Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au rendez-vous pour sa corvée...

Aller en bas 
AuteurMessage
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Au rendez-vous pour sa corvée...   Lun 29 Oct - 10:38

La nuit tombait lentement, couvrant le ciel d'un voile étoilé à la clarté incomparable, ce ciel si limpide qui conférait un mysticisme serein à la voie des Temples...
Néanmoins, les yeux perçants qui se fixiaent tour à tour sur la moindre parcelle des lieux, ne présentaient pas l'avide curiosité qui les baignaient lorsqu'ils contemplaient le ciel en ces heures tardives...
Les lieux clos et sombres s'étendaient en longs couloirs et vastes salles successives, les murs imprégnées de l'odeur un peu âcre de la sueur et du sang, témoignant des activités en leur sein. Au détour d'un couloir, une tête blonde apparut, pointant son nez avec appréhension. Le jeune Abbotsen Frenanh, apprenti serrurier de son état, se trouvait puni de corvée pour avoir eu les mains malencontreusement trop baladeuses sur les étals des marchands - pas que ce fait soit inhabituel en soi, le menu vol comptait parmi les activités préférées du jeune gamin, se faire prendre sur le fait, beaucoup moins...
Le voilà donc qui arpentait les couloirs aux murs austères avec la discretion qui lui était si caractéristique - à savoir un silence total - à l'heure convenue de 21h, à la recherche du fameux Mineras Poriani que le dirigeant en personne lui avait ordonné d'aller voir.

Le moral de l'adolescent oscillait entre l'excitation de pouvoir découvrir des lieux interdits au public, et l'amertume de la punition qui s'annonçait - ô combien prévisible si elle se conduisait sous l'autorité du "chef de l'équipe de nettoyage". A vrai dire, l'arachnide espérait que l'homme serait bourru et exigeant, quitte à devoir briquer comme un fou toute la nuit, et surtout qu'il ne serait pas seul... L'habitude des Bas Quartiers, et des âmes perverses qui y passaient avaient appris au jeune garçon aux "traits si délicats qu'il ressemblait à une demoiselle" à se méfier.
Rien que de repenser au type malpropre qui avait osé prononcer ces paroles à son encontre, et il remerciait tous les dieux de la voix des temples de l'avoir fait naître arachnide... Même imparfait, il avait toujours la remarquable possibilité de s'échapper par la voie des murs, hors d'atteinte aux badeaux. On ne pouvait pas en dire autant de toute la population infantile qui errait dans les quartiers malfamés.

* C'est qu'il y a des types vraiment dérangés dans le monde... * songea-t-il avec une grimace.

C'est pourquoi, suite à ce petit fait divers, qui se reproduisait quand même régulièrement, se terminant souvent par des aiguilles plantées dans l'articulation du genou - c'est qu'il finissait par se montrer agressif quand on l'ennuyait, le gamin - Abbotsen prit le temps d'étudier les lieux en détail avant de s'enfoncer dans l'antre du "chef de l'équipe de nettoyage".

Le seul problème étant, qu'en pratique, il ignorait où il devait se rendre...
Et après avoir tourné un peu en rond, et pris un quart d'heure de retard sur son horaire - khyaaaaa misèèèère!!! il imaginait déjà le fou sanguinaire qui dirigeait la ville fulminer - le jeune garçon enfonça son chapeau sur sa tête et opta pour la solution ultime: se direiger vers n'importe quelle source de lumière susceptible d'attester d'une présence quelconque en ces lieux déserts...
Il avait dû prendre la mauvaise entrée, parce que le Collisée servait de lieu d'habitation aux gladiateurs, et sûrement à quelques serviteurs, ou même invités particuliers...

Finalement, la petite lueurse présenta enfin, au fond d'un couloir en courbe légère, et à peine commença-t-il à dans cette direction que son oeil gauche l'attesta d'au moins une présence vivante..!
Avec un peu de chance, il s'agirait du grand "chef de l'équipe de nettoyage", mais rien n'était moins sûr...

Au détour d'un couloir, dans une vaste pièce aux murs garnis de torches incandescentes répendant une lueur tamisée, une petite tête blonde d'arachnide pointa le bout de son nez, signalant sa présence à la personne qui se trouvait là en élevant une voix si fluette qu'on l'entendait à peine.

" Monsieur Poriani..? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Lothianyth Til'Sayan
Admin
avatar

Nombre de messages : 105
Age : 28
Race : Eycorché
Classe : Paladin
Elément : Ténèbres
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 21 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Au rendez-vous pour sa corvée...   Sam 10 Nov - 18:25

- Monsieur Poriani vient de m'annoncer qu'il est momentanément indisponible, dit Lothianyth d'une voix calme, en se retournant.

~¤Il se doutait bien que sa présence n'enchantait en rien l'arachnide, et il avait d'autres choses à faire, aussi essaya-t-il d'en finir rapidement. Il le toisa du regard, et reprit...¤~


- Comme je n'ai pas eu le temps de lui trouver un remplaçant pour la soirée, je suis venu vérifier si tu avais tenu ta parole. Je dois avouer ma surprise, je ne te pensais pas capable d'honnêteté.

~¤Sans attendre la réaction de l'Arachnide, il se retourna à nouveau, et saisit une pelle aussi grande que le gamin, ainsi qu'un sac de toile qui dégageait une odeur nauséabonde.¤~

- J'ai de quoi te mettre dans le bain, ajouta-t-il avec un sourire narquois. Suis-moi. Et pas de questions.

~¤Lothianyth ouvrit la porte à sa gauche et s'engouffra dans un mince couloir de pierre à peine éclairé. Ici non plus, l'odeur n'était pas des plus agréables. Sans même prendre la peine de regarder si le chapardeur le suivait, il avançait à grandes enjambées. Son ombre s'étendait sur le mur opposé à chaque fois qu'il passait devant une torche. Il poussa une nouvelle porte, qui s'ouvrit à la volée pour lui cèder le passage, puis entama une longue descente dans les escaliers en colimaçons auquel il menait.¤~

~¤Ils arrivèrent enfin dans une vaste salle presque entièrement dans la pénombre. Il y régnait une odeur répugnante, et d'étranges bruits sortaient des cages aux larges barreaux qui longaient l'allée dans laquelle ils se trouvaient.¤~


- Reste près de moi, lâcha Loth en reprenant sa marche forçée.

~¤Il n'esquissa même pas un geste pour allumer une torche; et de toute façon, cela n'aurait servi à rien: l'Arachnide voyait grâce à la chaleur, et l'Eycorché disposait d'une vision nocture parfaite. Il s'arrêta enfin juste devant l'entrée d'une cage immense, qui devait dépasser les six mètres de hauteur, et s'étendait sur plus de quinze mètres de longueur. Il approcha légèrement le visage des barreaux, et émit un léger sifflement, comme s'il appelait un animal de compagnie.¤~

~¤Soudain, dans un terrible rugissement, quelque chose vint se heurter à la cage: un espèce de Tigre géant et Loth se trouvèrent nez-à-nez. Cependant, le Dirigeant n'avait même pas esquissé le moindre geste de recul. C'était un Torhal des Pics. Les bestiau faisait près de deux mètres, et une fourrure épaisse et tigrée ne dissimulait pas pour autant l'imposante musculature de l'animal. Deux longues canines dépaissaient d'une trentaine de centimètres de sa mâchoire supérieure. Le moindre coup de patte aurait suffit à envoyer valser la tête d'un Golgoroth en pleine forme. Le Torhal grognait avec férocité, et bavait abondament.¤~

~¤Plusieurs secondes passèrent ainsi, dans l'immobilité la plus complète: les deux prédateurs se fixaient sans même battre de paupières. Puis, lentement, la bête recula dans l'ombre, et se retira dans l'arrière-salle.¤~


- Ne bouge pas de là.

~¤Lothianyth ouvrit l'énorme cadenas d'un tour de clé, en entra dans la cage. Il avança droit vers l'entrée de l'arrière salle, tout en la fixant avec la plus grande méfiance. Lorsqu'il finit par l'atteindre, il fit basculer une lourde porte de métal, et referma les trois cadenas qui y étaient accrochés. Il se retourna.¤~

- Avance. Il lui tendit la pelle et le sac. Prends ça. Tu as tout le temps que tu veux pour me nettoyer impecablement cette salle. Tant que tu prends garde à ne pas trop t'approcher des autres cages, tu ne crains strictement rien.

~¤Il sortit une minuscule clochette de sa poche, et la tendit aussi au gamin.¤~

- Je retourne au Conseil. Dès que tu as fini, ou si jamais tu as des ennuis, remue cette cloche. Deux secondes pour dire que tu as fini, et s'il t'arrive quelque chose, secoue-la aussi fort et longtemps que tu peux. J'ai sa jumelle: elles sont encorselées. Lorsque l'une des deux vibre, l'autre se met à vibrer en echo. Fais seulement attention à ne pas la remuer sans prendre garde. Tu as des questions?

[avis à Celesti: deux nouveaux trucs à ajouter à ma liste ^_^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Lothianyth-T
 
Au rendez-vous pour sa corvée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'heure d'un rendez vous doit être respecté! || Arthur
» [PV Lise] Objet: Demande de rendez-vous
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Ville Guerrière d'Arrène :: Le Collisée d'Eron :: Le Terrain d'Entraînement-
Sauter vers: