortir cette lame honorable client du Lognari : vous êtes en sécurité ici, je vous assure que les patrouilles passent régulièrement dans les rues pour arrêter les brigands, aucune crainte à avoir. »

*Du moins c’était le cas quand j’étais enfant… Pourvu qu’un cuisinier ai la bonne idée de venir faire un tour dans l’arrière-cour… *

L’hypocrisie étant la seule réponse qu’elle est trouvé, elle espérait seulement que le type ne la prendrait pas trop mal… Au pire, il était encore assez éloigné pour qu’elle ai le temps de sortir le couteau de chasse rangé bien au chaud dans sa botte. Mais vu le gabarit de l’autre, il était plus sage d’éviter la confrontation, par tout les moyens possibles. Et après tout elle ne connaissait quasiment rien de ce qui se passait en ce moment au sein de la MAFIA.

*J’espère que tu profites bien de la fête sœurette… Pas de sarcasmes Gzy, en plus je suis persuadée que tu es ravie de cet épisode : ça met de l’action dans la vie tellement monotone que je te fais subir n’est ce pas ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/la-maison-du-recensement-f44/tou
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Lun 28 Jan - 23:28

Sa tactique avait l'air de marcher assez bien...En tout cas, la fille semblait suffisament dubitative pour qu'Angal continue d'avancer.
- Avec plaisir monsieur, comment mon humble personne peut elle aider le fier Sam’Hein que vous êtes ? Vous êtes perdu ? Nul besoin de sortir cette lame honorable client du Lognari : vous êtes en sécurité ici, je vous assure que les patrouilles passent régulièrement dans les rues pour arrêter les brigands, aucune crainte à avoir.
L'hypocrisie de cette nana énerva le "noble client" presque autant que la menace dissimulée.
- Comme si une patrouille allait surgir de dessous cette trappe, ironisa Angal en continuant d'avancer.
*Pourvu qu'un cuisinier n'aie pas la mauvaise idée d'aller faire un tour dans l'arrière-cour...*

Constatant l'incertitude de la jeune femme, le Sam'Hein avala les derniers pas qui les séparaient et la plaqua contre le mur du fond en évitant de lui faire trop de mal. Il posa sa dague tout près de la jugulaire de l'Ansurienne tout en restant suffisament distant pour parer à toute contre-attaque. Sachant bien que son regard avait tendance à déranger certaines personnes, il planta ses yeux dans les siens, et continua avec plus de ferveur:
- Effectivement, gente dame, je suis perdu. Sauriez-vous m'indiquer où trouver votre QG, s'il vous plaît?
- "Mon" QG ? Mais avec plaisir ! Vous n'avez qu'à demander à l'office du tourisme , ils vous renseignerons. Cette dague ne va pas à un homme galant comme vous semblez l'être...
Le cran dont elle faisait preuve avait faillit désarmer Angal, mais il se ressaisit rapidement. Il se concentra un court instant, impreceptiblement, et fit grimper sa tempèrature corporelle.
Une seconde plus tard, ses cheveux s'enflammèrent dans un grand "vrouf!".

- Okay, okay, c'est cool ! C'est cool j'ai dit, ajouta précipitament "Gzy". J'ai aucune idée de qui tu es ni de ce que tu veux à Isha ! On pourait peut être en discuter tranquillement non ? Je suis pas une vilaine fille et je serait ravie de faire plus ample connaissance avec votre majesté dès qu'elle aura retiré la pointe sa lame de ma gorge. Je te paye une bière ? ajouta-t-elle tout bas, si bas qu'il ne put comprendre ce qu'elle disait.

Angal baissa son arme, mais ne bougea pas d'un pouce.

- Alors? Où est-ce que...
Angal s'arrêta. Des bruits de pas dans son dos. Il fit un pas de côté pour garder la fille dans son champ de vision (elle avait l'air un peu trop innofensive à son goût) et tourna la tête pour voir de qui il s'agissait...
- Vous? s'étonna Angal en reconaissant l'homme au chapeau.

Un étrange sourire barrait son visage...

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.


Dernière édition par le Mar 29 Jan - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Das Irrlicht

avatar

Nombre de messages : 65
Race : Myriennate
Classe : Magicien
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Lun 28 Jan - 23:32

"-Il ya des limites à tout, le pouvoir, la fortune, l'amour, le succés, la patience..." Lu iaavit dit son maître.
Pour le reste, il ne savait pas, mais pour la patience, c'était certain. Et un point venait dêtre franchit.

Manquer de tuer un soldat, alisser échapper l'Hellbereth, se faire traquer par un membre de sa propre race, tenter de se cacher, rouler dans la poussière de ce restaurant miteux...

Clairement, les gens avaient perdu tout sens de la civilité.

Il tentait de se raisonner d'u nton calme.
Il bouillait à l'intérieur.
Prenant une grande inspiration, il jeta un coup d'oeil alentour.
Tout le monde semblait l'observer...
Ce qu'il pouvait haïr d'être ainsi traité en phénomène de foire.

*Vous êtes les monstres !* Hural son esprit.
Un petit sourire accroché à ses lèvres, il se baissa, et ramassa son chapeau.

*Rien à l'entrée non plus, le Myriennate n'est toujorus pas entré.*

Le Sam'Hein allait payer pour ça !
Abaissant son chapeau, il se concentra momentanément pour entrer en lui.

Un fin résaut courrait parmis ses veines, suivant le tracé sinuux de ses vaisseaux.
Lentement, il fit remonter la matière de ce résaut, par pulsions.
Doucvmeent, il traça quelques courbes devant lui, de l'énergie à l'état brut suintant de ses paumes.
Sentant l'exultation monter progressivement, il ouvrit brusquement les yeux, et frappa dans ses mains.
Un son sec, claquant.
Des échardes volèrent en totu sens, faisant se lever une immense chape de brume sur toute la salle.
un sort basique, combinant eau et air, et realtivmeent inofensif...

Les yeux pétillant, das Irllicht courru à la suite du Sam'Hein.
Il allait s'excuser, ou payer cher...

Esquivant les cuisiniers désorientés, il se rua dans l'arrière cour, où i ltrouva une jeune demoiselle en proie avec le Sam'Hein.
Espérant de tout coeur que le Myriennate n'allait pas se pointer maintenant, accuentuant le quiproco, il réfléchit à un moyen de s'en sortir si cette théroie devenait foinalement réelle, ce qu'il craiganit de pls ue nplus.

La fille.
Il allait falloir se servir de la fille d'une façon ou d'une autre...

[je viens de te lire Angal, s itu h=juges que j'interagit trop, dis le moi Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Touik Gzy Wulfiim
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Réveuse
Elément : Eau
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 22ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mar 29 Jan - 5:12

Sauvée ! Quelqu’un ! Le Sam’Heins avait baissé son arme, c’était déjà ça de gagné. Mais Touik était loin d’être tirée d’affaire… L’homme qui venait de faire son apparition : c’était celui qui était entré tout à l’heure quand Tokan était sorti. L’être de feu le reconnu.

- Vous?

*Pourvu qu’ils ne soient pas amis… Tu vouvoies tes amis toi ?... Juste, dans ce cas on a peu être de la chance.*

Son agresseur avait légèrement baissé son attention, c’était le moment de tenter quelque chose, n’importe quoi, pour se tirer en beauté. Fin, disons plutôt pas trop amochée. Le nouveau venu en haut de forme pourrait l’y aider, il fallait qu’il l’aide. Car s’il décidait de se retourner lui aussi contre la jeune femme, alors elle n’aurait plus aucune chance de fuite.

*T’inquiètes pas Touik : il a l’air très distingué cet élégant Ansurien qui vole à ton secours, non il n’a pas du tout une tête de méchant. On dirait seulement qu’il va commettre un meurtre… Du moment que c’est pas moi qu’on assassine.*

L’étranger fixait la scène, un petit sourire aux lèvres. Un sourire crispé. Il fallait qu’il réagisse bien. Elle hésitait entre tenter la fuite dans son état la plus simple qui n’était une bonne option que si le Sam’Heins se révélait avoir des réflexes pathétiquement lents. L’autre consistait à jouer la comédie jusqu’à ce qu’une occasion de filer se présente.

*Réfléchissons… Réfléchis vite alors !*

Si les deux hommes n’étaient pas amis, il y avait une grande chance qu’ils soient ennemis. Avec encore un peu plus de chance ils ne se connaissaient pas bien et elle pourrait faire passer l’arrivant pour une de ses connaissances. Si le Sam’Heins pensait qu’il faisait aussi partie de la MAFIA, ils pourraient tous entreprendre une passionnante conversation sur l’emplacement de telle ou telle base ou bien sur les projets de Isha envers la Guilde au cours de laquelle elle aurait peu être une chance de fausser compagnie à ces deux nouveaux compagnons. Mouais… Ça faisait beaucoup de ‘si’.

*Au pire, dès qu’il te lâche de son unique œil de braise, tu poignardes monsieur Flamme dans le dos… C’est ça, et même si ça marche je me retrouve avec l’esprit d’un Sam’Heins dans l’encéphale ! T’en as d’autres des idées dans le genre ?... Bah vas y alors, tente ta chance…*

Juste pour voir, elle se baissa et attrapa le couteau de chasse dissimulé dans sa botte gauche. Au premier mouvement amorcé la lame de Mister Braise revint se placer à quelques millimètres de la gorge de Touik. Réactif. Elle se figea mais ses doigts s’étaient déjà refermés sur la garde du poignard. Lentement et sans à-coups elle releva la tête et fixa l’œil rouge et perçant dont l’attention s’était reporté sur l’élégant. Les deux semblaient se défier du regard et aucun ne remarqua que la trappe de fer s’était légèrement soulevée. La jeune femme reconnu immédiatement les yeux gris qui brillaient dans la pénombre. Un clin d’œil et la trappe se referma sans bruit. Les autres se regardaient toujours en chiens de faïences. Soudainement, Touik roula de côté. La lame du Sam’Heins lui entailla la joue mais guère plus que très peu profondément. Elle voulu se relever, malheureusement l’homme au bandeau était vraiment rapide et il lui barra la route. Il devait être assez contrarié : la température montait, il faisait maintenant très chaud dans l’arrière cour et la chevelure de celui qui la retenait étincelait d’un rouge feu puissant. Elle aurait trouvé ce phénomène très beau si elle avait était libre de partir sur le champ. Mais peu importait : il était presque à la bonne place à présent. Encore un peu plus à droite et il serait juste sur la plaque d’égout… Il fallait que l’autre le pousse à faire ce petit pas pour l’humanité mais tellement grand pour Touik, car il la sauverait d’un interrogatoire à forte potentialité violente.

« Il faut vite prévenir le Père ! Reste pas planté là, je me débrouille ! cria elle au type à l’étrange chapeau. »

*Un tout petit pas dans sa direction et tu es cuit, feu de camps humanoïde !*


[après réflxion je continue : on va pas rester à ce regarder tout l'aprés midi... Sorry, j'emprunte un peu vos perso, au pire j'effacerais la fin de ce message ^^]

Le manieur de sabre avait sourit et fait mine de partir, l'autre (par reflexe ou intentionnellement) avait fait quelques pas en sa direction. Exactement ce que voulait Touik. À peine avait t'il posé le pied sur le trappe qu'elle déplia les jambe et se jeta sur le Sam'Heins, le couteau à la main. Au même moment la trappe s'ouvrit brusquement en grand, facilitant la chute de celui qui se tenait dessus. L'homme au bandeau s'écroula au sol. Ne voulant pas abuser de ce moment de félicité, Touik ne s'attarda pas sur les lieux. Elle sauta dans la bouche d'égout qui se referma sur elle.

«Ouf ! Zeïkan ! Encore une fois tu me sauve la mise ! Ça faisait si longtemps !»

Elle avait sauté au coup du lépreux et le serait fort dans ses bras, enfin, pas trop fort quand même, histoire de ne rien lui casser. Sans rien dire il lui fit signe de descendre et barra l'entrée à l'aide d'une grosse barre de métal. Il la rejoingnit ensuite. En bas elle tomba nez à nez avec un petits groupe de jeunes lépreux armés de truelles.

«C'est bon les gars : condamnez moi cette sortie ! dit Zeïkan derrière elle. Et toi, viens avec moi...»

Ils avançèrent dans les couloirs étroits et sombres traditionnels des égouts des lépreux. Elle s'inquiéta de leur sécurité maintenat que certaines personnes de la surface connaissait l'une de leur entrée.

«Ne t'inquète pas : s'ils arrivent à ouvrir la plaque, ce qui déjà va être difficile car elle est d'un métal très dur. S'il y arrive ce ne sera pas avant que les petits monstres que tu as vu tout à l'heure ai fini de murer le passage. De vrai petits maçons je t'assure, ça sera du solide ! Et puis même s'ils rentrent par ici, ils leur faudraient des années pour se retrouver ici, les appartements de Isha sont très éloignés. Crois moi, si il y avait eu le moindre danger pour la MAFIA je t'aurais laisser te faire torturer dehors !»

Au bout de quelques minutes ils entrèrent dans une petite salle que Touik connaissait bien : c'est la que Gzy venait faire ses rapports de mission par le passé.

«Installe toi. Fais comme chez toi.
- Je suis chez moi ... C'est bon de te revoir l'ami.
- Je suis heureux aussi que tu te souvienne de moi petite Gzy. Vien que tu n'arrives pas dans un période très calme de l'organisation.
- C'est ce que j'ai cru comprendre... Raconte moi tout !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/la-maison-du-recensement-f44/tou
Ajam'Aelo Arkhxas
¤ Thélusien ¤
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Race : Myriennate
Classe : Mage libre
Elément : Vent
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Âge: 19
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mar 29 Jan - 21:41

_ Merde !

Arkhxas ne put dire que ça lorsqu'un de ces serveurs sur roues embrocha presque le Myriennate qui se préparait a partir. L'incongru encore au sol, Arkhxas avait a peine eu le tempsd e relever la tête pour perdre le balafré.
Coup de pot, un long chapeau haut de forme qui dépassant la ligne de la foule, serpentait entre les passants cherchant refuge, pensa Arkhxas, qui se sentait remarqué. Mais la distance entre les deux hommes fut plusieurs fois allongés, le jeune homme peinait a se frayer un passage, et plusieurs fois, il dut laisser passer des insultes et chuttes de jeunes enfants. En tant normal, ces affronts ne seraient pas restés impunnis....

* Mais ou est-ce qu'il peut être ?! *, se dit-il.

Enfin, par on ne sait quel coup de la fortune, il entrevit un passage libre, ou des voyageurs se retrouvaient au sol, a l'embrasure d'une ruelle sombre. Il avait du passer par la, et éviter tout le monde pour semer le jeune magicien. Sa marche plus avertie dans les bas fonds de la citée l'emmenèrent rapidement a un vieux restaurant miteux. Il entra sans hésiter, flairent finalement sa présence noire....
Il avait fait surement mouche, car jamais l'aura ne fut plus présente depuis qu'il le coursait. Arkhxas trouva même la table ou il dut resqter un moment. Mais tout le monde paraissait étrange, comme sortant d'un long sommeil profond. Il n'y pris pas attention pour se concentrer sur le balafré. Il demanda aux premières personnes qu'il croisait :
_ Auriez-vous vu, un homme avec une marque sur le haut du visage ? Non, un haut de forme, un haut chapeau qui le couvre. Oui, un habit assez classe.....?

Il n'eut comme réponse juste que personne n'avait vraiment fait attention a lui, mais l'homme a sa table * Il était accompagné ?*, le renversa au sol, et qu'il disapru d'un coup dans une brume épaisse...

* Un sort... Il a donc gardé ses attributs intacts....*

Mais ces dernières pensées furent coupées par un bruit de ferraille plus loin derrière. Il n'hésita pas, même devant l'énorme cuisinier qui menaçait le passage. La porte en bois du fond, donnant sur la cours claqua, laissant jour sur un face a face entre un homme, et son homme. Les deux rivaux se faisaent face avec un reagrd méfiant, comme près a se sauter dessus. Arkhxas ne comprit pas, mais par reflexe il sortit Cybèle qui réfléchit la lueur du Soleil dans toute la cours....

_ Je te retrouve paria....., souffla-t-il finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Ajam-Aelo-Ar
Maelianna Audulan
¤ Thélusienne ¤
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 30
Race : Lunarticiah
Classe : mage blanc
Elément : nature
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mar 29 Jan - 23:13

[Maelianna Audulan - Grey Korahm]
[Au Ramanthin dodu]


Après ce petit tour au marché riche en bonnes surprises, la jeune femme decida de revenir à l'auberge. Les rues devenaient noires de monde et la lunarticiah n'appréciait vraiment pas la promiscuité que cela imposait. Elle mit facilement une heure et demi pour arriver Au Ramanthin dodu (sachant qu'elle s'était égarée durant une demi-heure...).
Sitôt la porte de l'auberge passé, Meelie sentit son coeur tressaillir, puis se mettre à battre à toute vitesse : Elle sentait l'aura de Grey qui émanait depuis sa chambre. elle se rendit compte qu'elle n'avait pas passé une seule minute en sa compagnie depuis qu'ils étaient arrivés à Mélandre ; elle se promit de lui proposer de passer la soirée à deux (bien que la jeune femme rougissait rien qu'à l'idée de lui proposer), même si elle n'avait aucune idée de ce qui était prévu ce soir. Elle songea aussi qu'elle n'avait pas pris le temps d'emballer son cadeau. Après tout, il fallait que ce soit une surprise jusqu'au bout...
La jeune femme gravit les marches d'un pas feutré, manquant de jurer à chaque fois qu'une marche grinçait. Finalement arrivée à l'étage, elle passa devant la chanbre de Grey le plus silencieusement qu'elle le pouvait, espérant entrer dans sa chambre juste à côté, emballer le cadeau, et revenir lui porter...
Mais une latte dépassant du plancher ne fut pas du même avis. Le pied de la jeune femme buta sur cette latte, lui faisant perdre l'équilibre. Meelie s'étala de tout son long, en faisant un vacarme pas possible qui se serait perçu à des kilomètres.


*Oh non... ratée la surprise...*

[miss maladroite refait son show ! XD]

_________________
"Vivre pour ceux que l'on a perdu... et pour ceux que l'on ne veut pas perdre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Maelianna-Au
Das Irrlicht

avatar

Nombre de messages : 65
Race : Myriennate
Classe : Magicien
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mar 29 Jan - 23:46

La scène c'était passée si vite, comme déroulant un fin ruban sous leur yeux éberlués.

Un bruit sourd.
Un éclair, une chute.
La fille avait disparue...

Reprenant rapidement ses esprits, il bondit sur le Sam'Hein à terre, et du même mouvement fluide, dégaina Mugen et lui appliqua la lame contre la gorge.

Il baissa les yeux.
Les flammes s'étaient taries.
Au moins un bon point.

D'un ton calme et mesuré, où pointait néanmoins une sourde menace, il essaya :
"Je pense que vous me devez des excuses".
Un grand sourire.
le genre de comportement qui fait que les gens vous accordent plus facilemet leurs faveurs.
Etirannt un peu plus ses lèvres, le sourire joyeux devint grimace malsaine...
le genre de comportement qui fait que les gens vous accordent plus facilement leur attention.
Pleine et entière.

Le Sam'Hein grogna.
Encore un manque de civilité !

Das Irrlicht nota néanmoins qu'i lavait l'air préocupé, et fixait la trappe d'un air morrose.
Une pulsion.
Un présentiment.
Une lumière derrière lui.
Des ailes.
Un Myriennate.
Armé, et prés à en découdre.

Refélchissanrt à toute vitesse, le myriennate exilé atttira le regard du montre de feu.
Il devait lui proposer son aide.
Remettre probabelment les civilités à plus tard.
Ne maîtrisant qu'à grand peine l'envie de sang qui l'avait submergée et emportée depuis l'arrivée du Myriennate, il tenta de faire passer son message au Sam'Hein...
La trappe. La fille. Une entré. Donc, une sortie. Un échappatoire. une diversion. Une fuite.
De l'aide.
Il souleva discrètement son sabre de la gorge du Brasier, lui laissant toute liberté de mouvement.
S'il acceptait, ils avaient une chance.
S'il ne comprenait pas...

*un tombeau ne doit pâs être si désagréable...* Se surprit à penser Das Irrlicht...

[j'epsère ne pas m'être trop avancé Angal
EDIT : désolé pour l'ortho, je n'm'en était pas rendu compte Wink]


Dernière édition par le Mer 30 Jan - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mer 30 Jan - 0:46

[ok, moi ça me va ^_^
mode modo: veillez quand même à pas contrôler les persos des autres trop souvent, mais une fois de temps en temps ça passe :p
Das, s'il te plaît, tu pourrais faire attention à ton orthographe?]


[ Das Irrlicht - Ajam'Aelo Arkhxas - Angal Enysth ]
[ Dans l'arrière-cour d'un restaurant ]



Tout s'enchaîna si vite qu'Angal eut grand peine à suivre. Surveiller deux adversaires potenciels à la fois était un execrcice assez relevé pour quelqu'un avec un oeil masqué...Il eut tout juste le temps de remarquer le geste qu'avait amorçé la fille pour se saisir de quelque chose et de rapprocher la lame de son cou pour la dissuader de continuer. Il posa le fil de la dague contre sa peau afin d'être prévenu lorsqu'elle bougerait à nouveau et reporta son attention sur l'autre bonhomme.
* Mais qu'est-ce qu'il me veut, celui-là?... Quelqu'un de la Guilde? Dans ce cas, pourquoi il ne m'aide pas?...*
Le Sam'Hein n'eut pas le temps de réfléchir plus avant car une légère secousse dans son poignet lui indiqua un mouvement sur son flanc: il releva sa dague, car à aucun moment il n'avait eu le désir de tuer, et bougea en conséquence de l'acrobatie à laquelle venait de se livrer l'Ansurienne. Il manque de trébucher sur le rebord de la trappe en reprenant une position qui lui permettait d'avoir tout le monde à portée de vue.
Son coeur battait la chamade, la tension venait de monter d'un cran. De crainte d'une autre de ces attaque surprise, il préfèra s'éloigner de la fille pour toruver un juste milieu et pouvoir parer à toute attaque éventuelle...
Mais cette fois-ci, l'attaque vint d'en bas: le sol changea brusquement d'inclinaison et Angal perdit l'équilibre. Sa tête cogna contre les pavés, mais il se força à conserver toute la concentration possible: la fille s'était ruée par la trappe, ses cheveux redevenus noirs et ternes, et...


- Je pense que vous me devez des excuses...
Son grand sourire était à quelques centimètres de son visage, et une longue lame noire à quelques millimètres de son cou.
- Hm, grogna Angal sans détacher ses yeux de la trappe et sans parvenir à croire que ce bonhomme avait fait tout ça parce qu'il l'avait un peu bousculé...
Soudain, son agresseur se retourna, et il put apercevoir un tatouage assez étrange qui dépassait de son haut-de-forme et de ses cheveux...Un Myriennate sans ailes? C'était possible? Angal se risqua à lever un peu sa tête douloureuse pour voir ce que l'homme regardait: un autre Myriennate! Décidément, il y en avait du beau monde, dans cette arrière-cour...

Le "faux" Myriennate se retourna vers le Sam'Hein, et désigna la trappe d'un très léger signe de tête accompagné d'un coup d'oeil. Il releva légèrement son sabre, comme pour inviter Angal à poursuivre ce qu'il était en train de faire avant d'être interrompu...Un piège? La prudence aurait voulu qu'Angal se serve de sa dague et de l'ouverture laissée pour trancher la gorge de cet homme. Mais il n'était ni prudent, ni un meurtrier: il tourna sur lui-même et tenta de tirer sur l'anneau de la bouche d'égout, sans résultat...L'ouverture avait été condamnée? Et cette plaque de métal...

* Réfléchis! * s'ordonna-t-il.
Quitte à rester assis là toute la journée, sa témérité l'aurait incité à suivre la piste de cette fille jusque dans les égouts; menâssent-ils jusqu'à Arrène.

- Ah! s'exclama-t-il.

Il porta ses mains dans ses cheveux et glissa du bout de ses doigts sur son cuir chevelu. Il y restait encore suffisament de sécretion, malgré la combustion récente. Lorsqu'il eut suffisament de gel inflammable sur les doigts, ils s'appliqua à en tartiner le milieu de cette fichue trappe. L'Ansurienne l'avait sûrement distancé d'un kilomètre, à l'heure qu'il était. Mais il fallait essayer.
Lorsqu'Angal fut satisfait du résultat, il appliqua ses paumes contre le métal et y insuffla une violente décharge de chaleur. Presque immédiatement, de hautes flammes s'élevèrent droit dans le visage du Sam'Hein, qui ne broncha pas pour continuer à brûler le panneau. Heuresement, celui-ci n'était pas très épais, car il bascula soudain en avant: un trou d'une vingtaine de centimètres de diamètre se trouvait maintenant au beau mileu de la plaque d'égouts. Par chance, son élan amena directement se mains contre la barre qui bloquait l'accès. Elle était passée dans l'anneau, de l'autre côté. Après quelques instant d'un combat ardu, il parvint à dégager le morceau de métal.

Il releva brusquement la plaque et sauta à l'intérieur, sans même regarder derière lui. Le Sam'Hein se rue droit en avant, dans le tunnel en pente douce, et perçut de faibles raclements un peu plus loin...La chance lui aurait-elle souri? Sûrement pas: des hommes vêtus de haillons construisaient un mur en plein milieu de cet accès! Un mur grossier, fait de pierres et de mortier.

- Attention! hurla l'un d'eux d'une voix rauque.
Il ne restait plus qu'un trou à peine plus large que le Sam'Hein, et plusieurs hommes s'appliquaient à soulever un lourd rocher pour en obstruer l'accès.
Angal redoubla d'efforts. Plus que quelques mètres...Dix...cinq...deux...Lorsqu'il s'éstima suffisament près, il balança ses deux pieds en avant dans la pierre encore branlante, qui ne résista pas au choc.


[voilà, c'est un peu fantasque XD
t'inquiète Touik, on va pas vous retrouver ^_^ c'est juste histoire de continuer un peu]

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Grey Korahm
* Vagabond *
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 29
Race : Hellbereth
Classe : Mercenaire
Elément : Eau
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 27
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mer 30 Jan - 1:39

[Maelianna Audulan - Grey Korahm]
[Au Ramanthin dodu]


Un bruit sourd vint troubler la somnolence qui avait commencé à emporter Grey. Quelqu'un venait de tomber. Le hellbereth se redressa d'un bloc sur son lit. Maelianna était rentrée! Il sauta à bas du matelas et se précipita dans le couloir. La lunarticiah était bien là, étalée de tout son long sur le plancher.


"Ça va Meelie?"

Grey s'était approché doucement et aidait la lunarticiah à se relever. Elle s'était écorchée les mains et paraissait chargée. Il attrapa ses paquets, remit à sa place ce qui en était sorti, et les déposa dans sa chambre après qu'elle ait ouvert la porte. Machinalement il s'assit sur une chaise et la regarda pendant qu'elle s'appliquait à nettoyer ses petits bobos. On voyait la dextérité d'une longue habitude.


"Euh... Ça... Ça faisait un moment qu'on avait pas été comme ça. Tous les deux je veux dire..."

Il recommençait à bafouiller, l'envie de se mettre des baffes revenait aussi. Pourquoi avait-il dit ça? C'était complètement plat comme phrase. Il devait l'exaspérer. Comment pourrait-elle lui trouver le moindre intérêt alors qu'il bafouillait comme ça? Angal devait se tromper quand il lui disait qu'il avait une chance. Il se leva pour aller regarder par la fenêtre, il mit les mains dans ses poches. Une petite bosse sous ses doigts, le pendentif pour Maelianna. Il se retourna et leurs yeux se croisèrent, son coeur bondit dans sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Grey-Korahm-
Ajam'Aelo Arkhxas
¤ Thélusien ¤
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Race : Myriennate
Classe : Mage libre
Elément : Vent
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Âge: 19
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mer 30 Jan - 20:47

Sa prudence avait été surpassée par la témérité d'autres. Le paria s'était joué de lui avec le Sam'Hein, qui semblait de mèche. La trappe au sol, qu'Arkhxas n'avait pas eu le temps d'étudier du regard venait d'imploser, et l'homme a l'oeil de braise venait de disparaitre dans le fracas. Le Myriennate reprit rapidement ses esprits pour générer rapidement une bourasque de vent, en influant sur la brise légère engoufrée dans la cour. Si le Sam'Hein s'était enfui, le paria devait rester ici, il le fallait. Sa réaction devait balayer la fumée engendrée par les flammes, qu'Arkhxas saute sur ce banni, et lui parle.... Il ne pouvait être....?
La magicien atteignit son coup, ou Cybèle déja menaçait de le mordre.

_ Qui es-tu ? Etranger....., finit-il d'un ton horrible.

Malgré sa situation d'infériorité, l'ancien frère d'Arkhxas gardait son sourire béat et malsain. Bien que légèrement troublé, il gardait son attention sur tous les mouvements que son rival pouvait effectuer. Son regard, bien qu'effrayant, restait captivant. Son sang affluait lentement encore.... A quoi pensait-il, ça Arkhxas ne pouvait le savoir par contre....
Sa main droite était libre, et il était gaucher, comme le magicien put le remarquer... Pour lui, il devait rester tranquille.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Ajam-Aelo-Ar
Das Irrlicht

avatar

Nombre de messages : 65
Race : Myriennate
Classe : Magicien
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mer 30 Jan - 22:09

*Mon cervau est vraiment truffé d'invraissemblances..." soupira intérieurement le Myriennate.

Qui, en effet, au beau milieu d'une situation de crise, aurait pensé ainsi aller demander des excuses à un Sam'Hein fou furieux, pour ensuite se sauver dans un égout en compagnie de la même personne pour se protéger d'un autre Myriennate ?

*Haha*

Il coula un oeil en direction de la trappe ouverte.
Il désirait vraiment rejoindre le Sam'Hein.
Il ne lui avait toujorus pas présenté ses excuses aprés tout !
*Au vus de la tournure des évènements, ce ne serait peut être pas une si mauvaise chose que je lui en présente aussi...*

Le Myriennate le regardait.
Intensément.
S'en était presque dérangeant...
Que pouvait bien lui vouloir ce jeunot ?
Savait-il seulement à qui il avait affaire ?

" Qui es-tu ? Etranger....."

Visiblement pas...

Un petit sourire malsaint déforma un instant le visage du Myriennate.

*Tue le...*

Sa main remonta lentement sur la garde de Mugen, qu'il fit passer dans sa main gauche.
Ce n'était pas vraiment sa main d'épée, mais il devrait s'en contenter en cas d'affrontement physique.
Seul un petit nombre de mages s'avançaient dans les domaines obscurs de la Magie du Sang, jugée trop dangereuses, et potentiellement malsaine.
ceux ci sembalient oublier que l'origine de toute chsoe se noie dans le sang, la mort, le sacrifice...

*Tue le !*
Une hésitation.
La rmeière depuis longtemps. Bien trop longtemps en fait.
*Myriennate ! Il DOIT mourir*


Un soupir.
Pour une raison qu'il ignorait, peut être à cause des récents évènements, peut être à cause de l'infinie tension, peut être à cause d'un sang froid qu'il ne se conaissait pas, il était "lui".
Non. Il était Toujorus lui.
Maisi sa soif de sang semblait s'êtrez temporairement tarie.
*Reprendre le dessus sur ma schizo ? en pleine crise ?* s'étonna t'il.
Celle ci pouvant revenir à tout moment, il se devait d'agir. Vite.
*Il est mon ennemis, nene devrais je pas le tuer ?*
Ses pulsiosn n'étaient jamais trés loin, et son déchirement intéreiru ne l'aidait pas à se concentrer.
Il devait se hater.

De sa main droite, il abaissa son chapeau, semblant se concentrer.
Ce jeunot était peut être mage, mais il ne pourrait pas en concurencer un de quinze ans son aînés.
*...et qui a été éduqué à la dure. De façon parfois cruelle, presque sadique, et qui a du se sortir d'un nombre de situation incroyable.*
L'expérience était de son côté.
*...Du moins, je l'espère*

Un petit sourire accroché aux lèvres, il fit courir sa main droite sur le fil de son épée, se tailladant volontairement la paume.
Une énorme impulsion.
Un flot de magie traversa sa main, se mélant, invisible, avec le pourpre du sang.
*Un sort inofensif, presque basique*
Il n'aurait pas eut le temps d'en élaborer un plus complexe. Le temps était en sa faveur. Pour le moment...
Malgrés sa faiblesse et sa faible durée -*presque une minute si mes souvenirs sont bons. Ca devrait suffir*-, ce sort était assez épusiant, dans le sens où une partie du sang du lanceur de sort était utilisé. Deux décilitres environs. l'anémie n'était pas tolérée dans ce milieu...

Tout en se faisant ses reflexions, il surveillait le niveau du sang.

*maintenant...*

Usant de sa vitesse, il s'accroupit, et plaqua sa main sur le sol dur.

Le flot de magie sanguine pulsa de la petite flaque de sang qui s'était formée à terre, et, sur l'injonction du mage, se multplia, agrippant les membres du Myriennate.
Celu ici se retrouvait temporairement cloué au sol...

Ricanant faiblement, Das Irrllicht se laissa tomber dans l'ouverture.
Il ne savait pouruqoi, il nourrissait l'epsoir que le Sam'Hein dont il ingorait le nom serait en bas, prés à le réceptioner, à l'acceuillir peut être...
Ce ne fut pas le cas. La chute fut brève. la douleur fut un peu plus longue à partir...Boitillant légèrement, il rejoignit le Sam'Hein un peu plus loin.

"Merci..."
*Et tu n'as pas auter chose à dire ?*
"ah ! et, heum.. désolé pour...pour tout ça"
Présenter ses excuses n'était pas courant. Surtout pour lui.
Un sourire éclaira son visage, vite sublimé.
L'effort provoqué par le sort l'avait rendu un peu pâle, et les stygmates, sur son fron, n'en sortaient que plus criant, vivantes incrustations couleur ébène sur un flot d'ambre...
Se reprennant, il souleva son chapeau, et s'inclinant brièvement, il déclama :
"Je suggère que nous ne nous attardions pas ici. Camarade."
la soif de sang montait toujours, mais il était hoiers de question de faire du mal à son seul allié potentiel, camaradde d'infortune engagé sur la même galère.
Si le Myriennate revenait...
Un petit frisson le saisit à la seule pensée de l'écarlate hémoglobine sur le noir mat de son sabre...
Non. Il DEVAIT se battre.
Il n'avait jamais le dessus...
Tôt ou tard, il redeviendrait "lui". Enfin, "l'autre".

-Et pouuquoi ses pulsions ne se taisaient pas qu'il puisse enfin réfléchir !
Ah oui...
Le Myriennate-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Mer 30 Jan - 23:08

[ Das Irrlicht - Ajam'Aelo Arkhxas - Angal Enysth ]
[ Dans les égouts ]


Il se releva d'un bond pour faire face aux lépreux armés de truelles et visiblement désemparés par la détermination du Sam'Hein. Angal ne parvenait pas à en voir le nombre exact par le mince trou dans le mur, mais il doutait que ces êtres fragiles puissent lui faire beaucoup de mal.
Il dégaina sa seconde dague pour ne pas être pris au dépourvu, et lança:

- Je n'ai aucune envie de vous tuer, mais si vous m'attaquez, je n'hésiterais pas!
Des regards s'échangèrent.
- Reculez, maintenant.
Ils s'éxécutèrent sans un mot et firent trois pas en arrière.
Toujours sur le qui-vive, Angal passa une jambe dans l'ouverture, puis l'autre, sans lâcher des yeux les lépreux.

BENG!
Des étoiles dansèrent devant ses yeux et ses genoux s'affaissèrent. Son mal de tête s'était accru de façon considèrable en un instant. Lancinant, il se retourna pour voir son agresseur, qui s'était caché le long du mur et armait un second coup de truelle.
Encore désorienté par le choc sur sa tête, Angal n'eut pas le temps d'hésiter: il lui trancha le poignet d'un seul geste.
Le lépreux hurla en tenant son moignon de l'autre main et se plaqua contre le mur, ivre de douleur. Le Sam'Hein se retourna de nouveau en titubant et menaça les autres qui avaient amorçé un pas dans sa direction.
Il attrappa leur congénère blessé par le col de son vêtement afin d'échanger sa survie contre l'accès à leur QG, mais à sa grande surprise, ils se mirent à courir et claudiquer comme des dératés pour prendre la fuite.

- Eh, restez là ou...Aff...

Ses genoux se cognèrent contre le sol. Le coup qu'il avait reçu était plus sérieux qu'il ne l'avait imaginé. Il posa une main sur le dessus de son crâne et y trouva la sensation dégréable d'avoir les cheveux pleins de sang.
* Rien de bien moche * se rassura-t-il en observant sa main écarlate.
Il jeta un coup d'oeil vers le lépreux restant en se demandant comment ses camarades avaient bien pu l'abandonner ainsi...et il eut sa réponse: la maladie combinée à cette blessure l'avaient tué en quelques secondes.
Il les avait prévenu.

Angal se concentra pour faire grimper la chaleur de son corps sà l'endroit de sa blessure pour la faire cicatriser rapidement et éviter toute infection dans ces égouts sales et puants.
En tout cas, il allait encore devoir se changer...

- Merci... dit une voix dans son dos, qu'il ne reconnut pas immédiatement.
Angal se leva et tourna la tête.

- Euh...de rien, répondit sincèrement Angal, puisqu'il n'avait aucune idée de la raison pour laquelle il le remarciait. Jusqu'ici, le Sam'Hein n'avait agit que dans son propre intérêt -enfin dans celui de la Guilde des Voleurs, plutot.
- Ah ! et, heum.. désolé pour...pour tout ça...
De nouveau, il fut surprit. Ce bonhomme changeait de caractère toutes les deux minutes, ou quoi?
- Euh...oui, moi aussi je m'excuse de vous avoir bousculé tout à l'heure.
Le Myriennate sans aile eut un léger sourire qui s'éffaça aussi vite qu'il était venu. Il semblait vraiment mal en point.
- Je suggère que nous ne nous attardions pas ici. Camarade.
Le sam'Hein ne comprenait vraiment rien de rien. Deux minutes plus tôt il voulait l'égorger, et maintenant il lui donnait du "camarade?".
- ......Oui, vous avez raison...hum je connais pas le but que vous nourissez, mais pour ma part je cherche à suivre la piste de cette Ansurienne. Libre à vous de m'aider si vous le souhaitez...Je m'apelle Angal.

Sans attendre la réponse de cet homme au chapeau, Angal reprit son chemin en scrutant attentivement le sol, à la recherche d'une quelconque piste.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Das Irrlicht

avatar

Nombre de messages : 65
Race : Myriennate
Classe : Magicien
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 32 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Jeu 31 Jan - 0:20

Partir loin.
Ou rester pour abattre le jeunot...
Non.
Partir.
Vite.
Avec le compagnon d'infortune malchanceux.

- ......Oui, vous avez raison...hum je connais pas le but que vous nourissez, mais pour ma part je cherche à suivre la piste de cette Ansurienne. Libre à vous de m'aider si vous le souhaitez...Je m'apelle Angal.

*Hey mais attends...il s'en va là !*

Das Irrlicht courru derrière le Sam'Hein.

Devait il dire son nom ?
Non, cela n'intéressait probablement pas Angal...

Oui. Il suivrait Angal dans sa quête. Tout ce qui l'intéressait, c'était de ce tirer avant que le mage ne revienne.

Il enfonça un peu plus son chapeau sur sa tête.
Angal avait déjà du comprendre à son sujet, quelles que soient ses conaissances ssur les Myriennates.
Il ne devait pas lui donner plus de motifs d'inquiétude.
Ou de suspicion.
Ou de haine...
Le mage ne tarderait certainement pas à revenir.
Il était tenace.
Das Irrlicht ne le comprennait pas, et c'était surement réciproque.
Il était peu probable qu'il ait entendu parler de lui.
Du mosi, il l'espérait.
Alors quoi ? c'était tout ?
De la haine peut être ? ou juste de la curiosité ?
L'exilé préférait presque ne rpas savoir...

"Vous savez...Le...enfin..
Il reviendra."
C'était presque naturel.
il devait le mettre au courant de toute façon.
le Sam'Hein prenait aussi des risques en restant avec lui.
ais quel autre choix avait il, coincé dans un dédale ?
Ah ! tant de pensées sous crânes, se heurtant encore et encore...
tant de pulsions contradictoires, de peurs, de doutes.
Y a t'il pire ennemi pour un homme ?
Son coeur battait vite égalmeent. Sa blessure à la main ne semblait pas vouloir cicatriser, son épaule l'élançait douloureusement, et parallèlement il exultait littéralement !
Il se sentait vivre.
Il avait soif de sang...
le Myriennate n'aurait pas du venir.
Il tremblait un peu à présent...
trés malsaint comme situation...
Pesant également.
il se sentait mal...
Il en doutait, mais espérait pouvoir compter sur l'appuis du Sam'Hein en cas d'affrontement direct.
Non.
Il n'allait probablement pas agir contre ses interêts pour un exilé dont il ne savait rien, et qui devait lui inspirer de la méfiance...
Ils devaient s'éloigner.
Vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ajam'Aelo Arkhxas
¤ Thélusien ¤
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 27
Race : Myriennate
Classe : Mage libre
Elément : Vent
Date d'inscription : 24/07/2007

Feuille de personnage
Âge: 19
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Jeu 31 Jan - 20:46

Encore une fois, Arkhxas n'avait rien vu ! Sa connaissance des arts du sang étaient bien plus pousées de toute théories ou pratiques du jeune magicien...

_ Ahh.... L 'ordure ! Comment peut-il...? Ca pue !

Entravé littéralement, il fallut peu de temps a l'exilé pour s'enfuir aussi par la trappe détruite. Comment allait-il se dépétrer de ces liens ?

* Réfléchis, réfléchis ! Que disait le vieux sur ces pratiques...? Dangeureux... Ephémère surtout, oui...*

Arkhxas pensait bien qu'il s'en tirerait facilement, mais le temps pressait. S'efforçant de générer du vent comme il le pouvait, ses mains ne pouvaient se rencontrer, donc oublions les pactes élémentaires. Mais sa jointure avec le sol, pouvait le sauver. Cybèle toujours a la main, il fit tourner son poignet pour que la lame vienne crever les dalles claires de la cour. Le sol germa presque aussitot, venant jouer comme le lierre autour des chaines du jeune Myriennate pour briser comme une force surnaturelle ses gènes, le robuste chène détruit par le roseau agile en quelque sorte. Après plusieurs instants, il put se frotter les poignets en toute liberté, reprenant son arc au sol, et reprenant surtout sa course. Il sauta dans la bouche d'égout maintenant béante, comment personne n'entendit a l'intérieur ? Ils ne devraient pas tarder... Et ce serait pour sa pomme.... Il n'hésita pas, et pénétra dans la gueule sombre et nauséabonde, pour attérir dans une veine d'un réseau d'égouts que le magicien savait titanesque. Un tel dédale jamais ne devait renfermer une population. Et pourtant, si. A en juger par les traces grosières laissées dans l'eau stagnante au sol, le banni serait facile a suivre, s'il continauit a saigner. Mais ce sort continauit a tricaturer la tête u jeune homme : comment ? Serait-il assez fou pour finalement le poursuivre pour altérer sa soif de connaissance ? Oui. Mais sa course reprise restait pour une autre raison première. En tout cas, après avoir traversé un mur brouillon, il continua de flairer les traces de sang abjectes, qui laissaient un gout amer dans la bouche du Myriennate.


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Ajam-Aelo-Ar
Touik Gzy Wulfiim
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Réveuse
Elément : Eau
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 22ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Jeu 31 Jan - 21:04

[Touik Gzy Wulfiim]
[Les égouts]



Touik s’assit sur la paillasse pas toute propre qui tenait lieu de mobilier. La salle exiguë lui paraissait bien plus petite qu’auparavant. Il parait que c’est normal de trouver les lieux connus plus étouffants en grandissant. Mais la simple présence de Zeïkan lui permettrait de supporter l’enfermement. Rester sous terre par tout les temps comme lui, serait en revanche impossible à la jeune femme. Elle s’installa le plus confortablement possible pour écouter son ami narrer les péripéties de la MAFIA depuis son départ.

« Quand tu es partie, Ashduikan était fou de rage. Il avait dû te le dire : Shad, l’Hellbereth que tu as tué par vengeance il y a tant d’années, peu être d’ailleurs ne t’en souviens tu pas…
- Je m’en souviens. Il me serait difficile de l’oublier…
- Et bien elle avait beaucoup d’influence sur la ville à cette époque. Quand elle a disparut ses partisans se sont eux aussi vengés : pas sur toi naturellement puisque tu avais fui, sur la MAFIA. Comme nous vivions tous dans le secret, ils s’en sont pris aux consommateurs. Ils les égorgeaient aux coins de ruelles sombres, leur tombaient dessus dans les tavernes, faisaient même parfois preuve de finesse utilisant le poison. La violence augmenta effroyablement pendant quelques semaines dans les rues de Mélandre. Mais bientôt les autorités reprirent le dessus : parait qu’elles ont étaient aidées par un mystérieux rôdeur qui en savait long au sujet des Chwobaks, parait aussi qu’il était accompagné d’une Eyckorchée aux yeux rouges tels les brasiers les volcans des Sam’Heins. J’imagine que tu voisde qui je parle ?
- Yumi et Zaa ! Ils sont encore ici ?
- Aucune idée. Bref, la ville est redevenue calme, tout comme elle l’était avant qu’une certaine Gzy ne vienne y mettre son petit grain de sel, tout était rentré dans l’ordre. Toujours est t’il que ces semaines où le sang coula sur le pavé de notre belle Mélandre furent catastrophique pour nous et l’organisation à bien faillis ne jamais s’en relever. Pourtant se ne fût pas notre fin, comme tu peux le voir nous sommes toujours actif, plus que jamais même je dirais. Pour repartir d’aplomb il nous fallait quelqu’un de l’extérieur qui pourrait relancer le commerce. Quelqu’un pour reprendre ton rôle en somme. Et Hasard nous en apporta deux.
- Bien sûr : il faut deux hommes normaux pour faire ce que je faisais seule !
- Un peu de modestie te siérait miss ! Répliqua en riant le lépreux. Isha était très content de leur travail, ils te valaient bien. Si on exclu la bonne humeur et la joie de vivre bien sûr. Très professionnels tous les deux, aucune bavure, jamais. Et sur ce plan on ne peut pas dire que ta page soit vierge !
- C’est vrai, c’est vrai. Qui étaient c’est deux pantins parfaits pour Ashduikan ?
- Ils se nomment Pyre et Uthor, ou du moins c'est ainsi qu'ils se font appeler.
- Tu ne leur faisais pas confiance hein ? Ça s'entend rien qu'au ton de ta voie.
- Non je ne leur faisais pas confiance, et c'est toujours le cas.
- Ils sont encore au service de Isha ?
- Oui, ils sont restés plus longtemps que toi. Tu les rencontreras.
- Comment ça ? Personne n'est au courant de ma présence en ces lieux n'est pas ?
- Personne à part moi, Tokan, les trois maçons en herbe que tu a croisée tout à l'heure, ...
- Okay : je ne suis pas passé inaperçue quoi...
- Non pas franchement. As usual.
- Alors il faudrait peut être mieux que je m'en aille sur le champ : tu risques d'avoir des ennuis si je reste.
- Il n'est pas question que tu partes ! Ashdiukan est rancunier mais même cette rancune a des limites : c'était il y à 15 ans je te rappelle. Tu restes. Bien sûr, le vieux s'attendra à ce que tu fasses quelques petites choses pour lui, pour te faire pardonner...
- N'en dis pas plus. Je ne compte pas aller implorer le pardon à cette vieille épave ! Tout plutôt que de m'allonger à ces pieds rongés par la Grande Lèpre. Je m'en vais sur le champs !»

Touik s’était levée et avait posé sa main sur la poigne de la porte de bois.

« J'ai été heureuse de te revoir Grand Frère.
- Gzy... Assois-toi. S'il te plait.»

La jeune femme ne comptait pas aller s'excuser de ce que d'autre part elle n'avait pas fait : c'était Gzy qui avait décidé de se venger de Shad.

*Hop hop hop, je te vois venir Touik ! Tu étais d'accord avec moi ! Un peu trop simple de me rejeter la faute.*

« Allé, assieds toi. Écoute au moins la fin de mon histoire. Ça ne t'intéresse plus de savoir ce que manigance Ash ? Ne t'inquiète pas ainsi : nous sommes amis, je ne te ferais pas de sals coups par derrière. C'est assez vexant de penser que tu as cette opinion de moi...»

Touik obtempéra, sa curiosité l'emporta sur sa méfiance, les paroles du lépreux apaisant son incertitude.

«Excuse-moi... Continue, je t'en pris.
- Bien. J'en étais donc à Pyre et Uthor...
- Qui sont-ils ? Comment ont ils connu la MAFIA ?
- À en croire leurs dires, ces arachnides auraient obtenu les infos par deux kigorons pompettes répondant aux noms de Wolp et Mirlin.
- Quoi !? Cela, ils vous auraient vendu contre une barrique de bière ?
- Ça m'a aussi étonné. D'ailleurs je crains que tes anciens compagnons n'aient passé un moment que fort peu agréable avec nos hommes-insectes... Je n'ai pas reçu de nouvelles d'eux depuis votre départ, toi non plus j'imagine.
- Non. Mais si ces deux imposteurs leur ont fait le moindre mal...
- Ils ne te le diront pas. Nous n'avons aucun moyen de vérifier leur histoire. Et ils ne te laisseront pas fouiner dans leurs affaires. Je te l'ai dit : ils ne sont franchement sympathiques. Bon, Isha les a donc pris à son service et l'argent a recommencé à rentrer.
- Attends, s'ils vous connaissaient et ne faisaient pas partie de l'organisation, pourquoi ne vous ont ils pas balancé à la Guilde ?
- Ils ont dis que ça leur rapporterait plus en participant à notre cause...
- Vous avez vérifié ? Je veux dire : s'ils bossaient pour vous et servaient en même temps d'espions à la Guilde, ça leur serait encore plus bénéfique non ?
- Si tu tiens ce genre de raisonnement nous avons plus à craindre de toi que d'eux.
- À ton tour de me soupçonner ! Je viens d'échapper, grâce à ton aide c'est vrai, à un découpage en bon et due forme par un type qui enquête à coup sur pour vos ennemis. Je ne crois pas lui avoir révélé quoi que ce soit qui...
- Moi je te fais confiance. Mais je suis bien le seul ici.
- Okay, j'ai capté. La suite ?
- On a connu une longue période de félicité. Les coffres se remplissaient vite, les autorités nous avaient presque lâchés. Une sorte d'âge d'or pour les lépreux. Nous sommes devenus de plus en plus confiants, de plus en plus ambitieux et notre réseau s'est beaucoup élargit. Mais c'est quand tout va pour le mieux, quand on ne regarde plus que l'horizon prometteur que l'on bute sur la pierre qui nous fait trébucher. Cette pierre s'appelait Romi. C'est un gosse qui a perdu ces parents dans une overdose. Il s'est mis à nous traquer sans relâche, remuant ciel et terre pour nous trouver, entrainant même la Guilde dans son sillage. Depuis quelques années notre commerce est entravé par leurs investigations. C'est pourquoi Ash à décider d'intervenir.
- Que va t il faire ?
- Et bien nous avons reçu des informations comme quoi un certain Brüm serait à la tête de la Guilde. Sa disparition serait bien entendue des plus bénéfiques. Mais pas moyen de mettre un visage sur ce nom…
- Comment compte t il s'y prendre alors ?
- Ashdiukan aimerais t'en parler lui même.
- Il sait que je suis ici ?
- J'ai envoyé Tokan le prévenir.
- Je n’y vais pas.
- Voyons, Gzy…»

Ils débâtaient gentiment quand on frappa à la porte.

«Elle peut venir.
- Elle arrive.»

Touik se leva, lança un regard faussement méchant à Zeïkan et suivit l’enfant lépreux qui était venue la chercher.


[Faites gaffe à pas vous perdre ^^]


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/la-maison-du-recensement-f44/tou
Retep Artecad
~ Mélandrin ~
avatar

Nombre de messages : 237
Age : 29
Race : Arachnide
Classe : Contrebandier
Elément : Métal
Date d'inscription : 17/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 25 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Ven 1 Fév - 2:20

[Retep Artecad]
[Les docks]


La mer brillait sous les feux du soleil, les vent soulevait les cheveux de Retep. L'arachnide contemplait la mer depuis un moment déjà. Depuis qu'il était sorti de son entretien avec le kigoron en fait. Il avait versé une très grosse somme en acompte et verserait la suite au fur et à mesure des travaux. Cette fois-ci il avait été plus rapide à réunir les fonds que la première fois. Il faut dire que pour le Garad premier du nom il était parti de presque rien. Là il avait déjà de beaux restes de l'héritage d'Etsik. Il bailla. Il trépignait d'impatience, et d'un autre côté il se disait qu'il avait peut-être fait une erreur... Cette vie là n'était pas si mauvaise après tout. Mais elle manquait d'aventure, il se cantonnait à terre, ou bien sur le bateau d'un autre. Pas moyen de retrouver la liberté. La mer l'appelait et l'attirait, il voulait la retrouver. Il en avait besoin, un besoin urgent. C'est pour ça qu'il avait demandé de mettre les bouchées doubles, pour que le nouveau Garad soit fini dans les plus brefs délais.

Il repensa aux mots d'Angal: "Faudra que tu me racontes l'histoire de Retep le marin"... Si il avait su. Le crocheteur aurait surement un choc le jour où il apprendrais tout. Erian non, il savait déjà. Le contrebandier sorti de sous sa chemise ce qu'il avait pris dans la salle aux trésors de la guilde. Il déplia le grand morceau de soie blanche et l'étala par terre. Il posa ses pieds au bord pour le maintenir en place et observa le léviathan rouge osciler avec le reste du pavillon d'Etsik.


"Que ton corps contente les dieux de la mer, que ton or nous contente, et que ton âme se contente de ses ancêtres" murmura-t-il.

C'était la prière rituelle des pirates, ils la prononçaient pour chaque corps qu'ils balançaient à la mer. Il se demanda si il la prononçait pour Etsik ou pour Retep. Qu'allait il faire quand son bateau serait à flots? Reprendrait-il son ancien nom ou garderait-il celui-ci? Ou bien peut-être qu'il ferait vivre les deux. Etsik le marin et Retep le contrebandier... La tête emplie de doutes il se mit à marcher d'un pas lent vers le lieu où il trouverait l'entrée dérobée de la guilde. Il avait envie de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Retep-Arteca
Maelianna Audulan
¤ Thélusienne ¤
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 30
Race : Lunarticiah
Classe : mage blanc
Elément : nature
Date d'inscription : 25/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Ven 1 Fév - 17:23

[Maelianna Audulan - Grey Korahm]
[Au Ramanthin dodu]


Moins de deux secondes après sa chute, La porte de la chambre s'ouvrit en grand, laissant la place à Grey, qui aida la jeune femme à se relever. Il ramassa ses quelques achats qui s'étaient étalés sur le sol, et les déposa gentiment dans sa chambre. Meelie de son côté fouilla son sac à la recherche de quoi panser ses quelques égratignures. Ses mains effleurèrent le pendentif qu'elle eut tant de mal à dénicher. Elle fit comme si de rien n'était, mais en réalité, son coeur cognait fort dans sa poitrîne. Grey rompit à nouveau le silence :

-Euh... Ça... Ça faisait un moment qu'on avait pas été comme ça. Tous les deux je veux dire...

La jeune lunarticiah se mit à sourire et fut heureuse de tournait le dos à l'Hellbereth : elle sentait une vague de chaleur l'envahir, signe évident qu'elle rougissait, et pas qu'un peu. Mais d'un autre côté, Grey lui tendait la perche : ils n'avaient pas eu l'occasion d'être à deux depuis qu'ils étaient arrivé sur Mélandre... quoique... même bien avant... la dernière fois qu'ils était à deux, rien qu'à deux, c'était à Thélus, à la bibliothéque. Le sourire de Meelie s'élargit quand elle se souvint de ce moment. Elle répondit alors :

-C'est vrai... pas depuis Thélus en fait... d'ailleurs, à bien y penser...

La jeune femme se retourna, en espérant paraître à peu près bien, un grand sourire sur les lévres, en dépit de son teint légérement rougissant.

-Est ce que... tu as prévu quelque chose ce soir ? Je me suis dit que... si tu es libre... on pourrait... passer la soirée ensemble ? Tu en penses quoi ? Enfin si ça te déranges, ou si tu es déjà pris, ça peut se... faire demain...

Le reste de la phrase se finit dans un balbutiement inintelligible, alors que la jeune femme était en train de passer dans toutes les nuances de bleu...

_________________
"Vivre pour ceux que l'on a perdu... et pour ceux que l'on ne veut pas perdre..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Maelianna-Au
Grey Korahm
* Vagabond *
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 29
Race : Hellbereth
Classe : Mercenaire
Elément : Eau
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 27
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Ven 1 Fév - 19:25

[Maelianna Audulan - Grey Korahm]
[Au Ramanthin dodu]


-C'est vrai... pas depuis Thélus en fait... d'ailleurs, à bien y penser...

Grey réfléchiy un instant. C'est vrai que dans l'acropole Angal était dans la pièce juste à côté la plupart du temps...

-Est ce que... tu as prévu quelque chose ce soir
? Je me suis dit que... si tu es libre... on pourrait... passer la
soirée ensemble ? Tu en penses quoi ? Enfin si ça te déranges, ou si tu
es déjà pris, ça peut se... faire demain...

Grey sentit que la couleur de son visage devait avoisiner celle d'Angal.

"Nan, euh... Oui. Enfin... Je fais rien. Enfin, j'ai rien de prévu..."

Grey baissa les yeux, serra les poings et prit une grande inspiration.

"D'accord pour ce soir. Avec plaisir."

Il en profiterait pour lui offrir son cadeau. Peut-être devrait-il l'emballer? Oui ce serait certainement mieux. Il s'apperçut soudain qu'il la fixait depuis tout à l'heure, et détourna les yeux. Un peu gêné, il se frotta la joue et suspendit presque immédiatement son geste. Une barbe de trois jours lui grattait la main, il ne s'était pas rasé... mais de quoi avait-il l'air devant la lunarticiah? Il faudrait qu'il corrige ça.

"Euh... Je vais peut-être te laisser, tu veux surement être tranquile un moment..." dit-il d'une voix hésitante.

Il se dirigea lentement vers la porte et l'ouvrit.


"Eh bien euh... À tout à l'heure non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Grey-Korahm-
Touik Gzy Wulfiim
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Réveuse
Elément : Eau
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Âge: 22ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Ven 1 Fév - 22:01

[Touik Gzy Wulfiim]
[Guilde des Lépreux]



Touik suivait le petit lépreux depuis une dizaine de minutes déjà, en silence. Elle appréhendait de se retrouver devant Ashdiukan après tant d’années. Le malade était déjà vieux quand elle était enfant mais à présent il devait être centenaire ! Cette longévité n’était vraiment pas naturelle et avait de quoi effrayer en réalité. Petit à petit elle reconnu de mieux en mieux les passages étroits qu’ils empruntaient, ils se rapprochaient de l’antre de Isha. Une salle circulaire au milieu de laquelle brûlait toujours le même feu, depuis des années, des décennies, voir plus.

« Je connais le chemin, merci de ta compagnie. »

L’enfant baissa la tête, visiblement impressionné d’avoir conduit cette jeune Ansurienne dont on lui avait sûrement entendu conter les péripéties d’enfance. Il s’éclipsa et laissa Touik au milieu d’un cercle de lépreux qui la fixaient d’un air grave. Mal à l’aise parmi ces corps de chaire pourrie, elle passa rapidement par l’entrée qui la séparait du cœur de la MAFIA. La pièce était plongée dans les ténèbres comme dans tous les souvenirs de la jeune femme, jamais la moindre lumière n’était pénétrée dans le lieu d’importance. La pénombre avait un caractère sacré ici. Dans le noir elle percevait la respiration profonde d’une vieille personne : si le parrain de l’organisation était toujours en vie, il avait perdu depuis longtemps la discrétion de la ‘jeunesse’.

« Gzy, cela fait des millénaire que tu ne m’a pas rendu visite !
- Pardonnez moi Grand Père, j’ai étais occupée ces dernières années.
- Et tu ne l’ais plus. Tu t’ennui alors tu reviens me voir pour que je te donne un nouveau jeu, n’est ce pas ?
- Si on veut…
- Tu tombes bien dans ce cas car j’ai une occupation pour toi Petite Fille.
- Je suis toute ouïe. »Le vieillard marqua une pause pour se laisser le temps de réfléchir. On pouvait presque entendre ses neurones frémir tellement son encéphale était rouillé. Quand il se décida enfin à ouvrir la bouche il fut interrompu par une voie plus jeune, celle de son fils.

« Pardonnez moi Père, mais nous avons des visiteur dans le secteur Est.
- Qui ?
- Trois individus. Un groupe de deux et un troisième qui les suit à distance. Les hommes de Zeïkan m’ont rapporté le message. D’après eux il y aurait un Sam’Heins au visage bandé, un grand Ansurien avec un haut de forme et celui qui les file serait un Myriennate.
- Dans le secteur Est dis tu ? Nous avons de la chance, c’est une zone des plus difficile. Un vrai labyrinthe pour ceux de la surface. Déclenchez tout de même les pièges et tentez de ne pas les perdre. Nous allons les guider grâce aux murs pivotants, reconduisez-les à

la sortie gentiment. Puis se tournant vers Touik qui savait pertinemment qui était les intrus, il ajouta : Tes amis de tout à l’heure t’ont suivi. Décidément, je me demande si tu peux m’apporter autre chose que des ennuis… Je te laisse en compagnie de Ysul, elle t’expliquera tout ce que tu as à savoir.
- Salut, dit une voie féminine juste derrière l’oreille de l’Ansureinne qui sursauta, elle ne l’Avait pas entendu entrer.
- Elle est au courant de tout, et pourra te donner tous les détails. Je compte sur toi Petit Fille. »

Sur ce il sortit en traînant de la patte soutenue par son fils. Lentement Touik se retourna vers celle qui l’avait saluée à l’instant.

« Ysul ? Enchantée de faire ta…»

Il n’y avait plus personne derrière elle.

« Ici jeune fille, dit on à l’autre bout de la salle. »

Elle n’avait pourtant senti aucun mouvement.

« Soyons rapide et efficace veux tu. Tout d’abord…
- Vous êtes Thiel n’est ce pas ?
- Oui, en effet. Mais cela n’a pas beaucoup d’importance. Ce que veux Ash c’est que tu te renseignes, que tu fouines pendant la fête et que tu rassembles le plus d’informations possible sur la Guilde des Voleurs. Ton objectif final est de découvrir le visage de Brüm, dirigeant de la Guilde selon mes sources.
- Objectif final ? Rien de plus que de découvrir son visage ?
- … Si, tu imagines bien que ta mission ne s’arrête pas là…
- Très bien. Quoi d’autre ?
- Tu sera accompagné et protégé si besoin est par Pyre et Uthor. Ce n’est pas une option, Isha tient à ce qu’ils t’accompagnent… Si tu as des questions ?
- Qu’est ce que j’y gagne ?
- Le pardon de Ashdiukan.
- Je n’ai que faire de cette chose là. Encore une chose : vous avez l’air très discrète et pas mauvaise en espionnage.
- Je te remercie du compliment.
- Pas que je vous apprécie… Mais pourquoi ne pas vous en charger vous-même ? Vous seriez sûrement plus compétente que moi non ?
- … Je voulais le faire. Mais j’en ai reçu l’interdiction par mon Maître. Il veut que ce soit toi. Tu sais tout maintenant, du moins assez. Rejoins tes deux garde du corps sur les Docks, non loin de la taverne qui porte le nom du Léviathan Enragé…»


Dernière édition par le Sam 2 Fév - 3:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/la-maison-du-recensement-f44/tou
Angal Enysth
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Race : Sam\'Heins
Classe : Crocheteur de Serrure
Elément : sacré
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   Sam 2 Fév - 0:35

[mode modo: vous pourriez mettre les en-têtes pour qu'on sache immédiatement où se trouve chacun? ^_^]


[ Angal Enysth - Das Irrlicht - Ajam'Aelo Arkhxas]
[ Dans les Egouts ]



Angal se releva en examinant attentivement sa trouvaille. Il la retourna entre ses doigts, la sentit, la porta à la lumière des torches...Le tissu était encore sec.
- Vous savez...Le...enfin...Il reviendra, lui dit le chapeauté.
Angal se retourna vers lui, à chaque fois surpris de le retrouver derrière lui. Il marchait dans un silence absolu.

- Le Myriennate vous voulez dire?...Je sais pas pourquoi il vous poursuit, mais il a l'air tenace. Vous l'avez ptètre bousculé...plaisanta Angal.
Il avança de quelques pas hésitants en scrutant la semi-obscurité des tunnels qui ne cessaient de s'entrecroiser. Heureusement qu'il avait appris à traquer le gibier au cours de ses voyages...Ses yeux tombèrent sur une flaque d'eau, sur l'autre rive. Ils avaient traversé...

- Fais chier, jura Angal en calculant la distance qui le séparait de l'autre côté. Il doit presque y avoir trois mètres.
Il préféra ne pas regarder plus longtemps l'eau sale et répugnante qui stagnait là. Les rives étaient trop étroite pour prendre suffisament d'élan, il allait falloir sauter en biais. Est-ce que ça valait le coup? Mourrir dans ces égouts moisis juste pour trouver ce QG? Il n'était même pas sûr de retrouver le chemin.
Il secoua la tête en recula de quelques pas pour prendre de l'élan et se cogna dans quelque chose:

- Oops, pardon, s'excusa-t-il en se retournant de nouveau vers le Myriennate sans ailes. Eh, votre paume...avec ça votre copain va vous tracer facilement. Vous permettez? Je vais faire coaguler. Ca risque de brûler un peu.
Le Sam'Hein, encore une fois, n'attendit pas de réponse: il posa son pouce sur la paume de l'homme en y augmentant légèrement la température. Il effleura la blessure d'un geste lent, et ajouta:
- Voilà. Faudra désinfecter, précisa-t-il au cas où.

Puis, sans ajouter un mot, il s'élança vers l'avant. Il fit trois ou quatre pas pour prendre son élan, posa son pied dans l'angle du trottoir et sauta de toutes ses forces...Son pied se posa à quelques millimètres de la bordure opposée et Angal relâcha sa respiration...mais son pied dérapa, et il s'étala de tout son long sur le béton un peu trop dur à son goût.

- Aïe, aïe...gémit-il en se frottant le bras.
Il se retourna pour regarder ce que faisait son "camarade", mais son attention fut attirée par un mouvement à sa gauche, le long du mur. Il lâcha un juron et santa à plat vendre vers l'avant pour éviter l'énorme tuyau qui s'était détaché du mur et qui frappa le sol dans un bruit métallique assourdissant pour finir sa chute dans l'eau, en éclaboussant au passage le Sam'Hein.
Il observa ses vêtements d'un air absent pendant un moment, et finit par lâcher:

- Je crois que je vais prendre un abonnement chez le blanchisseur.

_________________

Jamais le Soleil ne verra l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Angal-Enysth
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second Jour de la Fête du Ramanthin !!! [Fermé]
Revenir en haut 
Page 3 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Ville Marchande de Mélandre :: Place du Marché-
Sauter vers: