Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ¤¤ Traité de Magie ¤¤

Aller en bas 
AuteurMessage
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Mer 18 Avr - 17:07

Oui ! La magie ne se pratique pas n'importe comment. La force que nous utilisons est la même pour tous. Dans ce livre, vous trouverez la description en détail de l'utilisation des sorts et de la magie. Comment apprendre à s'en servir ? Quel exercices devons nous faire pour augmenter notre potentiel ? Qui peut et qui ne peut pas utiliser la magie ? Chapitre après chapitre vous découvrirez les secrets les plus gardés.





Dernière édition par le Jeu 24 Mai - 5:29, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Mer 18 Avr - 18:02

¤~~ Introduction : De L'Essence Divine à La Puissance Individuelle ~~¤





« Maîtriser son esprit c’est connaître ses origines et ses limites. » Déclara Gyrus Flegm, fameux Sorcier qui vécut au début des Grandes Guerres et qui enseigna la magie aux troupes de Mage-Guerriers.

Cet illustre personnage à contribuer à la mise en place d’un système évolué d’apprentissage de la magie. Il a su former des Mages puissant en quelques années pour servir sa patrie héroïquement. A cette époque, personne ne connaissait réellement notre origine. Chaque peuple a ses croyances et même si depuis la découverte du Cercle des Révélations, beaucoup ont rallié l’explication des Textes Millénaires, les cultes sont majoritairement conservés. Il est vrai que ces écrits mis à jours il y a 15 ans peuvent paraître inconcevable, et pourtant il faut les considérer comme porteur de vérité, car grâce à eux nous pouvons analyser l’apparition du Dragon Flamboyant et comprendre ainsi le moyen de l’éradiquer ou de le contrôler. Il faut donc prendre en compte nos origines spirituelles pour savoir d’où nous vient notre capacité à utiliser la magie. Bien sûr, ces règles ne s’appliquent pas aux peuples millénaires comme les Thaltos et les Lunarticiahs car ceux-ci ne furent pas modelés par les Esprits Créateurs.

L’Origine. Un point bien flou qui a encore aujourd’hui besoin d’être éclaircie.
Toutes les races crées par les Esprits proviennent d’un seul dieu, Lazarek. Nous possédons donc tous en nous l’essence divine qui s’écoula il y a des millénaires sur les cadavres de la Chambre des Naissants. Chaque cellule de notre organisme, chaque goutte de notre sang sont imprégnés de cette magie. Seul l’intensité de cette essence nous permet d’être prédisposé ou pas à son utilisation. Par regroupement et par extension, on peut donc en déduire que chaque race possède une parcelle de l’esprit qui la mise au monde.

Maintenant, plusieurs questions importantes se posent. Est-ce qu’au fil des années, l’essence divine s’est diluée à force de génération ou bien est-elle renouvelée à chaque naissance, ce qui permettrait d’accumuler une puissance très importante ? Pourquoi chaque individu ne peut pas puiser dans cette ressource ? Comment pour ceux qui en sont capables, pouvons-nous nous représenter cette force et la modeler pour lancer un sortilège ?

Dans ce Traité, nous nous efforcerons de répondre à toutes ces interrogations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Mer 18 Avr - 20:02

¤~~ Chapitre 1 : Transmission de L'Essence Divine ~~¤





Est-ce que l’essence divine se dilue de génération en génération ou bien se concentre t’elle ? Voilà la première question à laquelle nous devons répondre, sachant que l’ont ne s’occupe que des races créées par les Esprits.

La puissance d’un Mage, par exemple, dépend de beaucoup de paramètres. Ses prédispositions à la naissance, sa réserve initiale, son apprentissage et aussi la discipline qu’il utilise. Il est donc difficile de comparer deux individus. A même échelle, on ne peut pas se baser sur les seuls sorts maîtrisés par quelqu’un pour juger de son niveau. La difficulté vient avec les époques. Par le passé, on recense de nombreux Mage puissant. Avant les grandes guerres et pour chaque race (ou presque) des noms illustres apparurent tel que Kram Fester, un Sam’Hein des plus chaud, Glack’Ren Tock, fameux sorciers Ansuriens ou encore Thindril Fîss, une prêtresse Clamyde aux pouvoirs encore plus important que la prêtresse actuelle, Rysenn. Aujourd’hui, on retient des noms tel qu’Amiry Bolmet, magicienne Myriennate ou bien encore Inra Kulabde terrible sorcière noire.

D’un point de vue générationnel, nous pouvons constater que l’hérédité n’entre pas en compte dans le partage des dons. Pour une race précise, à la naissance, un enfant à autant de chance d’avoir des prédispositions pour la magie, alors que ses parents sont Sorciers, qu’un autre enfant dont les parents seraient Artisans.

En considérant les mouvements des trois lunes, on s’aperçoit que la capacité à utiliser la magie dépend des lunes montantes, descendantes, nouvelles ou pleines, mais ceci fera le cas d’un chapitre spécial. On s’aperçoit alors que les pouvoirs obtenus par un naissant varient seulement avec les mouvements des satellites, donnant lieu à des calcules d’une complexité effrayante. On ne peut donc pas prévoir avec précision la puissance de l’essence divine d’un bébé car les cycles lunaires varient du jour au lendemain.

Avec tant de données en main, on peut conclure que l’essence divine ne se dilue pas, car aujourd’hui nous avons encore des sorciers très puissants. Nous ne pourront dire par contre, qu’elle se concentre, car recenser les personnes capables où non d’utiliser la magie est un enjeu de taille. S’il n’y a pas de dilution au cours des générations, il ne peut y avoir que deux possibilité. Celle dont on ne peut prouver la véridicité, ou encore celle que l’essence divine soit conservée comme dans une immense réserve au cœur des cieux, dont la vie à besoin pour se mettre en place. Elle se distribuerait alors aux vivants, qui selon le cycle lunaire obtiendrait une dose plus ou moins forte de magie. Ainsi, à notre mort, l’essence contenue dans notre corps s’évaporerait et réintégrerait la réserve générale. Avec cette hypothèse, nous mettons en évidence l’existence d’un flux magique entre la vie et l’espace.

Mais tout ça n’est pas prouvé. Ce ne sont que des suppositions malheureusement, car s’il adviendrait que l’essence divine se multipliait avec les générations, cela voudrait dire que nos cellules sont capables d’en créer, et donc que nous pourrions faire des réserves et influencer les naissances pour construire des êtres surpuissants.



Dernière édition par le Mer 18 Avr - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Mer 18 Avr - 22:10

¤~~ Chapitre 2 : Le Manque d'Essence Divine ~~¤




Sur Initium, chaque peuple ou presque, est issu d’un Esprit Créateur différent, ce qui résulte que chaque race à une essence constitutive différente. Pourtant, malgré ses oppositions, chaque Esprit provient d’un seul Dieu, Lazarek. Ce tronc commun à lui aussi ses caractéristiques. Nous traiterons plus tard des races capables d’utiliser la magie. Parlons ici, de ceux qui à la naissance, n’absorbe pas le flux magique céleste.

Comme nous le savons déjà, la disposition des lunes influe sur la dose d’essence divine capturée lors de la naissance. Il existe une position et une seule, correspondant à quatre périodes de trois jours par an, où les trois satellites d’Initium n’apparaissent pas dans le ciel. On appelle cette période, la Nuit des Trois Disparues. Il en résulte donc qu’un enfant de n’importe quelle race spirituelle naissant durant l’une de ces périodes ne pourra absolument pas maîtriser l’essence, même pour les sorts les plus basiques.

Si nous considérons chaque race, nous constatons qu’il en existe une seule incapable d’absorber le flux. Les Golgoroths, créés par Karkel, le plus faible de tous les esprits, qui distribuait de si minces doses d’essence dans de trop grande quantité d’argile, ne peuvent s’accaparer aucun pouvoir. La seconde race qu’il créa, les Kluth’ens, sont capables quand à eux de subir les effets du flux, car pour les modeler, l’esprit n’utilisa que très peu d’argile.

Il existe encore bien d’autres raisons qui peuvent induire un manque d’essence divine. Certains sorts puissants provoquent chez la personne visée un blocage pour une durée déterminée par l’intensité du sortilège et de la dose de magie de lanceur. Si à la naissance, un sceau d’invocation est posé sur le nouveau-né, il est possible d’interdire aux flux de circuler vers l’individu. Cette liste n’est pas exhaustive car il y a encore beaucoup d’autres moyens mais on notera que l’incapacité n’empêche en rien les autres fonctions vitales. L’Essence Divine n’a donc aucun rapport avec l’existence de la vie dans notre monde. C’est un plus, une capacité développée grâce à l’arrivé d’un dieu. Une question se pose alors d’elle-même. Comment les Lunarticiahs et les Thaltos peuvent utiliser la magie ? Nous sommes encore incapables d’y répondre, mais nous développerons plus tard leurs différents préceptes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Mer 18 Avr - 23:32

¤~~ Chapitre 3 : Représentation, Modelage et Utilisation de L’Essence Divine ~~¤


~~ 1 – Représentation Mentale ~~



Ce chapitre des plus complexes va ouvrir votre esprit au pouvoir que vous détenez très certainement, enfouit au plus profond de vos entrailles et qui peut être fera de votre nom, un modèle de maîtrise. Surtout lisez bien ces lignes, car c’est en répétant chaque matin, les exercices de représentation et de modelage que vous pourrez utiliser avec merveille chaque sort. Bien sûr, vous ne lirez ici, que les rudiments de votre apprentissage, visant à canaliser votre essence et à la visualiser. Ainsi, il vous sera plus simple d’étudier les Sortilèges et autres formes de magie. Commençons alors par la représentation :

« L’Essence est une source. Il suffit de savoir comment se pencher pour s’en abreuver. » Déclara Amiry Bolmet, lorsqu’elle étudia les textes du Cercle des Révélations. « Savoir utiliser la magie, c’est se laisser dévorer par les flammes de son Essence. » Admit Inra Kulabde, dont la magie noire est crainte par foule d’autre sorciers. « La magie est une œuvre d’art. Chacun l’observe d’un œil différent, chacun la conçoit différemment. » Préféra avouer Hygan Ftrop, désirant généraliser. Autant de citations que de Sorciers. Chacun à sa vision des choses. Pourtant, pour une approche plus ludique, il faut savoir que personne ne procède de la même façon. C’est un peu à vous de comprendre le fonctionnement et d’éduquer votre mentale à visualiser la magie. Ici, je vais vous proposer quelques exercices simples qui vous mettrons sur la voix de la représentation.

- Percevoir sa personne : Certains se laissent dévorer par les flammes qui bouillonnent en eux, d’autres préfèrent visualiser des objets, une forme d’énergie, une boule au creux de leurs intestins. A vous de choisir votre moyen. Sachez seulement qu’ils sont tous bons. Fermez les yeux, allongez vous dans un lieu tranquille où le silence règne. Derrière vos paupières imaginez votre corps. Prenez conscience de vos membres, de chacun de vos sens. Concentrez vous sur chaque partie de votre être, ne pensez qu’à votre présence. Cet exercice de visualisation corporelle permet de vous habituer à percevoir chaque parcelle de votre être pour préparer l’apparition du modèle magique. Votre concentration doit être optimale. Lorsqu’après plusieurs semaines vous serez capable de faire ça les yeux ouverts, il ne vous restera plus qu’a passer à l’étape suivante, se concentrez dans des lieux moins tranquilles, debout, la tête en bas. Plus vous augmenterez les difficultés pour votre esprit, plus l’apprentissage d’un sort sera facile pour vous.

- Concevoir son modèle : Le modèle demandera beaucoup plus de travail et de concentration car il n’est pas physique. Les modèles les plus courants ne seront pas forcément les plus efficaces pour vous. Il faut trouver votre propre voix, celle à travers laquelle vous pourrez exprimer tout votre art. Communément en école de magie, on apprend les modèles suivants :

Réseaux de Canaux : Comme un second système de circulation, vous pouvez imaginez la magie glissant dans votre corps, tel le sang ou la lymphe. Ce modèle bien que souvent utilisés comme exemple, n’est pas l’un des plus facile à maîtriser car il faut être capable de se souvenir de chaque veine et chaque capillaire imaginés. Utile pour l’auto-régénération.

Boule d’énergie : Cas plus simple et rapide à maîtriser, il suffit d’imaginer votre essence contenue dans une sphère parfaite, au cœur de vos entrailles. On l’utilise souvent en magie offensive.

Aura ou Feu de Vie : D’un niveau intermédiaire, ce modèle demande de connaître parfaitement la surface de son corps, car il faut être capable d’imaginer l’aura qui l’entoure, sous forme de rayon lumineux, ou encore sous forme de flammes. On l’utilise majoritairement pour la magie défensive.

Essence Volatile : Plus généraliste, ce modèle consiste en la croyance que toute chose possède une charge d’essence que le corps est capable d’échanger pour le transformer en magie. Il faut alors imaginer une brume que le corps aspire par chaque pore de la peau. On utilise souvent ce modèle pour la magie décuplante ou de soin.

Ces modèles, bien que rattachés à une classe de magie, n’est pas pour autant celui que vous maîtriserez le mieux. Par exemple, si vous vous essayez à la magie de soin, vous pourrez très bien appliquer le modèle de l’aura et obtenir le même effet qu’avec celui de l’essence volatile. Il n’y a pas de règle, juste des normes pour se diriger plus facilement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Ven 20 Avr - 0:04

~~ 2 – Modelage Mental ~~
La première partie de ce chapitre visait à comprendre le principe primaire de visualisation magique. Nous avons vu différents modèles de représentations mentales et nous allons continuer à les décrire plus précisément ici, mais cette fois-ci, en prenant en compte le mouvement des flux d’essence divine dans votre corps, ainsi que la possibilité de modeler cette essence. Comparée à la visualisation, cette partie est bien plus difficile encore et pour un individu ayant la moitié de la dose maximale d’essence il faudra bien un an de pratique pour maîtriser à peine une technique. Il faut donc se concentrer sur un modèle et éviter de trop s’éparpiller.

« Modèle ton esprit comme si tu pouvais de tes doigts arrêter un cours d’eau. » Expliqua Amiry Bolmet à propos de la manipulation d’essence. Elle ajouta aussi : « Imaginer le flux circuler en nous, c’est croire qu’un battement d’aile de Clamyde peut déplacer Vallandryan. » Autant dire qu’en Magie, tous les mages eurent du fil à retordre en s’attaquant au modelage mental, car il faut être capable en plus de visualiser son modèle, de le déplacer avec précision, comme le courant d’un fleuve traversant notre esprit, ou le tourbillon du vent soufflant dans nos entrailles.

- Mettre en Route son Modèle : Tel un bon apprenti, vous avez su vous accaparer la première partie de ce chapitre et désormais vous connaissez par cœur les moindres recoins de votre corps. Vous savez de plus visualiser à merveille votre modèle magique, pourtant lorsque vous le voyez mentalement, il ne bouge pas. C’est une image fixe dont chaque morceau reste à sa place. Vous avez peut être réussit à maîtriser le modèle du Réseaux de Canaux mais dans ces veines, rien ne circule à par le vent. Il va donc falloir, comme pour les tous premiers exercices, trouver un endroit calme pour ne pas gêner votre concentration. Allongé d’abord, vous visualiserez votre modèle. Là, selon votre désirs d’orientation magique, c'est-à-dire, selon votre envie de faire de la magie de soin, d’auto-régénération, défensive, offensive ou décuplante, vous devrez utiliser différentes façon pour modeler l’essence.

Magie de Soin ou Offensive : Pour maîtriser des sorts de ce type, il faut que vous soyez capable de visualiser le mouvement du flux d’essence dans votre organisme, de l’intérieur vers l’extérieur. Pour le modèle du Réseaux de Canaux, vous imaginerez l’énergie s’évacuer de chacune de vos veines puis s’échapper par votre peau. Pour celui de la Boule d’Energie, vous pouvez déplacer complètement la sphère vers l’extérieur ou encore en détacher des morceaux (à vous de choisir encore une fois). Aura ou le Feu de Vie demandera beaucoup moins d’exercice car cette visualisation est déjà postée à l’extérieur du corps. Il est pourtant nécessaire de savoir la mettre en mouvement autour de soi. L’essence Volatile est encore plus facile à maîtriser, seulement si vous êtes capable de la visualiser très précisément. Elle est très efficace pour créer des sorts affectant plusieurs personnes à la fois, comme des soins généralisés ou des attaques enflammées circulaires. Bien sûr, si vous choisissez un autre modèle créé par vous-même, il faudra dans tous les cas, que l’essence visualisée s’échappe de votre corps, ou soit mise en mouvement si elle se situe à l’extérieur. L’énergie qui s’échappe sera alors utilisé dans les sortilèges, mais nous verrons comment plus tard.

Magie d’Auto-Régénération : Pour ne pas faire une liste exhaustive et trop empreint de lourdeur, je préfère vous expliquer directement l’idée générale. Ici, la personne qui utilise se genre de magie doit s’arranger pour imprégner tout son être de l’essence. Pour cela il faut être capable de se représenter avec précision les tissus organiques et donc avoir des notions poussées en anatomie. Un peu comme un chirurgien mais par la pensé et non avec des instruments, vous serez capable de régénérer vos tissus jusqu’à un certain point. La magie d’aujourd’hui n’a pas le pouvoir de donner l’immortalité, mais elle peut, maniée avec soin, faire durer l’espérance de vie d’un sorcier largement au-delà des moyennes raciales. Au niveau des déchirures et des points douloureux, l’essence sera utilisée pour les sorts, mais comme pour le premier exemple, nous verrons ça plus tard.

Magie Défensive : Le modèle le plus communément utiliser pour défendre son corps ou son esprit des attaques ennemies est celui de l’Aura ou du Feu de Vie. Là aussi, une connaissance en anatomie est nécessaire, mais pas aussi poussée que pour la magie d’auto-régénération, car il faut être capable de condenser l’essence sur toute la surface de sa peau. Plus votre esprit sera concentré lors de l’impacte d’une lame, plus votre peau résistera. Certain mages ansuriens parviennent même à rendre leur peau aussi solide que celle d’un Sam’Hein. On utilise alors les sorts lorsque l’essence est correctement visualisée sur l’endroit ou se portera le coup. Ce genre de visualisation demande beaucoup d’entraînement, car en plus de la maîtrise de la magie, il faut avoir une maîtrise en combat rapproché car il faut être capable de prédire les coups portés. On peut bien sûr protéger tout son corps avec toute son essence, mais dans ce cas, la protection est moins puissante et on s’épuise plus vite car la surface pour une même dose d’essence et plus large.

Magie Décuplante : Comme le modèle utilisé pour cette forme de magie est généralement celui de l’essence volatile, il faudra une grande maîtrise de la visualisation. De plus, la magie décuplante servant à augmenter généralement sa force physique, mentale ou d’autres caractéristique, le magicien doit pouvoir imaginer avec facilité l’essence ambiante imprégner tout son être, plus particulièrement son cerveau, ses muscles ou n’importe quelle autre partie visée, pour en augmenter les capacités. Il est logique donc de penser que l’utilisation des sortilèges se fait au moment où l’énergie est placée dans la partie précise du corps.

La Magie Libre : « Lorsque je vois l’horizon, je sais que là où pointe le soleil il existe d’autres vies, d’autres instants. Je sais que même en avançant l’horizon avancera avec moi. Alors comment l’atteindre ? Comment être sur qu’elle ne reculera plus ? » Goliah Mipa, alkyline de renom dans le monde de la Magie Libre compris rapidement que les normes visant à l’apprentissage de la visualisation et de la modélisation, freinait souvent les mages qui se retrouvaient alors enfermé dans des limites créés par d’autre. La magie libre prône l’idée que chacun doit se créer ses propres limites, ses propres modèles, ses propres formes de modelage. Pourtant, il est difficile pour un mage débutant, de commencé directement sur des bases très abstraites. C’est pourquoi, vous devrez avant d’imaginer votre propre modèle, vous entrez à utiliser ceux de base.

La leçon la plus importante à retenir dans cette partie, c’est que dans tous les cas, vous voulez modeler la magie, vous devez visualiser les mouvements à la perfection des flux d’essence divine, vers des endroits précis de votre corps ou de l’extérieur. Au moment où vous serez capable de visualisé rapidement votre modèle, puis de faire bouger l’énergie d’un point à un autre pour lui donner une utilité précise, vous pourrez enfin commencer la troisième partie. L’apprentissage de l’utilisation directe de l’essence divine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   Jeu 24 Mai - 5:27

~~ 3 – Diagrammes ~~




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤¤ Traité de Magie ¤¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤¤ Traité de Magie ¤¤
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit traité de Magie
» GRIMOIRES & TRAITÉS DE DÉMONOLOGIE
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Ville Esotérique de Thélus :: Azelorth'Samas :: Bibliothèque-
Sauter vers: