Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit dans une ville [Fermée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 19:49

Vakalor avait parcouru les champs, les montagnes, les petites villes pour enfin être à Arréne la ville des guerriers selon son père. La citée était plutôt calme la nuit. Hormis les gardes de patrouilles, les rues semblaient désertes. Dans sa tunique noire le jeune ninja essayait de demander où il pouvait dormir pour la nuit. Le problème était que les quelques passants l'évitaient, sûrement à cause de ses vêtements. La garde elle préférait le voir de loin en se disant qu'il ne restera pas ici longtemps. Cependant Vakalor décida de descendre dans les rues étroites et sombres de la ville. Ici il reconnu les filles de joies du coin mais aussi des petits voleurs assez jeune et enfin des barbares sans cervelles qui dormaient dans leurs bières. Vakalor marchait lentement dans ces rues. Il regardait chaque mouvement devant lui. Son foulard sur le visage seulement ses yeux étaient visible. Un petit vent du soir soufflait dans les rues où il passait. Toujours de bonne humeur il décida de continué de marcher pour enfin trouver quelqu'un.




Après quelque heures de recherches le jeune ninja se posa sur une caisse en bois dans une de ces rues et sortit de son sac un peu de nourriture. Timide sur le moment il regardait les autres gens avec curiosité et peur. Cependant ceci ne l'empêcha pas de manger à sa guise mais il pensait que la nuit allait être longue ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 20:15

Malgré le calme plutot inhabituel qui regnait dans le quartier cette nuit là, Shaes n' arrivait pas à trouver pas le sommeil, il repensait sans cesse à l'horrible jour de la mort de son frère, tué devant ses propres yeux, il detestait voir cette image.
Des larmes coulèrent sur les joues du Sam' hein, qui poussa un grand cri, comme si il subissait une douleur insuportable.

Pour penser à autre chose, Shaes decida de sortir dans les rues dangereuses qu'étaient celles du quartier à cette heure-ci.
Mais cela ne changea pas grand chose, l' horrible souvenir revenait encore et encore dans sa tête.

Shaes avait une grande envie de se defouler, il prit un jeune voleur par le col , puis l'envoya valser contre les murs de la maison voisine, reveillant ainsi une bonne partie des gens vivants aux environs.
On le regardait de partout, il repondait par des regards qui temoignait toute la colère qu' il avait en lui.

Il en avait marre de cette vie, cette vie où le bohneur n'avait pas sa place, cette vie voué a la douleur eternelle.

Soudain deux gardes le stoppèrent, mais il suffit juste que le puissant Sam' Hein leur ontre sa grande hache pour qu' ils deguerpissent.


"Hmm, on voit bien là le courage de l'armée..."

*Pathétique...*

Tout le monde fuyait les rues en le voyant, tout le monde exepté un homme, assis sur une caisse de bois, en train de manger, Shaes, qui avait encore envie de calmer ses nerfs, se dirigea vers lui en riant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 20:33

Vakalor aimait mangé les petits biscuits de sa mère. Encore grand enfant il appréciait les bonnes choses de chez lui. Mais à un moment un biscuit tomba sur le sol sale et froid de la rue. Puis quand il décida de le reprendre celui vibra. Vakalor ne comprenait pas ce qui était à l'origine de ce maléfices. Il reprit le sa petite douceur sur le sol puis il rangeait sa nourriture personnel dans son sac tout en grignotant. Cependant le jeune ninja avait remarqué l'affolement de chacune des personnes. Il repensa alors à son père qui disait que le mal ne vient souvent d'où tu crois mais plutôt d'où tu le sens. Vakalor vit un homme enfin ce monstre cette personne qui approchait avec son arme de barbare. Terroriser sur le coup Vakalor chanta une chanson de sa famille qui lui redonna un peu de courage mais en tout cas beaucoup de force pour le combat. Il savait que tout se jouait dans sa tête et rien d'autre. Il rangea ses affaires se leva et resta devant la créature qui avançait vers lui sans broncher le coeur solide pour le moment ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 21:17

Il vit l'homme se lever, dignement, celui-ci n'avait pas l'air effrayé, il s'attendait donc a une resistance de la part de son vis-à-vis.
Mais Shaes s 'en moquait, la seule chose qui l'importait, c 'etait de se defouler.


*Hum encore un fou, et en plus, si je le bat, on va commencer a me connaitre dans le quartier.*

Shaes avait une enorme confiance en lui, il etait sûr qu' il n'aurait aucun probleme a vaincre l'homme qui se dressait contre lui. Il se rapprocha de lui, avec un grand sourire, qui temoignait à la fois sa confiance et son mepris.
Apres un tres long moment de silence qui dura plusieurs minutes, Shaes, voyant que son adversaire ne flanchait pas et ne bougeait pas d 'un poil, decida donc de faire appel à l'effet de surprise en lui donnant un coup tres puissant à l'aide du manche de sa hache dans les côtes de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 21:45

Le coeur de Vakalor battait. Il était sur le point de sortir de son corps tellement la peur le prenait. Il sourit sous son foulard. Mais quand il remarqua le sourire de son adversaire il comprit trop tard le sort qui lui été réserver. Soudain Vakalor n'eut pas le temps de réagir et subit un coup puissant dans côtes. Sa salive sortie de sa bouche violemment avec un peu de sang de ses lèvres dans son foulard. Et oui le choque l'avait projeté dans un tas de caisses. En dessous de ceci Vakalor se sentit sonné. Mais il se releva et regarda l'homme devant lui et il prit la parole froidement


"On aime illustré sa force à travers le combat pour compenser son impuissance avec les femmes mon ami ?"



Dit il avec le sourire même si il sentait que ses côtes étaient touchés. Il resta debout mais ce coup-ci il prit des shurikens et les lança sur son ennemi. Environ quatre était lancé. Vakalor après cela sortie son sabre de son dos et chargea l'homme face à lui sans bruit juste celui de ses bottes dans les flaques d'eau. L'attaque des shurikens ainsi que sa charge Vakalor était sur de toucher son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 22:01

La réplique de l'homme, qui semblait etre un ninja, avait legerement vexé Shaes, ce qui avait poussé sa colère à un etat extreme.
Il eu a peine le temps de repondre que quatre shurikens lui fonçaient droit dessus, Shaes, deconcentré ne put les evitait, mais la douleur qu' il supportait ne pouvait etre pire que celle qu' il subissait à ce moment même en rpensant à son frère dechu.
Les quatres shurikens n'eurent sur lui que l'effet d' un petit choc electrique.
Le sang degoulinait sur son torse deja pourvu d 'une longue cicatrice. Il retira les shurikens un par un.
Au moment où il retira le dernier, il vit son adversaire foncer en sa direction avec un sabre.
Il eu juste le temps de l'intercepter avec le tranchant de sa hache.
Il regarda son opposant en souriant,et força sur l' arme de son adversaire pour le forcer a lacher son arme a terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Lun 23 Avr - 22:08

Vakalor était déçue de son attaque de shurikens mais quand il comprit à quel petit jeu l'homme d'en face voulait joué il força de son côté comme il le pouvait. Sa race doté d'une grande force lui permettait de tenir et pendant ceci il plaça quelque mot avec quelque coupure dans sa phrase dû à la force qu'il prenait pour tenir face à son adversaire qui lui semblait ne pas se fatigué pour le moment


Dites moi vous êtes toujours comme ça avec les nouveaux arrivants en ville ?


Il tenait et ne lâchait pas le morceau. Cependant ses pieds glissaient sur les flaques du sol. Un peu perturbé par cela Vakalor décida de donné un coup de pied dans l'entrejambe de son ennemi puis il fit un saut périlleux en arrière et il regarda l'homme devant lui sabre à la main gauche et une main devant à la manière d'un ninja pour se préparer à de nouvelles figures. Il n'avait plus vraiment peur de lui il sentait juste que la force de celui qui était en face était seulement dans ses bras et non son crâne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 24 Avr - 12:14

Shaes s' agenouilla sur le coup, et se releva quelques secondes apres, son advesaire etait plus loin, et semblait avoir repris du poil de la bête.
Il avait du mal à le voir dans l'obscurité de la nuit, malgré une vue convenable pour quelqu'un de sa race, car le ninja etait sombrement vetu.
Shaes choisi de ne pas repondre a sa question, car cela pourrait lui couter quelques coups, il voulait avant tout se concentrer sur sa prochaine frappe, et rien d 'autre.


*quel lâche celui la, n' a t'il donc aucun honneur pour me frapper à l'entrejambe*

Shaes etait encore plus en colère qu'au debut du combat, et avait choisi de prendre son adversaire plus au serieux, il commençait legerement a reprendre ses esprits, mais la haine et le mepris prenait toujours une grande place dans son esprit .

Apres un long moment de concentration, il se dirigea a grande vitesse vers le ninja, puis lui sauta par dessus en lui donnant un terrible coup de hache dans le dos.
Le Sam'Hein regarda droit devant lui, faisant abstraction de son adversaire, il pensait d 'ailleurs que celui ci etait mort sous le choc.


Dernière édition par le Mar 24 Avr - 12:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 24 Avr - 12:25

Les gens autours restaient cachés derrière la porte de leur maisonnette, où préféraient s'éloigner en changeant carrément de rue. Des hommes tout de noir vêtu regardait le combat d'un oeil rieur. Non loin de là, un chat se léchait les poils pour sa toilette nocturne. Un tonneau remplie d'eau s'écroula alors sur le sol. Les spéctateurs semblaient vouloir se battre à leur tour.

Shaes et Vakalor continaient pourtant à se battre, non conscients du danger qui s'approchait d'eux. Aussi nouveau l'un comme l'autre dans la cité, ils ne connaissaient pas les bandes et guildes du quartier. Ils avaient pourtant réveiller les pires de tous, où plutôt les plus redoutés.



Un groupe de 4 hommes à la carrure d'Hellbereth s'approcha, faisant craquer leurs doigts. Revêtu chacun d'une armure légère aussi noire que l'ébène, reflétant la lumière des trois lunes. Ils déguénnèrent leurs épées, tout aussi ténébreuses. L'un d'entre eux plus grand encore qu'un Thaltos, avait le visage caché. S'agissait-il d'un Goglgoroth ? Non, impossible. Pas dans les rangs racistes de ces Pro-Ansuriens. Ils encerclèrent alors les deux combattants trop absorbés par leur propre joute pour les voir s'accumuler. Le plus petit, qui ne portait qu'une dague, ferma les yeux doucement. Ses yeux s'empourpèrent, et dans un nuage de fumé, il s'appréta à lancer un sort de ténèbre qui génerait la vue de ses adversaires.

Ils n'en voulaient pas réellement à Vakalor, qui faisait parti de leur race. Pourtant il ne se génerait pas pour l'assassiner lui aussi, s'il venait à se mettre en travers de leur but. Détruir les races dites "Démoniaques".

Comment réagiront les deux Combattants ? S'allieront-ils pour venir à bout de leur adversaire plus que puissant ? La fuite sera-t'elle leur moyen d'expression ? Ou préféront-ils se haïr jusqu'au bout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 24 Avr - 21:17

Vakalor était gravement blessé après le coup que le barbare lui avait donné. Cependant il avait assez de force pour s'enfuir. Mais quand il voulait se relevé un groupe d'homme les entouraient. Vakalor resta allongea faisant le mort. Il fermait les yeux laissant ses bras et jambes détendues comme un mort. Il écoutait juste le bruit des pas au cas où si un des hommes voulaient le tués. Le ninja pour le moment pensait à sa survie et non celle de son agresseur il laissa faire les choses en ayant son visage sur le sol froid de la ruelle

Au fond de lui il voulait aidé son ennemi car il était question de survie ici et non de combat pour l'honneur. Vakalor hésitait pour beaucoup de chose. La première est qu'il était blessé et un combat en infériorité quand on est blessé est perdu d'avance. La seconde était que certains hommes qui venaient, semblaient être de la même race que Vakalor. Son coeur ne savait pas dans quelle camp trancher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 24 Avr - 21:36

Shaes se retourna, il vit son adversaire etalé par terre. Il le crut mort, et donc ne fit plus attention a lui. Mais sur qui allait il pouvoir porter son elan de destruction ? il allait bientot trouver la reponse .

L'air avait une etrange odeur de sang, et Shaes avait un mauvais pressentiment.
Il s 'appretait a partir à la recherche d 'un nouveau martyr, quand un homme en noir, caché dans l'ombre, planta son épée dans la jambe du Sam' Hein imprudent. On entendit un cri de douleur resonner.

Shaes, hors de lui, ne prit meme pas la peine d 'enlever celle-ci, et il fit une grave erreur, celle ci etait empoisonnée.
Il prit sa hache avec les deux main et trancha la tete de son adversaire. Des ricanement retentissaient derriere lui, ses trois compères etaient bien decidés à le venger. Shaes, sans reflexion, fonça sur eux la tête baissée. Ses trois ennemis n'eurent aucun mal a esquiver l'attaque du Sam'Hein, qui tomba à terre. Il ne savait plus faire, il n'avait même plus la force de reflechir, il avait comme une envie de tout detruire. Il retenta une attaque, mais sans succes. Cela l'enervait encore plus , d'autant que les Hellbereths semblait se gausser de lui.
Il lança alors sa hache dans le tas, ce qui fit deux morts, mais maintenant il etait seul, sans arme, face à un adversaire sans pitié...
Le Sam'Hein recula doucement, et, tout à coup, ses forces l'abandonèrent, il s 'évanouit, en effet, le poison contenu dans l'épée du malfaiteur venait de faire effet.


Dernière édition par le Mar 24 Avr - 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakalor Rhalir
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 35
Race : Hellbereth
Classe : Ninja
Elément : Sépulcral
Date d'inscription : 23/04/2007

Feuille de personnage
Âge: 28 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 24 Avr - 21:49

Vakalor écouta avec prudence chaque coups ou mouvements des hommes. Puis il entendit un lourd poids tombé sur le sol. Il entendit cependant un homme ricané qui semblait être sadique a écouté ses petits cris. Vakalor se releva lentement. Il se frotta le visage et regarda devant lui en se relevant. Il voyait un des ses frères de sang sur le point de tué le barbare. Vakalor après mûre réflexion sortie son sabre et s'avança doucement derrière l'homme armé. Il était à présent derrière lui mais il n'hésita pas une seule seconde de plus. Vakalor mit une main sur la bouche de l'homme puis avec son sabre il lui trancha la gorge pour que celui-ci meurt dans son sang avec souffrance. L"homme tomba à terre en essayant de parler mais la gorge finement couper empêcher les syllabes de sortir de sa bouche. Mourant à petit feu Vakalor essuiya son épée et la rangea. Il reprit d'ailleurs ses précieuses étoiles ninja et s'agenouilla vers le berseker. Il soupira et lui dit

" tu as beau avoir de la force tu reste avant tout un tas de muscle sans cervelle"

Le jeune ninja retira l'épée de la jambe et retourna l'homme pour voir la plaid. Elle semblait superficiel mais le poison se voyait avec la couleur verte sur la coupure. Vakalor décida de sortir de son sac des plantes qui d'habitudes le nourrice pour faire comme un anti poison. Ceci ne suffisait pas mais le berseker pouvait se relever dans quelque minutes. Vakalor se releva et le regarda il sourit en regardant la nuit tomber et couru dans la ruelle vers un endroit plus calme laissant le berseker avec un faible antipoison sur la jambe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Vakalor-Rhal
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mer 25 Avr - 14:27

L'échine courbée, un jeune adolescent se décida enfin à quitter l'étroite cachette où il s'était glissé dés lors que les bruits de bataille avaient retenti...
Ses pas plus silencieux que jamais, Abbotsen sortit de l'ombre qui envahissait les abords de la ruelle. Il ne s'intéressa pas une seconde aux cadavres... son oeil lui disait qu'ils étaient morts de toute façon, mais l'arachnide avait beau habiter un quartier difficile, il n'était guère habitué aux tueries, et ne possédait pas cette curiosité morbide qui attirait souvent les badeaux... Il savait qui étaient ces hommes en armure noire, il avait eu une altercation avec eux. Alors qu'il grignotait tranquillement sur le rebord du pont de Jovarez, ils étaient venus le chahuter, et avaient fini par apercevoir son oeil d'arachnide. L'adolescent détestait les "pro-ansuriens", comme ils se faisaient appelés. Avant même de s'en rendre compte, il avait fini aux pieds du pont cette après-midi là, et ne devait qu'à la chance de s'en être sorti avec une légère foulure du poignet, qu'un bandage serré avait remis d'aplombs.
Il n'en allait pas de même pour l'une des pattes finement articulées qui lui enserraient la poitrine, dissimulées sous les bandages... L'une était quasiment désarticulée, et il s'était caché dans un recoin pour estimer les dégats, lorsque l'immense guerrier, fou de rage, avait commencé à se défouler sur les passants de la rue adjacente. Le blondinet s'était aussitôt hissé sous un recoin de tuile, et ne l'avait plus quitté...

Avec prudence, il s'avança vers l'immense guerrier dont le corps irradiait toujours de chaleur, malgré qu'il soit à terre, apparemment inconscient. Au moins, il était toujours vivant, c'était quelque chose d'impressionnant quand on songeait à quels redoutables adversaires il avait dû faire face... Bien sûr, la milice n'était jamais là quand on l'aurait souhaité, les gardes ne s'aventuraient pas souvent dans ce quartier, pas à la nuit tombée. Dans une cité guerrière comme l'était Arrène, ce genre de secteur servait de défouloir, et permettait ainsi de maintenir le reste de la ville dans un calme relatif.

Tombant à genoux, le jeune garçon tendit la main vers le corps à la peau rouge sombre, n'osant trop le toucher. Il portait une blessure profonde à la jambe, mais quelqu'un s'en était déjà occupé. Il ne voyait pas trop quoi faire...
L'arme du guerrier reposait à quelques mêtres, mais son poids ne permettait même pas à Abbotsen de la traîner.
Idem pour le guerrier... Pourtant, il valait mieux ne pas le laisser là. Toute une faction de pro-ansuriens parcourait la cité... Hésitant, l'arachnide scruta la ruelle encore calme, réfléchissant à la meilleure solution possible. Chercher de l'aide? Mais qui? Et surtout, cela supposait de laisser seul le blessé. Conscient, le guerrier n'aurait sans doute pas courru trop de risques, avec sa puissance, alors qu'évanoui, il devenait une cible idéale...

Prenant son courage à deux mains, Abbotsen tenta de remuer l'épaule de l'homme, dans l'espoir de le réveiller.


Dernière édition par le Jeu 26 Avr - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mer 25 Avr - 14:44

L'athmosphére autour du Sam' Hein etait assez curieuse, en effet, les seuls curieux qui avaient eu le courage de rester n'avait d 'yeux que pour lui, mais personne ne voulait trop s 'approcher de lui. On entendit des chuchotement, des cris de compatissment pour le malheureux Sam' Hein.
Certains reprenèrent leur route, heureux qu' il ne leur soit rien arrivé, et ignorèrent les deux hommes.

Shaes entrouvrit les yeux, à moitié conscient, il se sentit secoué. Il aperçu un petit etre frêle au dessus de lui, il ne semblait lui vouloir de mal , mais avec ce qui venait de se passer, il prefera se mefier. Il l'ecarta d'un geste de la main, mais au moment où il voulut se redresser, il sentit un enorme douleur au niveau de son mollet : sa jambe avait legerement enflée, et il etait incapable de la bouger d'un milimètre.
Il ne voulait pourtant pas non plus demander de l'aide au petit arachnide, l'honneur lui tennait beaucoup a coeur, et selon lui l'aide etait faite pour les faibles.

Il balaya les herbes de sa jambe, celles-ci ne faisait que rajouter quelques picotements à la douleur initiale. Puis, il tendit don bras vers sa hache, mais son bras était trop court pour attraper l'arme. Il laissa tomber son bras au sol, desesperé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mer 25 Avr - 15:40

Lorsque le guerrier ouvrit les paupières, Abbotsen retint déjà sa respiration devant les yeux flamboyants du Sam'Hein, mais lorsque celui-ci l'écarta brusquement d'un geste, l'adolescent étouffa un cri peu viril.
Force était de reconnaître que l'homme à la peau sombre était effrayant. De par sa puissance déjà, mais son physique ne faisait qu'ajouter à l'impression de terreur qui devait s'emparer de ses adversaires, ou qui en tout cas, enserrait le coeur de l'adolescent en cet instant même.
Abbotsen se demandait même ce qui l'avait poussé à s'approcher du combattant. Sans doute le fait qu'il avait pû repousser les redoutables assaillants pro-ansuriens, les fauchant comme du blé, alors qu'avec sa frêle carrure, le jeune garçon devait fuir devant presque n'importe quel adversaire. Même lorsqu'il était de taille à combattre, il le faisait toujours à distance, ou gràce à l'agilité, mais n'avait jamais hérité de la force physique de certains autres arachnides, et de bon nombre de ses frêres... Peut-être même était-ce là la source de sa fascination pour les fiers guerriers.

Mais pour l'heure actuelle, le "fier guerrier", dont il ne savait même pas le nom, ni le métier, bref, rien qui puisse faire de lui autre chose qu'un sinistre inconnu qui venait de commettre trois meurtres sauvages, se trouvait allongé dans un piteux état.
Abbotsen paniqua un peu quand il le vit tendre sa main en direction de son arme. Il préférait encore le voir désarmé, de peur que la rage qui l'avait saisi plus tôt ne le reprenne encore, et que cette fois, ce soit contre lui... Il n'avait pas oublié le sort du pauvre voleur qui avait eu le malheur de se trouver au mauvais endroit, un peu plus tôt.

* Abbotsen, le maître a raison, tu n'es qu'un sombre crétin...* pensa-t-il en fixant le guerrier à terre, qu'il aurait plutôt qualifié de 'montagne de muscle'.

Néanmoins, l'agitation commençait à revenir doucement. Les peureux avaient vite déserté, ne restaient que les curieux, les plus dangereux en soi, car les commères auraient tôt fait de rameuter les soldats. Au mieux, il s'agirait de la milice, au pire, des compagnons vengeurs de ceux qui gisaient à terre.
L'adolescent, un peu dépité de voir le Sam'hein se débarrasser des préciseuses herbes qui enserraient sa jambe, se retint toutefois de lui faire remarquer qu'il leur devait certainement la vie. Il ne voulait pas mourir aussi jeune.

" Monsieur..?" appela timidement l'arachnide, non sans déglutir douloureusement, "Vous pouvez marcher?... Il vaudrait mieux s'éloigner... "

* ...au moins un peu* termina-t-il en pensée, sa voix légèrement trop étranglée pour continuer à voix haute. Il suffisait que les yeux acérés se braquent sur lui pour qu'il soit incapable de parler, intimidé au possible par l'aura meurtrière qui régnait en permanence autour du Sam'hein.

Il fouilla sa sacoche et l'intérieur de ses poches, qui contenaient toujours des produits divers, dont il ne connaissait généralment même pas l'utilité, si ce n'est qu'il provenaient de chez l'herboriste ou d'autres marchands... Quand il visitait un alchimiste, ou tout 'scientifique' qui proposait du matériel inconnu, ses doigts agiles ne résistaient jamais à la tentation de posséder quelque chose qu'ils n'avaient jamais vu avant. Il devait bien avoir une ou deux poudres qui redonneraient de l'énergie...
Déposant au fur et à mesure de minuscules fioles en verre ou en terre cuite au contenu inconnu, et de petits paquets contenant divers onguents "pour faciliter la circulation sanguine", "soigner la colique" ou encore "soulager les rhumatismes en temps humide", il finit par saisir une céramique circulaire, qui tenait largement au milieu de la paume du petit arachnide, non étiquetée. Celle-là, il se souvenait pourquoi il l'avait volée. Le vieil herboriste avait parlé d'un pouvoir "anathésant"... "asthénésif" peut-être... Peu importait le mot dont il ignorait le sens de toute façon, le principe était simple, d'après ce qu'il avait compris, ça faisait disparaitre la douleur!

Il tendit l'objet au guerrier, en murmurant.
" Pour la douleur..."

Si seulement le jeune adolescent prenait un peu la peine d'écouter entièrement avant de s'enfuir avec son menu butin, il aurait su la différence entre un antalgique qui calme la douleur, et un anésthésiant, qu'il venait justement de tendre à l'homme, attendant de voir s'il accepterait ou non la poudre volatile.
Abbotsen n'était pas vraiment du genre à apporter son aide, plutôt làche dans son style... Mais là, l'inconnu avait littéralement écrasé les pro-ansuriens, et bien que l'homme n'en sâche rien, l'adolescent le 'remerciait' à sa façon. Il aurait été injuste que la milice l'arrête et le jette au Collisée pour meurtre alors qu'il s'agissait de crapules extrémistes qui tuaient sans hésitation ceux qui n'appartenaient pas à leur race...


Dernière édition par le Jeu 26 Avr - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mer 25 Avr - 16:45

A la question de l'arachnide, Shaes ne trouva à repondre qu' un leger gemissement. L' adolescent semblait effrayé, cela prouva au Sam'Hein qu'il ne lui voulait pas de mal.


*Que penserait mon grand frère s'il etait là, je suis pitoyable, reprends toi Shaes, une bonne fois pour toutes*

Shaes oberva bien le frêle arachnide qui se tenait devant lui, allait il lui donner un poison supplementaire, allait il lui donner un remède, l'esprit de Shaes optait plutôt pour la seconde alternative, apres tout quelles raisons le garçon avait il d 'être contre lui ?
Et, sans relfechir, il prit la petite fiolle, et renversa tout la poudre rougeâtre sur la plaie. Il fut surpris des effets, la douleur avait disparue, mais il ne sentait plus son mollet ni sa cheville.
Avec le peu de forces qu' il lui restait il reussi a dire :


"Abruti, je ne sens plus ma jambe...

Comme desesperé, il poussa long soupir. Il regarda le ciel, les trois lune disparaissaient peu à peu pour laisser place a un timide rayon de soleil ; la nuit se terminait. Mauvais signe pour le Sam' Hein , qui redoutait l'apapration de soldats, dans son etat, et avec un tel protecteur, il ne ferait pas long feu même face à des faibles miliciens.

"Tu connais un médecin ? Si oui, court le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Jeu 26 Avr - 13:32

Descendre dans le quartier le plus malfamé de la ville, à une heure aussi tardive, se glisser dans l'ombre malgré la rougeur de notre peau pour ne pas se faire chasser par quelques groupes extrémistes trainant par ici, Mael ne supportait pas les moment d'infiltration. Il avait plutôt l'air ridicule, lorsqu'il se camouflait derrière des tonneaux pour échapper à la vue d'un quelconque passant sucéptible de l'insulter ou de le brutalisé gratuitement. Le Carrure et la force du Sam'Hein en effrayait pourtant plus d'un, mais toujours les moins malins se déplaçaient en bande et il n'aimait pas répondre aux menace par la violence physique. Il préférait donc se faire tout petit malgré sa haute taille, longeant les murs ombragés.

Qu'était-il venu faire ici ? Trouver un gamin pour le sortir de la misère et se renseigner sur un nom étrange que lui avait sussuré ce psycopathe arachnide. T'Ul War, peut être que ce petit voleur pourrait lui en dire plus. C'était un arachnide lui aussi après tout.

Une odeur de sang s'infiltra dans ses narines, comme la douce odeur du Colisée une fois un combat gagné. Commune dans ces rues, elle n'interpela pas plus Mael qui se souciait de l'arrivé d'homme vétu d'un noir profond. Ils était quatre. Quatre pro-ansuriens chassant une éventuelle proie assez faible pour s'amuser plainement. Pourquoi Abbotsen vivait ici ? Même les ponts et les ruelles du centre sont plus sûrs qu'une maisonnette aux Embrassées.

Mael retint son souffle, se glissant sans un bruit derrière un empilement de caisse. Les quatres hommes riaient aux éclats. Non, loin d'eux l'odeur de sang se fit plus intense. Le combat continuait.

Lorsque ceux-ci s'engouffrèrent en direction de l'odeur, le Sam'Hein pu enfin sortir de l'ombre. Plus un seul danger en vue. Pourtant des cris l'empêchèrent de s'éloigner. Curieux, il s'approcha de l'origine sur la pointe de pieds.

Lorsqu'il arriva sur les lieux, des cadavres tous plus déchiquetés les uns que les autres gisaient comme de pauvres marionnettes maltraités. Une tête broyée tapissait de cervelle le trottoire souillé par le sang des quatres pro-ansuriens. A genoux, un Sam'Hein criait à une ombre frèle et minuscule de lui trouver un médecin.

*Mais... C'est le petit Abbotsen ? Ô Merci déesse de la Fortune !* Pria t'il.

Mael accourut alors vers eux. Le coeur battant, observant chaque coin de rue. Il pouvait rester d'autres extrémistes.

- "Ne crie pas comme ça !" Chuchota t'il à son frère de feu. "Tu vas faire rappliquer leur compagnon." Continua t'il, l'air affolé. "Je ne donne pas cher de notre peau si on se fait encercler."

Mael parlait avec aisence, comme s'il connaissait le Sam'Hein depuis toujours. Par habitude et par coutume, chaque représentant de cette race se tutoyait. Le gladiateur salua alors l'arachnide tapotant sur son épaule.

- "Content de te trouver ! J'avais à te parler ! Mais d'abord occupons nous de toi." Dit-il enfin au combattant blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Jeu 26 Avr - 19:42

Abbotsen s'était retrouvé tout bête, quand le remêde n'avait pas fonctionner de la façon escomptée... Il y avait là un mystère qu'il n'aurait su résoudre, le vendeur avait pourtant été assez clair sur le miraculeux onguent... Peut-être était-ce une question de dosage?

Il en était là de ses réflexions lorsque le Sam'Hein blessé lui avait hurlé dessus d'une voix tonitruante, et il avait rentré la tête dans les épaules par réflexe.
Non pas qu'il ne fût pas habitué... Il lui semblait parfois que les gens le prenaient pour un sourd, à communiquer avec lui à de telles décibels. Il comprenait tout aussi bien - et souvent écoutait mieux - quand on lui parlait sur un ton normal... En plus, il n'y avait rien de plus imprudent dans l'état actuel des choses. Qui sait ce qu'ils pouvaient appâter dans de telles rues...
Mais l'adolescent prit la faute sur lui, responsable de l'empirement de la situation, et s'estimait déjà heureux que l'homme fut suffisamment blessé pour se contenter de lui déchirer les tympans, à défaut des entrailles...

Autant dire que dans l'état de semi panique où il se trouvait, il frôla la crise cardiaque lorsqu'une ombre supplémentaire vint leur cacher la lueur des étoiles. Il lui fallut même un certain temps pour reconnaître la voix familière du gladiateur, tant son cerveau s'était bloqué sur *Adieu maman, je suis mort* ou une quelconque phrase du même accabit.
On perd toute notion de ridicule devant la mort imminente, c'est un fait...

Finalement soulagé d'être tombé sur un allié fiable qui pourrait les aider, Abbotsen acquiesca avec un peu trop de vigueur aux paroles de Mael, n'en oubliant pas moins les raisons de leur précédente rencontre... Il était occupé à tenter de camoufler avec plus ou moins de discrétion les 'trouvailles' qu'il avait délaissées sur le pavé, heureux que le combattant blessé soit le fruit de toute l'attention. Il s'estimait déjà heureux qu'on ne l'ait pas prix pour un fouineur de cadavres, à l'affût des objets de quelconque valeur des défunts... Bon nombre de gamins pratiquaient ce genre d'activité, mais l'arachnide n'avait même jamais songé à le faire... Quel intérêt quand la cible n'est même pas capable de se rendre compte qu'on la vole?...Il devait vraiment être 'malade' comme le lui rabachait tant son maître...

Se souvenant des cadavres mutilés qui jonchaient le sol alentours, Abbotsen se tourna vers Mael, parlant d'une voix rapide et saccadée, exposant la situation afin d'éviter tout quiproquos:

" Il s'est fait attaqué! " commença-t-il, omettant bravement que le guerrier avait plus ou moins commencer le grabuge en agressant l'étrange homme au foulard. " Des pro-ansuriens. Quatres, vraiment agressifs!... Il a été blessé, et euhhh... il ne sent plus sa jambe, donc pour marcher... "

L'adolescent se tût, peu désireux de faire étalage de ses prouesses médicales. Il avait parlé, persuadé que les deux hommes se connaissaient, au vu de la familiarité de langage avec laquelle Mael s'était adressé à l'inconnu. Pour tout dire, il gigotait imperceptiblement, pressé de s'éloigner au plus vite. Mais d'abord, guetter la réaction des deux combattants, pour savoir ce qu'ils allaient décidé... Ce n'était pas du haut de ses 15ans (et malheureux 160cm) qu'il allait mené les opérations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Jeu 26 Avr - 20:50

Shaes eu a peine le temp de finir sa phrase qu' il aperçu un grand homme, qui semblait en tout point etre un Sam' Hein. Shaes etait emu, c 'etait la premiere fois depuis son depart qu' il voyait un individu de sa race, mais sa joie fut de courte durée, immediatement, à la vue du Sam'Hein, l'integralité de ses pensées allerent vers son grand frere.
L' effet fut immediat, Shaes frappa le sol de toutes ses dernieres forces, le sang coulait sur ses poings, et ses cheveux s 'enflammerent.
Avec la lueur provoquée, les trois comperes d' infortune auraient vite fais d'etre reperés, surtout en plein milieu de la nuit, où le ciel etait des plus sombre.

Néanmoins, il souhaitait faire connaissance avec le seul Sam' Hein qu' il avait eu la chance de rencontrer, qui sait, peut etre pourrais il combler l'absence de son grand frere...

Il regarda les deux hommes, ou du moins l'homme et le jeune homme, ils avait l'air de s 'etre deja rencontrés auparavant. Attentif aux avertissements du grand Sam'Hein, il chuchota à son ainé :


"Tu me semble assez fort pour me porter...si..si tu pouvais prendre ma hache,fait.. fait attention, elle est lourde.

Il lui souria, il trouvait dans l'expression de son visage, le reconfort qu' il aurait trouvé dans le visage de son frere dans une telle situation. Apaisé, les cheveux de Shaes reprennerent leur forme initiale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Ven 27 Avr - 12:40

Abbotsen apparement affolé expliqua, entre quelques coupures due à son inquiétude, que le Sam'Hein s'était fait attaqué par le groupe de Pro-Ansurien. Mael n'en doutait pas. Mais d'où venait les premières odeurs de sang qu'il perçut lorsque, caché dans les ruelles, il se faufilait pitoyablement entre des caisses. Les assassins étaient face à lui, le combat avait donc débuté avant cela. Mael se méfia quelque peu de son frère de feu qui le regardait bizarrement. Etait-ce une étincelle d'espoir et de réconfort qu'il captait dans ses yeux ? Il ne comprenait pas.

Lorsque les cheveux de son homologue s'enflammèrent, il blêmit, écarquillant les yeux de stupeur. Pourquoi ce guerrier s'emportait de la sorte ? Qu'avait-il d'enfui dans son coeur pour que la furie l'enlace ainsi.

Mael s'approcha du blessé, dont la jambe semblait inerte. Il glissa doucement un bras sous son son aiselle puis poussa sur ses jambes pour le soulevé, vascillant déjà sous la masse du transporté.

- "Abbotsen, tu te penses capable de traîner sa hache ?" Demanda t'il, alors que le gamin essayait de camouflé de petite fiole certainement chapardées aux marchands du coin.

Mael reprit son souffle et souleva son le sam'hein clopinant. Ce dernier pourrait se tenir sur l'une de ses jambes, laissant trainer l'autre, pendant qu'il l'aiderait à se déplacer. Il regarda autour de lui, lui aussi commençait à réellement s'inquiéter. Il attendit alors que l'arachnide lui réponde avant de poser une seconde question essentielle à leur survie.

- "Je t'emmène où ?" Demanda t'il à l'adresse du blessé, alors qu'il replaçait son bras pour une meilleure prise. "On va quand même pas se poser dans une ruelle ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Ven 27 Avr - 20:37

Là où Mael s'était contenter de blémir, Abbotsen avait reculer d'au moins un mêtre... Le feu ne l'avait jamais grandement fasciné, surtout pas quand il était aussi incontrôlable... Tout à coup, il devait reconnaître qu'une présence supplémentaire n'était pas de trop pour le rassurer.

Lorsque les deux Sam'Heins furent debout, Abbotsen s'apprêta aussi, finissant de boucler sa sacoche. Son geste se stoppa net, le cercle de métal suspendu entre ses doigts, à la question de Mael. ...
* Porter la hache? *
Le jeune adolescent fixa l'immense hache de guerre d'un oeil plus que sceptique.
*Cette hâche?*
Il était purement abasourdi par la suggestion du gladiateur et se retourna vers celui-ci, un sourcil arqué:

"...Moi? " demanda-t-il bêtement, en confirmation.
Il pointa un doigt sur sa poitrine avant de gesticuler en direction de la hâche, comme une interrogation silencieuse.

Il se demandait comment l'idée avait seulement pu effleurer l'autre homme, mais finit par capituler, le temps n'étant par leur atout majeur. Avec un acquiescement incertain, il se traina lamentablement jusqu'à l'arme souillée de sang, laissant les deux hommes à leur discussion pour se concentrer sur sa tâhce, ô combien insurmontable...

Déjà, il fallait la sortir des restes de viscères répandus sur le pavé, et pour ça, il était bien forcé de respirer l'odeur des cadavres... Les effluves de sang lui donnaient déjà la nausée, mais l'adolescent se pencha pour s'emparer maladroitement du manche à 2 mains, affirmant sa prise comme il pouvait sur la garde poisseuse. Il fit une grimace, prit deux ou trois inspiration, et tira de toutes ses forces, arrachant à la lame un abominable crissement. Il arrêta aussitôt son geste, n'ayant même pas parcouru vingt centimêtres de distance, et se tourna avec un air embarrassé en direction les deux Sam'Heins. Il secoua la tête en signe de dépit:

" Ce ne sera pas très discret... "

Il devait passer son tour. Il parvint tout de même à relever l'arme à peu près correctement, mais même s'il s'efforçait de n'en rien montrer, ce simple effort lui tordait de douleur le poignet, et son dos, avec son articulation froissée, n'en menait pas large non plus... Quand bien même aurait-il pu déplacer la hâche sans rameuter tout le quartier, il aurait été incapable de suivre le cortège pendant longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Ven 27 Avr - 21:25

Shaes etait tres embarrassé de l'aide que lui approtait l'autre Sam'Hein, il detestait qu'on l'aide, cela le mettait en situation d 'inferiorité.
Quand son frere de feu demanda au petit et frêle arachnide de prter sa hache, Shaes le regarda avac un air surpris, comment pourrait supporter le poids de son arme alors que lui même, à l'age de l'arachnide, avait de fortes difficultés a controler celle ci.
Mais, les deux compagnons avaient l'air de se connaitre, il jugea donc qu' il n'etait pas le mieu placer pour calculer la force de l'adolescent, et apres un bref regard vers lui, il se retourna vers le Sam'Hein.


*Esperons que le petit tiendra le coup*

"Emmene moi là où ton instinct te guide, peu m'importe l'endroit où nous atteriront, l'important est que je me trouve en secrité jusqu' à ce que je sois retabli."

Shaes ayant retrouvé ses esprit, il etait beaucoup plus calme et posé. La rage et la haine avaient quittés son esprit, pour laisser la place a des pensées plus positives.

Quand il entendit l'horrible crissement que faisait la lame de sa hache contre le sol bondé de sang, de morceau de cervelle, et autres choses abominables, il se retourna, et vit le petit arachnide trainant lamentablment la hache...
Il le regarda mechament, comme pour lui donner l'envie de se surpasser. Celui ci arriva tout de même a soulever le lourd fardeau, pesant tout de même environ 50 kilogrammes, mais avait un mal fou a suivre les deux Sam'Heins.
Resigné, Shaes lança à l'adolescent:



"Donne moi ça, si tu continue comme ça, nous ne sommes pas rendu.."Fit il en prenant un air compatissant

Il poussa un soupir, pusi tendit le bras en direction de son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Sam 28 Avr - 9:19

Sans aucun doute, Mael réagissait souvent trop vite. Soulever des herses sans se préoccuper de quoi faire pour passer en dessous, se jeter dans les rues sombres et dangereuse pour un minuscule renseignement qu'il aurait pu obtenir d'autre Arachnide ou simplement plus tard en allant voir Abbotsen chez son maître, demander à son chapardeur préféré de porter des objets (caisses et armes) trop lourds pour lui sans vérifier que ce dernier en est capable. Pourtant, il ne s'en rendait pas compte.

Lorsque le gamin traîna la hache, le Sam'Hein serra les dents. Il ne pouvait supporter ce bruit strident qui pénétrait son émail, faisant vibrer son crâne. Il lui semblait que milles esprits tournoyaient autour de son être. Cela devait venir des nombreux morts éparpillés un peu partout sur les parois, les trottoires et les canivaux. Il n'avait pas noté non plus à quel point les pro-ansuriens avait été réduits en pièces détachées. Rien de ragoûtant. Juste des entrailles enlacées dans des morceaux de chair sanguinolante. Cette hache devait peser son poids. Comment le blessé pouvait contrôler un engin pareil ?

Ce dernier attrapa sa précieuse arme des mains du petit arachnide.

*Un poids en moins à transporter ! Parfait !* s'exclama Mael en pensée.

- Bon ! Je pense que le mieux serait de sortir carrément de ces rues. Je pense être capable de te porter jusque dans les quartiers sur. Je connais une auberge où l'ont boit les meilleurs alcools de Galkimas et où une chambre de vaut quasiment rien. S'il le faut, je te payerais une nuit de repos." Exposa t'il, commençant à clopiner en direction d'une ruelle moins exposée aux dangers. "Elle se situe aux alentours de la Place de la Victoire."

Lorsqu'ils entrèrent dans la ruelle, mael continua à poser ses questions à l'un de ses compagnons. Il en avait une floppé coincé dans le crâne, qui lui démangeaient l'encéphale. Il ne voulait pas déranger le blessé avec ça, il tourna alors son regard interrogateur vers le gamin.

*J'espère qu'il s'y connait en Arachnide !* Se demanda Mael.

- Abbotsen ! Connaitrais-tu le nom de T'ul War ? On va dire que je me suis fait agressé par un arachnide un peu dérangé, et après m'avoir vaincu, il m'a sussuré ce nom dans l'oreille. Il est peut-être en lien avec une des nombreuses tribues d'Eucallistà !!!" Expliqua le Sam'Hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Abbotsen Frenanh
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 52
Race : Arachnide
Classe : Apprenti horloger
Elément : Métal
Date d'inscription : 20/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 15 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Dim 29 Avr - 10:17

[Hj: bon ben tant pis pour Syn XD]

Abbotsen mit un certain temps à réagir. Il s'était un peu mis à l'écart du groupe depuis qu'ils avaient commencé à avancer, d'une part parce qu'il se concentrait sur la rue, s'efforçant de ressentir au plus juste les éventuelles présences aux alentours, afin d'être alerte en cas de danger soudain, mais aussi parce que le caractère sévère du Sam'Hein blessé avait cette particularité de le refroidir en un instant...
En sa présence, il ressentait un peu le même malaise que lorsqu'il vivait encore dans sa famille, l'impression de ne pas être suffisamment bien, suffisamment fort, suffisamment tout court en fait, quelque fût le domaine, et que ce qu'on attendait de lui s'élevait à des hauteurs inaccessibles pour son entière personne... C'était un complexe courant chez les arachnides "imparfaits", encore plus chez un adolescent dont toute la fraterie semblait avoir trouver son domaine d'excellence...

Pour lors, ça faisait longtemps qu'Abbotsen s'était fait à l'idée qu'il ne serait jamais - vraiment jamais - un guerrier comme les deux géants qui se dressaient face à lui, malheureusement ça ne l'avait pas empêcher de fléchir sous le regard sévère du porteur de la hâche, et plus encore à la vue des efforts lamentables qu'il se voyait obligé de fournir pour simplement tendre l'arme. Même le vieux maître horloger lui disait qu'il devait habituer son corps à la charge s'il souhaitait gagner un peu de viande, mais les terrrains d'entraînement ne l'avaient jamais fait beaucoup vibrer... Plutôt le contraire en fait.

Et en parlant de puissance brute, le nom sur lequel Mael l'interrogeait résonnait d'un tintement étrangement familier...


" ... Tul'War? " murmura-t-il en écho, les sourcils froncés, recherchant d'où, comment et pourquoi il connaissait ce mot sans toutefois pouvoir y associer une image...

Rassembler d'anodins souvenirs pour en reconstruire l'histoire cohérente d'origine prenait toujours du temps, même pour quelqu'un à la mémoire aussi aisément maléable que la sienne... La première image qui lui revenait était une bouche, celle-là même qui prononcait les fameuses syllabes...


" Ah! " s'exclama-t-il alors que la connection s'était enfin établie " Mes frêres en ont parlé une fois... C'était à peine avant que je ne quitte la maison pour venir ici... "

En même temps qu'il prononçait ces mots, il lui semblait réaliser à quel point les deux faits étaient directement liés, alors qu'il n'avait jamais imaginé les choses sous cet angle avant... Il ne connaissait pas tous les tenants et les aboutissants, car on ne l'avait pas convié au "conseil de famille" qui avait eu lieu ce soir-là, et dont il ne gardait que les quelques bribes que ses oreilles indiscrêtes avaient réussi à faucher au vol.

" C'est lié à quelque chose d'important, un évènement qui a ébranlé toute l'île. Il s'agissait de la disparition d'un des clans majeurs, je crois... On ne m'a pas dit grand chose dessus, mais je sais qu'ils sont tous morts. Comment, ça par contre, je l'ignore, seulement je pense que ça a créé de nombreuses tensions entre les familles, car dans les semaines qui suivaient, j'étais à Arrène... Et je n'étais pas le seul... " Abbotsen hésita un peu sur le terme "Imparfait" à ce moment là, et fit une légère grimace " ...enfin, tu sais, ces histoires sur la pureté du sang... "

L'adolescent reporta son attention sur la rue, enfonçant ses mains dans ses poches.

" Mais pour Tul'War, je n'en sais pas plus, et je ne connais pas d'autres arachnides en ville... désolé. "

Il aurait bien aimé avoir des précisions lui aussi, maintenant que l'histoire lui avait fait entrevoir ce qu'il avait toujours pris pour une succession de coincidences ces trois dernières années, comme étant peut-être une suite parfaitement logique, dont il ignorait juste la majeure partie... Le simple fait que le gladiateur ait été attaqué piquait aussi grandement sa curiosité, mais il se retint de demander de plus amples précisions pour l'instant, ne sachant pas trop s'il était de rigueur d'éviter le sujet quand il était question de défaite...


Dernière édition par le Mer 2 Mai - 2:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net/Fiches-validees-f64/Abbotsen-Fre
Shaes Asean
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 77
Race : Sam'Hein
Classe : Berserker
Elément : Tenebres
Date d'inscription : 21/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 22
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   Mar 1 Mai - 16:34

Les deux Sam'Hein avançait à une allure plutôt lente, meme si Shaes s 'efforçait de sautiller sur sa jambe valide le plus rapidement possible.
Le petit arachnide, lui, etait plus à l'arrière, et semblait guetter un enventuel danger. D'ailleurs, l'adolescent semblait troublé par l'attitude de Shaes, comme si la force supeieure du Sam'Hein par rapport à la sienne le mettait en complexe d'inferiorité.
Lui et l'autre Sam'Hein semblait discuter d 'un sujet preoccupant, Shaes tendait plus ou moins l'oreille à leur discussion, ils parlaient de quelque chose appelé "Tul'War". Que pouvait avoir de si particulier ce nom pour que le Sam'Hein en parle avec une certaine inquietude ? , et pourquoi demandait il cela au petit arachnide, qui vraisemblablement, ne conaissait pas la reponse ?


*Tul'War a donc un rapport avec les arachnide....*

Tout s'eclairait dans la tête de Shaes, le Sam'Hein avait été vaincu par un arachnide qui apres avoir triompher de lui, prononça ce nom. Il devait chercher à trouver plus d'information sur cette chose qui semblait plus demonique qu'autre chose...

Les trois compagnons continuerent a avancer, l' arachnide donnant plus de precision sur ce qu'il avait entendu a propos de Tul'War, et le Sam'Hein l'ecoutant attentivement, Shaes, lui, regardait droit devant lui, comme coupé du monde, le regard fixe et immobile.
Puis le Sam'Hein rouge, le plus grand, changea de direction, se dirigeant vers une petite ruelle sombre qui menait à la place de la victoire, les trois silouhettes, s 'effaçerent peu à peu, disparaissant dans l'ombre.


[La suite se déroule dans le sujet : L'Auberge "Au bon Galkimas" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit dans une ville [Fermée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit dans une ville [Fermée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» « Une femme de rêve dans une ville de rêves. »
» Promenade en ville ( libre ) suite
» La ville c'est comme la jungle, avec les gens en plus. [James Lear]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Ville Guerrière d'Arrène :: Le Quartier des Embrassées-
Sauter vers: