Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Encyclopédie Faunistique et Floristique

Aller en bas 
AuteurMessage
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 0:40

Nous nous interesseront ici, à la faune et la flore recouvrant Initium. Vous y découvrerez les espèces les plus typique de chaque région, ainsi que leur emploie dans la vie courante, lorsqu'elles sont chassé. Vous pourrez donc si vous le souhaitez faire référence de ses matérieux organiques pour vos armures, armes et autres vêtements des plus délicats. On trouvera au fur et à mesure des quêtes principales de nouvelles espèces, dont le Dragon Flamboyant par exemple. Bien sûr, il existe bien d'autre animaux, mais petit à petit cette encyclopédie augmentera en volume.



Dernière édition par le Mar 29 Jan - 23:35, édité 49 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 1:57


[ Description ] : Cet animal est une sorte de tortue géante, atteignant les 2 mètres à l'âge adulte. Paisible et lent, il vit dans les océans extérieurs et inexplorés d'Initium. Chaque année, pour la Nouvelle Saison, les ramanthins viennent pondre leurs oeufs dans le sable des plages de l'Isthme. C'est alors l'occasion pour les récolteurs de les voler pour les revendre à Mélandre durant la grande fête organisée en cette période symbolisant le Renouveau. Les chasseurs accourent aussi, car l'écaille de Ramanthin est considérée comme un porte bonheur puissant.

[ Matériaux Organiques ] : Le Ramanthin, même s'il n'est pas dangereux est chassé par certains braconniers. Les écailles de sa carapace sont utilisées pour les armures légères rudimentaires, et dans certains boucliers. Les supersticieux aiment en porter en pendentif. Bien sûr il ne porte pas toute l'écaille, car seul son coeur, de très petite taille, porterait bonheur. Il est interdit de les chasser. Les écailles recueillies légalement sont donc ramassées à même le sable durant les fêtes de Mélandre. La coquille des oeufs, aussi molle et fragile que du papier, peut être traitée spécialement pour faire des parchemins. Le jaune et le blanc d'oeuf permettent de faire d'énormes omelettes servies durant les fêtes de Mélandre.

A voir aussi : Le Léviathan




Dernière édition par le Lun 19 Nov - 15:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 2:42


[ Description ] : Immense serpent de mer d'une centaine de mètres de long, ils sont très agressifs et attaquent généralement les Ramanthins lorsque ceux-ci viennent pondre leurs oeufs sur la plage de L'Isthme. Ils viennent eux aussi chaque année pour dévorer les petits, et vivent au delà des océans connus. Leur gueule pleine de crocs aiguisés sur plusieurs rangées, et leurs yeux sanguins alimentent les histoires d'horreurs que racontent les enfants. Leur corps écailleux et musclé leur offre une résistance sans pareil, qu'aucune arme ne peut blesser. Lors des fêtes de Mélandre, ils font fuir les éventuelles ramasseurs d'écailles qui préfèrent attendre que des sorciers s'occupent de les repousser. Prédateurs dangeureux pour toute forme de vie aquatique, ils s'attaquent aussi aux Alkylins qui, pour éviter tout problème, préfèrent quitter leur cité le temps des fêtes et se réfugier dans la ville de Mélandre.

[ Matériaux Organiques ] : Comme le Léviathan vient chaque année, c'est lui aussi un événement, bien que moins plaisant. Même les groupes de puissants guerriers venus relever le défi ne peuvent les tuer, sans l'aide de certains mages très puissants capables d'affaiblir ces redoutables créatures. Les années fastes, il arrive qu'on en tue un plus chétif que les autres. Alors toutes ses écailles sont utilisées en artisanat pour les armures et les boucliers. Ces dents, réduites en poudre, sont exportées vers Thèlus ou les sorciers et alchimistes se font un plaisir de les utiliser pour leurs potions et leurs mixtures. Les Alkylins en profitent aussi pour récupérer leur chair qu'on leur offre bien généreusement car ils en sont très friands. Lorsqu'on n'en tue aucun, on peut trouver quelques unes de leurs dents sur les plages ou plantées dans les carapaces des pauvres ramanthins pris pour cible et mourrant.

A voir aussi : Le Ramanthin



Dernière édition par le Mar 26 Juin - 19:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 3:43

[ Les Hamadrianes ]




[ Description ] : Lorsque l'on parle de ces animaux aux peuples vivant dans Vallandryan, ils nous disent qu'on les appelle aussi les Voleurs de Vie. Redoutables prédateurs, ces oiseaux semblables à des vautours d'une envergure de 3 mètres attaquent tous les êtres s'approchant de leur territoire. Nichés dans les hauteurs des Pics, il confectionnent leur nid à partir d'os et de chair pourrie, dont leurs petits raffolent. Leurs serres, aussi aiguisées et solides que l'acier, découpent, déchirent, et tordent aussi facilement qu'on arracherait les ailes d'une mouche. Leur plumes rouges et luisantes sont leur fierté. Le mâle, souvent plus faible, reste près du nid, pendant que la femelle chasse des proies diverses comme les rongeurs, les mammifères plus évolués et même pour les représentants plus gros, des habitants d'Initium. On raconte que certains villages offraient leurs enfants chêtifs en sacrifice à ces monstres pour éviter leur courroux.

[ Matériaux Organiques ] : Cette animal, bien que dangereux, est loin d'être invincible. Même si on ne peut atteindre son nid en escaladant, sous risque d'être dévoré vivant, il nous est possible d'utiliser des arcs et autres armes de lancée pour s'en débarasser. Ainsi, on utilise ses plumes dans la confection de certains vêtements vendus à des prix monstres. Leurs serres taillées avec difficulté font de très bonnes dagues et griffes de combat. Leur chair n'est pas très appréciée, car trop forte et musclée. On dit même que quiconque ose s'en nourrir à des tendances cannibales car il mange avec lui, le sang des victimes.



Dernière édition par le Mer 1 Aoû - 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 4:01




[ Description ] : Au coeur des sables fins du désert de Pta'Hotep, elles se déplacent. Ce sont des pieuvres semblables aux pieuvres marines, mais dont l'appétit dépasse celui de leurs soeurs peuplants les océans. Elles passent le plus clair de leur temps à attendre que des proies glissent dans leur bec béant. Cammouflées dans les dunes, on peut les repérer grâce aux sillons circulaires qu'elles laissent dans le sable au dessus d'elle, sillons qui d'ailleurs sont le principe même de leur moyen de chasse. Atteignant les 3 mètres à l'âge adulte, elles diminuent de taille en vieillssant ce qui cause leur perte car elles ne peuvent plus chasser. Les êtres vivant qui se baladent dans le désert ont fort à faire, car on confond souvent leurs sillons avec les cratères laissés par les météorites pleuvant tous les dix ans. Ceux qui y mettent un pied s'enfoncent littéralement dans les sables mouvants et sont dévorés vivants par le bec de la pieuvre. Pour les proies les plus coriaces, elles utilisent leurs huits membres qui sortent alors des dunes pour étouffer la victime, dissoute par la bave extrêmement acide de cette créature.

[ Matériaux Organiques ] : Dangereuses mais pas très vives lorsqu'il s'agit de combattre un individu qui sait les repérer, elle sont chassées pour leur chair qui nourrit les villages du désert, et par les nomades qui font sécher leurs tentacules pour avoir une nourriture stockable durant les longs voyages. Dans son intestin, on trouve des sucs gastriques si acides que seule la muqueuse intestinale de la bête peut les supporter. Ils sont alors acheminés tels quels dans l'envellope originelle vers les villes où on les utilise de diverses façons. En Alchimie et en Magie, on en fait des potions ou des sortes de grenades d'acide.



Dernière édition par le Lun 12 Nov - 21:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 5:20

[ Le Galkimas ]





[ Description ] : Très répandus sur tout Median, ces mignons petits sauriens sont la coqueluche des enfants. Frèles et maladroits, ils aiment se dorer la pillule sur les pierres exposées au soleil. On les retrouve aussi sous une autre espèce, préférant l'ombre des arbres et la fraicheur des mousses. Hauts d'une vintaine de centimètres, il possèdent une tête dispropotionnée, trop grosse, semblable à un petit dinosaure. Leur petit bec doré et leurs plumes entourant leur cou et leurs pattes, les rendent encore plus craquant. Leur membres inférieurs sont locomoteurs, alors que les supérieurs, tout petits, leur servent à agripper l'herbe et les insectes dont ils se nourrissent. Leur peau, verte à bleutée, est lisse et douce, agéable au toucher. Leur grands yeux pétillants peuvent émouvoir n'importe qui. Tout leur corps possède une quantité de sang limpide impressionnante et on dit d'eux qu'ils sont gonflés de jus comme de bons fruits.


[ Matériaux Organiques ] : Malheureusement, la nature est mal faite, et ces mignons animaux sont utilisés comme du simple bétail. En effet, le sang limpide possède des propriétés alcooliques. Il est donc utilisé dans les tavernes d'Arrène principalement pour la confection d'élixir savoureux. Les taverniers possèdent en général des cages pleines de ces petits animaux et ils les égorgent pour servir un verre directement au client. Les enfants sadique quant à eux, préfèrent les utiliser comme des bombes à yeux aspérgeant leur copain du sang du pauvre Galkimas. La cruauté est partout. Même pour les plus petits d'entre nous.



Dernière édition par le Jeu 24 Jan - 18:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 6:16




[ Description ] : Ces fourmis géantes sont très répendues dans une minuscule partie du désert de Pta'Hotep. D'une taille variant entre 20 centimètres et 50 centimètres, elles ont tendance à rester cachées dans les plantes de L'Oasis Perdue. Effectivement, dans cette région, les arbres et fleurs possèdent une taille aussi démesurée que ceux de la Forêt des Murmures. Cette peuplade de fourmis travaille d'arrache pied pour le bien de leurs fourmilières, dont le nombre est plutôt réduit car l'Oasis n'est pas si grande. Cousines des fourmis sylvestres, celles-ci possèdent tout de même de nombreuses différences. Tout d'abord, leur carapace de chitine est parsemée de piques plus ou moins longs. Certaines peuvent trainer derrière elle des piques allant jusqu'à 30 centimètres au-delà de leur corps. Leurs mandibules puissantes peuvent broyer n'importe quel végétal. Elles vivent de la même façon que les fourmis communes que nous connaissons dans nos contrées de la Plaine de Rathke. Leur nom vient du fait qu'elles suintent un poison mortel pour tous les êtres vivants autre que les végétaux. Elles s'immunisent ainsi grâce à leur propre sang qui possède des qualités remarquablement curatives.

[ Matériaux Organiques ] : Vous l'avez compris, ces insectes sont difficilement capturables de par leur piques envenimés. Pourtant, lorsque des chasses sont organisées, elle sont faites avec le plus de précaution possibles car en plus des fourmis, les plantes sont très inhospitalières. Ainsi, on les tue pour leur sang et leur venin, tout dépend de l'utilisation que l'on veut en faire. Le sang au pouvoir curatif est utilisé pour des soins diverses, tandis que le venin peut impregner des armes pour ceux qui se battent lâchement.

A voir aussi :La Welwitschia Toxique , La Fourmi Suintante Sylvestre



Dernière édition par le Sam 30 Juin - 19:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Jeu 29 Mar - 22:43





[ Description ] : Fourmis issues de la Forêt des Murmures, elles possèdent une taille variant entre les 10 à 30 centimètres et vivent dans d'immenses cités construites dans les Palétuviers Goliathus. Cousines des fourmis suintantes désertiques, ces insectes sont beaucoup moins dangereux. Depuis que le désert à prit le pas sur la forêt laissant un noyaux d'Oasis enfouit en son coeur, les deux espèces évoluèrent séparément. Les fourmis silverstres ne portent pas de pics, mais des longs poils encrés dans leur carapace de chitine, capable de paralyser leur proie. Cette peuplade n'est pas agressive, elle préfère se défendre, car dans la Forêt des Murmures les prédateurs sont nombreux et si différents qu'il est très dur de s'immuniser contre toutes les formes de prédation. Le liquide qui suinte de leurs poils et bien différent de celui de leur soeur. Alors que celui des fourmis désertiques attaque le système cardiaque détruisant tout doucement chaque parcelle de cellule, celui des fourmis silvestre agit sur le système nerveux. L'un conduit à la mort, l'autre à un état végétatif proche du légume. Leur sang limpide a d'admirable caractéristiques permettant de soigner les maladies dégénératives et mentales. Chassant de petite proie, elles ne s'attaquent que très rarement aux habitants d'Initium, sauf si ceux ci les dérangent un peu trop.

[ Matériaux Organiques ] : On ne peut pas dire que ces fourmis soient en danger face à la menace des braconniers, car en groupe elles se défendent très bien. Les gens évitent de croiser leur chemin même en sachant qu'elles ne les attaqueront pas. En général, lorsqu'on arrive à en capturer, on utilise leur sang pour les soins diverses dans les potions et les pommades. Leur venin très puissant est une denrée très rare, prisée sur le marché noir.

Voir aussi : Le Palétuvier Goliathus, La Fourmi Suintante Désertique



Dernière édition par le Sam 30 Juin - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Ven 30 Mar - 0:37

[ Le Lumensis Thelusii ]





[ Description ] : Le Lumensis Thelusii, appelé aussi Luciole ou Ver Luisant de Thélus est très répendu dans la ville ésotérique où il illumine les rues lorsque la nuit tombe. Long d'un centimètre et demi, il possède dans son corps une substance nommée Lucifèrine, qui devient phosphorescente dans le noir. Cet insecte est un fervant adorateur des arbres nommés Buddleja Thelusii, ou encore Arbre à Luciole. Il pond ses oeufs autour des branches, enduite d'une sève des plus délicieuses et nourissantes, sans danger pour la plante à qui il apporte une certaine protection face à des champignons parasitaires. Ainsi les deux êtres vivent en symbiose. Les larves aglutinées aux branches, souvent comparées à des fleurs, sont légèrement phosphorescentes pendant la nuit. Cette espèce très mobile lorsqu'elle atteint le stade adulte, virevolte à travers la ville de Thélus, accompagnant les noctambules apaisés par la lueur froide des lucioles.



[ Matériaux Organiques ] : En général, les lucioles ne sont pas tuer, car leur durée de vie à l'état adulte n'est que de quelques jours. Les cycles de reproduction sont assez courts, alors les arbres ne manquent jamais de "fleurs". Certains ne supportent pas ces insectes alors, ils les écrasent, d'autres les élèvent pour éclairer leur maison, ou encore pour utiliser la Lucifèrine en Alchimie.

A voir aussi : Buddleja Thelussii, Le Lumensis Lazarekii



Dernière édition par le Jeu 24 Jan - 19:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Ven 30 Mar - 4:15

[ Le Lumensis Lazarekii ]



[ Description ] : Découverte il y a quinze ans, lors de la fouille de la Brèche Interdite, les Lumensis Lazarekii, sont une espèce semblable aux Lumensis Thelusii. Appelés aussi, Lucioles ou Vers luisant de Lazarek, ils peuplent en grande majorité les plafonds des des Grottes du Volcan de Lamandriane. Au niveau du Cercle des Révélations, ils pullulent. Leur larve, telle de collier de perle émettent elles une lueur froide qu'on retrouve plus puissante, chez les parents utilisant la Lucifèrine. Lorsque l'on se tient au centre du Cercle des Révélations, en regardant le plafond, on à l'impression d'observer un ciel étoilé tant leur nombre et grand. Cette espèce, beaucoup moins mobile que les lulcioles de Thélus, restent fixé à la roche dans laquel elle pond, se nourrit, et puisse les minéraux nécessaire à sa survie. Certains racontent que les âmes des ancêtres enfermées ici, se serait réfugiées dans ces insectes pour rester parmis nous. Leur taille dépasse aussi, celle de leur confrère, atteignant les quatres centimètres pour les plus gros, mais possèdant une physionomie semblable.


[ Matériaux Organiques ] : Aucune utilisation particulière. Cette espèce toute nouvelle n'existe que dans ce volcan. Elle est en quelque sorte protégé, et n'a rien d'interessant même pour les braconniers. Les lucioles de Thélus apportant déjà tout ce qu'il faut, au niveau de la Luciférine.

A voir aussi : Le Lumensis Thelusii



Dernière édition par le Sam 12 Jan - 16:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Sam 31 Mar - 12:04

[ La Welwitschia Toxique ]




[ Description ] : Plante toxique du desert de Pta'Hotep, la Welwitshia est une espèce très rare qu'on retrouve principalement au niveau de l'Oasis Perdu, possédant d'immenses racines qui l'encre dans le sol, pour qu'elle puisse puiser l'eau dans les profondeurs. S'étalent sur plus de trois mètre de diamètre, ses feuilles longues et larges s'enlacent pour former un tas informe, une structure algale. Variant du vert au bordeaux pour les plus dangereuses, les Welwitschias sont une espèce carnivore, qui s'attaque principalement aux petits animaux et insecte de l'Oasis. Lorsqu'on les touche un peu trop, elles émettent un gaz neurologique mortel qui s'échappe de leur épiderme, tuant ainsi les proies aux alentours. Les cadavres tombant sur le sol et se décomposant, alimentent ainsi la terre et permettent à la plante de survivre dans ses climats arides. Les petits spécimens peuvent avoir deux lieux de vie différents. Le premier se situe sous leur parents. Ainsi, les petites welwitschias créent un parterre immonde de feuilles entrelacées. Le second lieu de vie est éparpillé, car les insectes ont tendance à promené les pollen et les minuscules graines. Celles-ci grandissent alors loin de leur parent, formant de nouvelles colonies.
Venue de l'ancienne Forêt des Murmures, elles ont évolué indépendament, alors qu'on ne trouve plus dans la forêt de représentant de cette espèce.

[ Matériaux Organiques ] : La Welwitschia est une plante qu'on évite. On ne s'attarde pas à capturer son gaz, ni à utiliser ses feuilles. Certain mage connaissant très bien le soin des poisons peuvent s'en protéger, mais rien sur la plante n'est utile tant elle dégage une mauvaise odeur. N'étant pas si nombreuses dans l'Oasis, on peut le traverser sans en subir les néfastes conséquences. Mais gare à vous, même les petites représentantent peuvent être très dangereuses.

A voir aussi : La Fourmi Suintante Désertique



Dernière édition par le Mer 30 Jan - 23:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Sam 31 Mar - 12:23

[ Le Buddleja Thelusii ]



[ Description ] : Le Buddleja Thelusii, appelé arbre à luciole, est une espèce très répendue sur les pentes de Vallandryan. Introduite à Thélus, elle est mainenant essentielle dans la vie de la cité, car elle peuple les lieux les plus apaisant comme les Jardins Suspendus et les ruelles. Arbre dénudé, à la physionomie tortueuse, il possède de petites cavités dans son tronc que les vers luisant aiment habiter. Une sève délicieuse émane de ses branches attirant les insectes qui s'en déléctent goulument. Il vit alors en symbiose avec eux, car ceux-ci empêche des parasites s'attaquer à l'écorce. On dit que ses branches sont constement couvertes de fleurs, mais c'est en réalité, les larves et les oeufs des Lumensis Thelusii qui les recouvrent. On attribue souvent à cette plante des vertues calmant la nervosité.

[ Matériaux Organiques ] : La majeur partie des arbres de Thélus restent tel quel, tandis que ceux naissant sur les pentes de Vallandryan, sont coupés pour leur écorce utilisée dans les décoctions et les tisanes. On y extrait aussi la sève utilisé en patisserie.

A voir aussi : Le Lumensis Thelusii



Dernière édition par La Voix Céleste le Lun 24 Mar - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Sam 31 Mar - 17:27

[ Le Palétuvier Goliathus ]


[ Illustration A Venir ]


[ Description ] : Arbre le plus répendu de la Forêt des Murmures, il peut atteindre les soixantes mètres dans les sous-bois centraux, et les trentes mètres à l'orée de la forêt. Son tronc puissant et droit. Ses racines en contrefort le surélèvent encore d'une dizaine de mètre du sol qu'il trouve trop acide. De plus, la course des plantes vers la lumière étant très importante, il a toujours besoin d'aller plus haut. Sa cîme où des branches touffues foisonnent vers les rayons lumineux, abrite de nombreux animaux, oiseaux, singes et insectes. Lorsqu'il meurt, les fourmis suintantes sylvestres s'en sert comme habitat, en y creusant des galeries dans les hauteurs. Parfois, d'immenses toiles d'araignées sont tendus entre deux arbres pour attirer un maximum d'insectes et d'oiseaux, qui pendent alors lamentablement dans leur cocon avant d'être dévoré. Entre ses racines des mousses et des fougères se glissent où des vers et des cloportes démesurés aiment se multiplier. Les Myriennates quand à eux, construisent leur maison entre terre et cîme près des clairières pour se protéger des fauves et autres chasseur de viande humanoïde.

[ Matériaux Organiques ] : Utilisés principalement pour leur bois dans la confection de maison pour les myriennates, les palétuviers chaque années donnent d'admirable et délicieux fruits secs récoltés par cette race. Les fruits sont exportés vers d'autre contrée sous forme de farine pour en faire des patisseries. Les pousses sont mangé parfois en salades car très tendres et juteuses. La sève quant à elle n'a rien d'excellent, elle à même une odeur plutôt désagréable. Les graines sont utilisées par les Myriennates pour être implantées sous la peau des nouveau né, formant alors de superbes tatouages en poussant.

A voir aussi : La Fourmi Suintante Sylvestre



Dernière édition par le Sam 12 Mai - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Sam 14 Avr - 18:19




[ Description ] : Comme son nom l'indique, ce grand oiseau de 2 à 3 mètres d'envergure, particulièrement docile est originère de l'Archipel Arquius, où il fut pour la première fois dressé. Comme les Alkylins qui les élevèrent en premier, ils migraient jusqu'aux Ile Eucallistà, s'adaptant ainsi au longs voyages à travers les nuages, se préparant à la saison des amours. Grâce à leur silhouette aérodinamique et particulièrement effilée (5 à 6 mètres de long), ils sont capables de traverser à haute vitesse les ouragans et les tempêtes de sable. Ils atteignent alors des records culminants jusqu'à 100 km/h. Du jamais vu dans le monde aérien. Leurs plumes sont enduites d'une sécrétion améliorant la pénétration dans l'air. Leur Bec long et fin leur permet de pêcher durant son voyage aux alentours des côtes. Ses pattes en échasse se camoufflent parfaitement sous son ventre plat pour éviter les frottements.




[ Matériaux Organiques ] : Ces animaux ne sont chassés que par les braconiers désireux de récupérer plus rapidement leurs plumes, servant à la confection de parrure bleue lazuli, alors qu'on peut les ramasser tous les trois ans car leur corps mue et rejette les anciennes pour accueillir de nouvelle beaucoup plus efficace pour la vitesse. L'enduit est alors retiré, filtré puis transformé en un lubrifiant utile en Horlogerie ou en Mécanique. Les Alkylins qui dressent ses animaux s'en servent alors comme de messagers, capables de transporter le courrier du Nord au Sud d'Initium. Attention bien sûr, cette distribution s'avère plutôt risquée car l'animal peut être abattu en pein vol par les braconiers qui se feront un plaisir de jeter les lettres et autres colis qui y sont rattachés.

A voir aussi : Lemuri Dostrimien


¤¤ Retour à l'Index ¤¤
"Merci à Angal Enysth qui nous a soumis l'Idée"


Dernière édition par le Mer 30 Jan - 23:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Sam 14 Avr - 18:35

[ Lemuri Dostrimien ]








[ Description ] : Petits rongeurs, apparantés à des souris dont les pattes sont plus dévellopées. Pouvant atteindre entre 20 à 30 centimètres, elles sont reconnues pour leur vélocité et sont ainsi apprivoisées afin de distribuer le courrier local dans la plupart des régions. La seule chose qu'elles désirent en guise de payement sont des parchemin vierge, dont elles se servent pour construire leur terrier. Ainsi, on reconnait les plus vieux fonctionnaires par la profondeurs et la structure de leur construction, dont la solidité impressionante vient du faite que chaque feuille est colmatée à l'aide de leurs propres excréments réputés pour sentir la noisette. Munit d'une queue fine et poilue en son extrémité et d'une touffe de poils comme une crête le long de la colone vertébrale, elle utilisent leurs poils comme un instrument pour étaler leur ciment. On remarqua alors, que le courrier qu'elles portent sur le dos sentait lui aussi la noisette, faisant grimacer les plus délicats. C'est pourquoi aujourd'hui, les gens tendent à ne plus les utiliser et préfèrent un facteur humanoïde.



[ Matériaux Organiques ] : Rien sur cette souris n'est utilisable.


A voir aussi : Albanestre d'Arquius

¤¤ Retour à l'Index ¤¤
"Merci à Angal Enysth qui nous a soumis l'Idée"


Dernière édition par le Jeu 14 Fév - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Lun 16 Avr - 21:17



[Description] : Particulièrement courante aux pieds des Volcans de Lazarek, cette plante possède des racines extraordinairement longues qui lui permettent de se nourrir des minéraux contenus dans le manteau magmatique. En absorbant diréctement la matière en fusion, elles s'impregnent en même temps de la chaleur du manteau, ce qui lui permet d'avoir une température corporelle équivalente à celle des Sam'Heins. Rares sont donc les prédateurs qui osent la dévorer. Leur écorce molle parfaitement ignifugée contraste avec leur stature droite est solide, qui leur donne l'apparence de coraux terrestres apportant au paysage une atmosphère maritime. Assexués, ces êtres se reproduisent par rejet. Tous les 30 ans environs, un nouveau Mystann apparaît des racines d'un ancien. Cette espèce ne peut vivre en moyenne que 30 ans, c'est-à-dire après avoir donné naissance à deux congénères, puisque ceux-ci se nourrissent directement dans les racines de leur géniteur. cette espèce n'a connu pratiquement aucune évolution depuis des temps immémoriaux et compte parmis les plus robuste d'Initium.

[ Matériaux Organiques ] : Très appréciés des Sam'Hein qui en cultivent pour les déguster lors de fêtes saisonnières, les Mystanns sont aussi utilisé en Alchimie, Médecine et en Pharmacologie. Son cycle de reproduction étant très élevé, on en prélève toujours de façon à ne pas tuer la plante pour qu'elle puisse repousser. Les minéraux essentiels qu'elles contiennent sont d'autant plus interessant qu'ils se diffusent dans les eaux chaudes des Volcans Ansâmure et Masamune, si bien que les gens peuvent venir en cure, prendre des bains revigorants et raffermissants. Rien de tel qu'une semaine de baignade pour revenir en forme chez soit. Les feuilles séchées et traitées de la plante sont utilisé pour la construction des Plumes à Fusion.

¤¤ Retour à l'Index ¤¤
"Merci à Angal Enysth qui nous a soumis l'Idée"


Dernière édition par le Lun 19 Nov - 15:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Dim 29 Avr - 15:32

[ Dragon Flamboyant ]



[ Illustration A Venir ]



[ Description ] : Comment décrire ce monstre qui écrasa à lui seul tout un continent ? Comment traduire les mots de ceux qui sont encore là pour m'en parler ? Je vais donc passer par différents témoignages pour que vous compreniez l'horreur vécu, il y a 15 ans par les peuples qui le combattirent.

Gailyah Apotys, homme Thaltos, 35 ans :
"Ce jour là n'était pas comme les autres, je peux me souvenir que nous avions calculer la tendance des étoiles à capter nos chants dans les amphithéâtres de Fen'Ergide. Un camarade m'annonça qu'il y avait une incohérance dûe à une angle impossible. Je n'en croyait pas mes yeux mais pourtant j'aurais dû car il y avait surement un signe quelque part du désastre qui toucha Ker'Haald et son île. Un albanestre parvenut jusqu'à nous, venant des Archipels d'Arquius. Il précisait, dans le petit parchemin accroché à sa patte, que de la vapeur s'échappait en immense quantité de l'Océan des Disparus. Les alkylins ne voulant s'aventurer trop loin, envoyèrent un message d'urgence à chaque peuple. Quelle force pouvait être assez puissante pour faire bouillir l'Ocean dans d'aussi grandes proportions ? Personne ne su répondre avant de voir de ces yeux l'horreur s'approcher. Moi, je n'ai vu que sa silouhette se profiler sur l'étendue marine, mais je peux vous assurer que lorsqu'il se déplaçait, l'eau s'évaporait autour de lui en d'énormes nuages blanc."

Jika Hume, femme Thaltos, 21 ans :
"Je me souviens a cette époque, que nous jouions mon frère et moi sous les branches d'un des nombreux arbres de Fen'Ergide, lorsque mon père courut vers nous, nous agrippant par la main il courut à en perdre haleine. Il nous expliqua que nous devions fuir, que nous ne pouvions pas rester ici. Je ne comprenais pas vraiment et ne me souviens plus trop non plus de tous les détails, mais je peux me remémorer une chose. Cette fumée noire, loin à l'horizon, issue des forêts luxuriantes."

Bartold Humprey, Lunarticiah, 104 ans :
"En quelques mots, Gigantesque, Incontrôlable, Destructeur et Immortel. Impuissante étaient nos armes face à son immensité et la magie ricochait sur sa peau comme une simple bille de verre. L'approcher restait futil, car sans les toucher, ils enflammaient les forêts de sa simple présence. Tout autour de lui, l'air se troublait comme les oasis mirages du desert. Son corps constitué de magma bouillonnant lui conférait une protection inpénétrable. Tous, nous nous attendions à le voir cracher des flammes, car nous connaissons bien les minuscules dragonnets que crée nos Enchanteurs, pourtant celui-ci n'en lança point. Il n'en avait pas besoin. L'animal adoptait deux postures bien distincte. La première correspondant à sa forme terrestre, s'apparantait à une énorme lézard d'une cinquantaine de mètre de haut, long d'une centaine. Dans son dos, des ailes de feu dormaient paisiblement, repliées. Ses yeux laiteux et froids surplombaient sa longue mâchoire édentée dans laquelle un foyer ininterrompu semblait brûler. Derrière lui, seules les cendres, pas un soldat ne se tenait debout. Sa longue queue de magma fouettait les bâtiments. Sa seconde posture est aérienne. Lorsqu'il s'envolait, il déployait ses immenses ailes de flammes, plus longues que larges, couvrant alors une envergure de plus de quatre-vingt dix mètres."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Mar 1 Mai - 17:22

[Odoyen des plaines]



[ Description ] : Ces animaux sont d'une quiétude de caractére incroyable ce qui a sans doute facilité leur domestication. D'un point de vue physiologique, ce sont des herbivores parfaits. Ils mesure 2,50 m de long en moyenne pour environ 1,20 m de haut. Ce sont des quadrupèdes à la peau recouverte d'une fourure clair dans les teintes alezanes ou ocres. Leurs pattes sont assez courtes et ils se déplacent lentement. Comme tous les herbivores qui ne comptent pas sur la fuite pour échapper aux prédateurs, les Odoyens des plaines ont un corps volumineux tout en force et en puissance mais leur véritable arme est leur tête. Une tête de grosse taille en éllipse allongée, très proche du sol. Deux énormes cornes s'enroulent chacune d'un côté, rappelant irréprésiblement celles d'un bouc. Ils n'ont presque pas de cou, ainsi les prédateurs doivent trouver d'autres prises pour leur acte macabre. Malgrés leur force démesurée, ils sont placides et ils est rare d'en rencontrer qui ne soit pas domestiqué.



[ Matériaux Organiques ] : La viande des Odoyens et riche et succulente. C'est principalement pour cette denrée qu'ils sont élevés. L'autre raison et le lait des femelles, extrémement riche et fruité, il n'est cependant pas du goût de tout le monde. Les femelles ont un petit tous les deux ans. Les Odoyens vivent en groupe d'une vingtaines d'individus sous l'autorité d'une matriarche. Lorsque des hordes se sentent attaquées, les plus jeunes et les plus faibles sont isolés au centre d'un cercle protégé par les animaux les plus forts. Malgrés tout, leur poids et leur lenteur constituent un véritable handicape, ainsi l'équilibre proie/prédateur est maintenu.




¤¤ Retour à l'Index ¤¤
"Merci à Mund Ara'Lys qui nous a soumis l'article"


Dernière édition par La Voix Céleste le Lun 24 Mar - 15:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Lun 14 Mai - 15:03

[ Aquaproli ]



[Illustration à venir]






[Description] : Les Aquaprolis sont des anguilles. Elles sont de couleur argent ou blanc cassé, se fondant ainsi presque à la perfection dans leur élèment naturel, l'eau des rivières. Les rivières en effet puisqu'on ne les trouve absolument pas dans les fleuves, les poissons dont ils se nourissent vivant uniquement dans cet élèment particulier. Les Aquaprolis mesurent entre 30 cm et 2 m ! Les specimens les plus grands sont tout de même relativement rare. Leur corps est parcourut de courant électrique et le moindre contact avec lui, envoie une décharge plus ou moins violente selon la taille de l'animal. La décharge d'un jeune sera désagréable mais sans gravité tandis que passé les 1,50 m, une brulure peut apparaître et provoquer une paralysie heureusement passagère. Les dents de ses anguilles étranges constituent elles-aussi un danger. Recourbées vers l'arrière et fixées à une machoire très puissante, elles ne lâchent jamais une proie. Ses dents peuvent aisément couper un doigts. Les Aquaproli évitent heureusement les hommes et sont d'une prudence inouïe qui rend les rencontres dangeureuses rares.


[ Matériaux Organiques ] : Les Myriennates sont les premiers à les avoir chassées pour leur chair exquise mais élastique. Ce n'est que récemment que les autres peuples s'intéresse à cet animal antipathique dont la doméstication relève de l'impossible. Lorsque l'anguille est péchée, on la débarasse de ses écailles avant de la préparer dans des plats délicieux. Ces chutes d'écailles sont précieusement conservés. Sous l'effet d'une chaleur intense, les écailles fondent mélant leur délicate couleur dans des arabesques uniques et magnifiques. On laisse refroidirent la plaque ainsi formée, et avant qu'elle ne soit tout à fait solide, on en coupe des morceaux. Une fois séchès en pleins soleil et travaillés par des orfèvres, on obtient ainsi des pierres d'une grandes beautés mais à la valeur minime.

¤¤ Retour à l'Index ¤¤
"Merci à Mund Ara'Lys qui nous a soumis l'article"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
La Voix Céleste
Maître du Jeu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 118
Race : Dieu
Classe : Flemmard
Elément : Tous
Date d'inscription : 12/03/2007

Feuille de personnage
Âge: Eternel
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   Mar 29 Jan - 23:32

[ Mongoki ]




[Descrption] : Petit animal d’une vingtaine de centimètres. Ils ressemblent à des hermines quand l’hivers s’en vient : un pelage blanc et doux, des petites dents pointues et de grands yeux expressifs. Les Mongokis sont omnivores : ils se nourrissent aussi bien de baies que de petits animaux à poils comme à plumes quand ils arrivent à en attraper ainsi que d’insectes même vénéneux. En effet, leur sang contient des substances qui les immunisent contre la plupart des poisons connus. Ils vivent en familles composées d’un couple parent qui reste fidèle toute la vie et de leurs différentes progénitures (une portée de 2 à 6 tout les ans). Ils ont l’habitude de s’établir en lisière de forêt ou dans de vieilles fermes abandonnées. Dans la nature, les Mongokis vivent tranquillement et solidairement dans des nids de brindilles, mais quand les hommes s’approchent de leur antre alors c’est la panique : animaux très farouches et craintifs, tous se sauvent abandonnant frères et sœurs ne pensant plus qu’à leur salut. Ils partent dans de grands bonds, impressionnants pour leur petite taille, qui peuvent atteindre plus de deux mètre de hauteur.


[ Matériaux organiques ] : Très nombreux dans les campagnes, les Mongokis servent aux hommes pour tout et n’importe quoi : de nourriture bien sûr, on se sert aussi de leur peau pour décorer des tissus, leur sang immunisant est utilisé en médecine comme contrepoison. Enfin, si on parvient à l’apprivoiser il devient un compagnon très doux et câlin. Toute fois aucun ne survit très longtemps à la domestication : c’est un vie trop stressante qui ne leur convient absolument pas et les mènnent rapidement à la mort.


¤¤ Retour à l'Index ¤¤
Merci a Touik pour l'article

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Encyclopédie Faunistique et Floristique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Encyclopédie Faunistique et Floristique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Median, Le Continent Principal :: Ville Esotérique de Thélus :: Azelorth'Samas :: Bibliothèque-
Sauter vers: