Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau : Le monde de la peur !

Aller en bas 
AuteurMessage
Chika Hime
* Vagabonde *
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 26
Race : Ansurienne
Classe : Guerrière
Elément : Ténèbres
Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Nouveau : Le monde de la peur !   Mar 29 Mai - 18:51

Il est possible que je fasse cela trop tôt en raison de ma récente inscription, cependant il devient urgent que quelques membres veuillent bien venir sur ce forum :

Lien : http://lemondedelapeur.kanak.fr/index.htm

Histoire : Un ciel se teintait peu à peu de sang, le soleil se levait et n’annonçait rien de bon. Ils ont dût faire beaucoup de victimes cette nuit pensaient les habitants du village. Le hurlement d’un loup lointain les fit rougir de colère et de haine, combien, pensa l’un des villageois, auraient-ils payés pour embrocher l’une de ces bêtes de cauchemar du bout de sa lame ! Un ricanement à vous glacer les sangs retentit, suivant ce hurlement de près. L’éclat de rire se répercuta longtemps entre les murs des petites maisonnettes, faisant frissonner chaque personne présente. Les pleurs d’une femme et les hurlements de son mari leur apprirent que c’était leur fille qui venait de se faire avoir… Quelle tristesse, la gamine était pleine de joie, elle était si belle et si gentille. A présent il ne leur restait plus qu’à l’oublier, elle et les autres, rien de bon n’arriverait à ceux qui se raccrocheraient à l’espoir fou de les revoir un jour.
Cela faisait plusieurs siècles que cela se produisait chaque nuit, le matin une famille perdait un être cher et peut-être d’autre, chacun espérait que cela ne leur arriverait jamais. Cela se produisait parfois le jour, un enfant se promène dans la forêt et ne revient plus jamais… jamais.
Un homme, un seul, se prétendait capable de réduire ces races venues du fond de l’enfer à l’état de simple carpette pour son salon. Personne ne le croyait, pourtant, une nuit il s’élança à corps perdu dans la forêt, arme au poing et toutes sortes de couteaux accrochés à une ceinture. Il ne revint qu’au petit matin avec le cadavre d’une petite fille de 10 ans, portant une trace sanglante sur la jugulaire et sur la poitrine ainsi que celui d’un homme dont le teint blême ne laissa aucuns soupçons sur l’appartenance de cet homme. Les deux personnes furent bientôt reconnues par les membres de leur famille qui éclatèrent en sanglot devant tous les autres. L’homme devint vite une célébrité dans le village et chaque nuit il disparaissait à son tour dans la nuit et revenait avec un cadavre ou plusieurs, cela ne réjouissait jamais les familles du cadavre mais les autres restaient heureux de savoir que la population de ces créatures devait s’amenuiser.
Mais qui gardait le gardien ?
Personne.
Et l’erreur se trouvait là. Il partit une nuit mais ne revint que la nuit suivante, couvert de sang de la tête aux pieds, un cadavre sur chaque épaule, un sous chaque bras et un dans chaque main. C’est sans vous dire l’étonnement alentours, personne ne pensait capable un tel miracle ! Une fête eut lieux le lendemain mais le teint de cet homme était si peu coloré que les villageois en vinrent à croire qu’il devait être sacrement fatigué et probablement blessé. Ils ne se soucièrent donc pas trop lorsqu’il se leva pour rejoindre sa petite maison puisque le matin arriverait bientôt, il devait être épuisé donc il fallait qu’il se repose. Personne ne croyait possible qu’il puisse devenir l’un d’eux, jamais ! Pourtant le nombre de perte doubla dès lors et l’effroi gagna tout le village lorsque le cadavre d’une femme magnifique fut retrouvé au coin de sa propre maison, vidée de son sang et sans le moindre signe de lutte visible. L’homme ne retourna que très peu de fois dans la forêt, ramenant de moins en moins de cadavre mais de plus en plus de sang sur les vêtements ce qui inquiéta gravement plus d’un villageois.
Un jour vint un homme dont l’aura inondée de bonheur, de bien-être et de sérénité. Les cheveux blonds, les yeux aussi bleu que le cristal et tout de blanc vêtu. Il s’avançait parmi les hommes et femmes comme un roi marche paisiblement parmi ces sujets. Il inspirait la confiance et la bonté, c’était un homme dont toutes les femmes devinrent follement amoureuse dès l’instant où leurs regards le croisèrent. D’un pas serein il se dirigea vers la cabane du chasseur, toquant trois fois, il attendit que celui-ci lui ouvre la porte. Cela n’arriva pas, les villageois trouvèrent cela étrange, voir surprenant, mais la tristesse qui apparut dans le regard de l’homme fut suffisant pour inspirer les pires craintes aux autres. Il n’attendit pas plus longtemps et se détourna de l’habitation, s’apprêtant à retourner d’où il venait mais le chasseur ouvrit lentement sa porte et ne passa qu’un œil dehors.
« Oui ? »
« Puis-je entrer ? »
Demanda l’homme au regard dont la sagesse était si présente que personne ne douta un seul instant que la confiance qu’ils ressentaient à son égare n’était pas mal placée. Le regard du chasseur se posa sur l’étranger, celui-ci lui souria gentiment et entra dans la cabane après l’invitation du chasseur. Peu de temps plus tard des hurlements effrayants percèrent le calme du village, immobilisant les personnes présentes, effrayant les enfants qui se mirent aussitôt à pleurer comme le jour de leur naissance. Des éclats de lumières passèrent par les fenêtres de la petite cabane, des tâches rouges parsemèrent les vitres de l’habitation puis le calme revint… Personne ne se demanda se qui s’était passait, la seule question que l’on pouvait se poser était de savoir, où était passer l’intrus. Il n’était jamais ressortit de la cabane. La nuit revint, plus sombre et sanglante que jamais, les hurlements des loups retentirent par centaine, les ricanements diaboliques raisonnaient entre les habitations empêchant quiconque de dormir. Puis les hurlements provenant d’une maison se joignirent à ceux des créatures nocturnes, puis ceux d’une autre maison, puis une autre. Peu de temps plus tard le silence était revenu, seul les corbeaux se pressaient sur les rebords des maisons venant assister au spectacle le plus effroyable possible. Le village venait d’être réduit au silence pour toujours… Le ciel ne prenait plus la couleur de l’enfance, plus la couleur du calme, mais celle de la colère, de la haine, de la honte… Celle du sang.

Cette histoire fut la même dans de nombreux village et plus le temps passait plus le nombre de ces créatures doublait. Ils deviendraient bientôt la race dominante… Mais c’était sans conter sur la technologie qui ne tarda pas à faire son apparition bénite. Ces créatures, que l’on n’était jamais parvenu à identifier étaient en réalité quatre. Le village dont je viens de vous raconter l’histoire n’avait eut affaire qu’à trois d’entre elles, mais je puis vous jurer que ces habitants ont eut une chance folle de ne pas avoir affaire à la dernière…


Il y a de nombreux rôles encore disponibles.

Statistiques :



Bon niveau de RP requis ! enfin... Il faut savoir faire 5 lignes je pense ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedelapeur.kanak.fr
 
Nouveau : Le monde de la peur !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relations d'un tout nouveau monde
» [Fiche d'île] Les Mers du Nouveau Monde
» nouveau dans le monde du jdr !!
» À l’aube d’un nouveau monde. — EVENT.
» Tout un nouveau monde à découvrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Hors-RP :: Au coin du feu :: Pubs-
Sauter vers: